Le passé


Ma petite fille adore Le roi lion surtout deux chanson qu’elle me demande très souvent de trouver la vidéo Hakuna Matata et je voudrais déjà être roi. Mais dans un autre passage ou le vieux Ouistiti a retrouver Simba a dit ses mots très sage
Nuage

 

Le passé

 

 

«Et oui, le passé c’est douloureux. Mais à mon sens, on peut soit le fuir soit tout en apprendre» 

Rafiki (Le Roi Lion)

Un chien surfeur réalise le rêve d’un enfant malade


Ces chiens qui sont éduqués pour aider des gens a réaliser leurs rêves, a se sentir mieux, et donner un moment de bonheur intense, sont des chiens vraiment spéciaux
Nuage

 

Un chien surfeur réalise le rêve d’un enfant malade

 

Par Sophie Le Roux

Crédits photo : Facebook – Surf dog Ricochet, the SURFice dog

Ricochet n’est pas une chienne comme les autres. Non seulement elle est une vraie championne de surf canin, mais elle est aussi une chienne de thérapie, la seule qui surfe avec des personnes ayant des besoins spéciaux en raison de leur handicap ou maladie.

Un chien unique au monde

 

« Je suis le seul chien au monde qui surfe avec des enfants ayant des besoins spéciaux, des personnes handicapées, des blessés de guerre, des familles de militaires et d’anciens combattants souffrant de stress post-traumatique » lit-on sur le site web de Ricochet.

Il y a quelques jours, la célèbre chienne âgée de 6 ans a ainsi permis à une jeune garçon de 15 ans, Caleb, d’oublier quelques instants sa maladie et ses angoisses.

Atteint d’un cancer du cerveau, le jeune homme originaire d’Apopka, en Floride, a confié à la formidable association Make-A-Wish qu’il rêvait de surfer avec Ricochet.

Quelques semaines plus tard, il rencontrait la chienne sur une plage et affrontait courageusement les vagues avec elle.


Il suffit de regarder les images de leur périple aquatique pour voir à quel point ce moment fut magique pour Caleb. C’est avec un sourire radieux qu’il est sorti de l’eau avec sa nouvelle amie à 4 pattes.

« Je me sens presque normal. ça fait tellement de bien d’être libre, juste moi, ne m’inquiétant à propos de rien » a-t-il confié.

http://wamiz.com/

Le Saviez-vous ► 6 des épidémies les plus étonnantes, ça change de la grippe


On surveille les épidémies de grippe ou toutes maladies pouvant se propager pour créer une pandémie. Mais, dans le passé, il y a eu des épidémies bizarres, provoquées peut-être par l’ignorance, l’hystérie collective, mais on quand même pu faire quelques dégâts
Nuage

 

6 des épidémies les plus étonnantes, ça change de la grippe

 

Alors que la grippe et la gastro ravagent le pays, on s’est dit que toutes ces maladies à la con commençaient à nous fatiguer un peu. Où est la folie ? Où est la fantaisie ?

Si vous aussi vous en avez marre de H1N1, ce top devrait vous plaire. On est allé fouiller un peu les archives d’Internet à la recherche des épidémies étranges, inexpliquées, des hystéries collectives aux symptômes bizarres, et on vous a ressorti 6 cas très, très particuliers. Danse, fou-rire, évanouissement, vous allez être servi. Désinfectez-vous les mains, mettez votre petit masque, ce top est contagieux.

  1. Épidémie dansante – 1518

    1

    Crédits photo (creative commons) : Hendrik Hondius

    L’épidémie la plus cool de ce classement est une épidémie…de danse. En juillet 1518 à Strasbourg, une femme nommée Frau Troffea se mit à danser seule au milieu de la rue. Un mois après, ils étaient 400 à faire de même, sans trop savoir pourquoi, et sans jamais s’arrêter. Certains décédèrent d’épuisement, d’autres de crises cardiaques ou d’accidents vasculaires cérébraux, bref, ça dansait sec. L’épidémie s’estompa doucement sans que personne ne comprenne vraiment ce qui s’était passé. Le Harlem Shake n’a finalement pas inventé grand chose.

    (voir Le Saviez-Vous ► 1518, STRASBOURG ENTRE DANS LA DANSE…)

  • Épidémie de fou rire de Tanganyika – 1962

  • 2

    Un peu plus sympa qu’une épidémie de peste noire, une épidémie de fou-rire. C’est ce qui est arrivé dans le village de Kashasha en Tanzanie quand, en 1962, 3 jeunes filles ont commencé à rire, très vite suivies par toute leur classe. Le fou-rire s’est répandu dans toute l’école et certaines jeunes filles ont ri pendant plus de 2 semaines, forçant l’école à fermer. Les médecins ont qualifié cette crise de « maladie psychogène de masse », d’autant qu’après la fermeture du pensionnat, le rire s’est propagé dans plusieurs villages alentour, touchant plus de 1000 personnes sur une période de 18 mois.

  • Épidémie d’évanouissement en Cisjordanie – 1983

    tumblr_mdyi8jyvoP1rvpxxdo1_400

    Comme c’est souvent le cas lors d’épidémie générée par des hystéries collectives, les femmes sont les premières voire les seules victimes. Ce fut le cas en mars 1983 en Cisjordanie quand de nombreuses adolescentes palestiniennes commencèrent à se plaindre de vertiges et d’évanouissements, de même qu’un petit nombre de soldates israéliennes. Au total, l’épidémie va générer 943 hospitalisations sans que personne ne comprenne ce qui se passe vraiment. Avant que les médecins ne concluent à un phénomène psychologique, Israël a arrêté des Palestiniens, pensant à une attaque terroriste aux armes chimiques. Cette paranoïa nourrie par les 2 camps n’a fait qu’empirer la propagation de la panique fonctionnant exactement comme l’épidémie de fou-rire de Tanganyika. Les hommes sont zinzins.

  • Le virus « des fraises au sucre » – 2006

    hypnosis570

    Aussi appelé « Virus du Soap Opera », le virus des « Morangos com Açúcar » en portugais est une épidémie très particulière puisqu’elle trouve son origine dans une série TV du même nom. Dans un des épisodes, des adolescentes sont victimes d’un virus incluant problèmes respiratoires, démangeaisons et vertiges. En une semaine, les symptômes télévisés se sont retrouvés chez 300 lycéennes dans 14 établissements différents. Si quelques étudiants souffraient d’allergies réelles, tous les autres n’ont fait qu’imiter inconsciemment le virus. Vu à la TV.

  • Épidémie des pare-brise de Seattle – 1954

    59652

    Si on quitte ici les symptômes physiques, l’épidémie des pare-brise de Seattle est pourtant bien une hystérie collective. Le 15 avril 1954, des automobilistes de l’état de Washington commencèrent à constater des dizaines de petits trous dans leur pare-brise. Très vite, la presse relaie l’affaire et les témoignages se multiplient, la police reçoit près de 3000 coups de téléphone. On blâme les pluies acides, les essais nucléaires, des particules de charbon, des sondes sonores supersoniques et même des gremlins. Tout ce boucan pour que des scientifiques affirment quelques jours plus tard l’horrible vérité : il ne s’agit que d’impacts liés à du gravier ou à l’usure, qu’ils avaient toujours été là sauf que personne ne les remarquait, et que les habitants de Seattle se sont montés bourrichon pour rien. Un vaste cas d’illusion et d’hystérie collective. Zinzin on vous dit.

  • Épidémie d’encéphalite léthargique

    Cette épidémie d’encéphalites très rares aussi appelée « maladie du sommeil européenne » et ayant touché le monde pour la dernière fois entre 1915 et 1926 serait similaire à celle ayant mené à l’hystérie collective et aux procès de sorcières à Salem en 1692. Ces encéphalites laissent en effet les patients figés, privés de parole et de mouvements, telles des statues, ce qui, en 1692, passait sûrement pour les effets de la magie noire. Du coup, au bûcher.

http://www.topito.com/

Google lance un observatoire mondial de la déforestation


Je pense que Google vient de faire un bon coup pour mettre des outils plus faciles a utilisé pour lutter contre la déforestation. Reste maintenant a mettre en pratique et faire les bons choix
Nuage

 

Google lance un observatoire mondial de la déforestation

 

Selon les Nations unies, la déforestation représente 70% des émissions de l’Indonésie, 18e économie mondiale, mais troisième émetteur de CO2. L’archipel de 240 millions d’habitants possède le troisième bassin de forêts équatoriales dans le monde, après le Brésil et la République démocratique du Congo. – Photo Romeo Gacad, Agence France-Presse

Agence France-Presse (WASHINGTON)

Le site, www.globalforestwatch.org, suivra la disparition des arbres à travers le monde à partir d’images en haute résolution avec de fréquentes actualisations. Les informations, destinées aux décideurs politiques, mais aussi aux entreprises qui voudraient racheter des terres issues de la déforestation, seront gratuitement consultables.

La Terre a perdu pas moins de 2,3 millions de kilomètres carrés de forêts entre 2000 et 2012, selon les informations réunies par Google et l’Université du Maryland.

«Le problème pour collecter ces chiffres n’a pas été le manque de bonne volonté des pays ni même l’absence de lois pour réguler la déforestation. Le problème a surtout été l’absence de moyens pour vérifier ce qu’il se passe exactement», a expliqué Andrew Steer, le directeur général de World Resources Institute, qui a joué un rôle important dans la création de cette base de données.

«Si le président indonésien a fait passer de bonnes lois pour la protection des forêts, il était en réalité très difficile pour lui de savoir exactement ce qu’il se passait en temps réel», a-t-il expliqué à des journalistes avant la présentation de ce projet, le Global Forest Watch (l’observatoire mondial de la forêt) à Washington.

N’importe qui pourra consulter en ligne la carte délimitant les forêts protégées ou encore les entreprises qui achètent de l’huile de palme provenant d’exploitations légales, a-t-il ajouté.

La déforestation joue un rôle capital dans le changement climatique et les forêts, qui occupent un tiers de la planète, fonctionnent comme des puits de carbone, assimilant ce gaz qui sans elle, partirait dans l’atmosphère.

Pour constituer cette base de données, Google a compilé des millions d’images satellites conservées sur plus de 40 ans par l’institut américain de géologie.

Rebecca Moore, une ingénieure de chez Google, a expliqué que la principale difficulté avait été de «gérer cette masse de données» à un niveau de détail qui puisse être pertinent et utile. Pour ce faire, le géant américain de l’internet a utilisé la technologie du cloud, a-t-elle précisé.

La Norvège, la Grande-Bretagne et les États-Unis ont également participé au projet.

Le secrétaire d’État américain John Kerry a déclaré dimanche depuis Jakarta que le changement climatique était l’«une des plus grandes armes de destruction massive», appelant l’ensemble de la communauté internationale à faire davantage dans la lutte contre le réchauffement climatique.

http://techno.lapresse.ca/

Un chien meurt en jouant avec une recharge de cigarette électronique


C’est bien d’arrêter de fumer, mais que se soit aidé par des médicaments vendus en vente libre ou par prescription ou encore en essayant avec la cigarette électronique, il y a des précautions a prendre comme tout produit dangereux. C’est dangereux pour les enfants et les animaux ….
Nuage

 

Un chien meurt en jouant avec une recharge de cigarette électronique

 

Par Sophie Le Roux

Crédits photo : Degilbo on flickr – Flickr

Ivy, une jeune femelle Staffordhsire Bull Terrier âgée de seulement 14 semaines, est décédée il y a quelques jours en Grande Bretagne, après avoir ingéré une partie du contenu d’une recharge de cigarette électronique, rapporte le Daily Mail.

Son propriétaire, Keith Sutton, avait laissé une recharge de liquide sur la table de sa salle à manger. Le chiot s’en est emparé, l’a mâchouillée, et a avalé un peu de produit. Très vite, en seulement quelques secondes, l’écume est venue à la bouche de la chienne, qui s’est mise à vomir.

Morte en quelques heures

Keith l’a emmenée d’urgence chez le vétérinaire. Mais malgré les efforts des médecins, la jeune chienne est morte d’un empoisonnement à la nicotine tôt le lendemain.

Vomissements, diarrhée, difficultés à respirer, problèmes cardiaques sont autant de symptômes typiques d’une intoxication à la nicotine.

Si seules de grandes quantités de nicotine peuvent nuire à l’humain, il suffirait de 10 mg par kilo de poids de l’animal pour qu’il soit en danger. Ivy n’avait que 14 semaines, ce qui l’a rendue plus vulnérable encore.

Tandis que de plus en plus de fumeurs à travers le monde se laissent séduire par la cigarette électronique, il est très important de rappeler que ce produit n’est pas inoffensif. Il est primordial de le garder hors de portée des enfants, et des animaux.

« Le fluide est potentiellement mortel pour les chiens, qui sont parfaitement capables de faire passer un croc à travers l’emballage«  alerte un porte-parole des services vétérinaires de Hayle, dans les Cornouailles.

Keith Sutton est aujourd’hui rongé par la culpabilité, et c’est pour éviter que d’autres drames se produisent qu’il a décidé de témoigner. 

http://wamiz.com/

Des astronomes dans le coeur d’une étoile juste avant son explosion


Je suis toujours épaté que nous pouvons voir au présent ce qui s’est passé il y a des centaines d’années juste en levant les yeux.
Nuage

 

Des astronomes dans le coeur d’une étoile juste avant son explosion

 

Depuis l'explosion de Cassiopée, il y a 343... (Photo: AFP)

Depuis l’explosion de Cassiopée, il y a 343 ans, ses débris se sont dispersés sur environ 10 années lumière dans le cosmos, amplifiant les caractéristiques de ce cataclysme stellaire que nous pouvons ainsi observer depuis la terre.

PHOTO: AFP

JEAN-LOUIS SANTINI
Agence France-Presse
Washington

Des scientifiques ont pour la première fois pénétré dans le coeur d’une étoile quelques minutes avant son explosion, commençant à lever le voile sur un des plus grands mystères de l’astronomie à l’origine de la matière et de la vie.

Ces observations produites grâce au télescope NuSTAR à rayons X lancé par la NASA en 2012, ont permis de recréer la carte des ondes de choc qui ont probablement entraîné la fin d’une étoile en 1671 pour donner naissance à la supernova Cassiopée –qui se trouve à 11 000 années-lumière de la Terre.

Les restes de cette étoile ont été dans le passé photographiés par de nombreux télescopes, optiques, à infrarouge et à rayons X, mais ces dernières images sont sans précédent, expliquent les auteurs de cette découverte publiée dans la revue britannique Nature.

Elles révèlent comment les débris stellaires entrent en collision dans l’onde de choc avec le gaz et la poussière environnantes et s’échauffent dans ce processus.

Le télescope NuStar a pu ainsi recréer la première carte d’émissions de rayons X à haute énergie provenant des matériaux créés dans le coeur même de l’étoile qui explose, précisent-ils. L’énergie libérée repousse les couches extérieures de l’étoile et les débris sont projetés à plus de 5000 kilomètres/seconde partout dans le cosmos.

«Cette observation est l’une des percées les plus importantes en astrophysique à haute énergie depuis des décennies», a estimé Steven Boggs, professeur de physique à l’Université Berkeley en Californie, un des co-auteurs de ces travaux.

«Nous sommes de la poussière d’étoile»

«Maintenant que nous pouvons voir les matériaux radioactifs nous avons une vue plus complète que jamais auparavant de ce qui se passe au coeur de l’explosion», a expliqué lors d’une conférence de presse téléphonique Brian Grefenstette, un astronome de l’Institut de technologie de Californie.

Ces données vont aider les astronomes à élaborer des modèles sur ordinateurs en trois dimensions d’explosion d’étoile et aider à comprendre ensuite certaines des caractéristiques mystérieuses des supernovas, selon ces scientifiques.

«Les supernovas produisent et éjectent dans le cosmos la plupart des éléments qui sont importants pour la vie telle que nous la connaissons», a relevé Alex Filippenko, professeur d’astronomie à Berkeley, qui n’a pas participé à cette recherche.

Selon lui ces résultats sont «emballants car pour la première fois nous avons des informations sur ce qui se passe dans ces explosions et où ces différents éléments de la matière sont formés», a-t-il dit.

«Comprendre le mécanisme de l’explosion d’une étoile est fondamental pour essayer de savoir d’où nous venons et remonter aux origines de tous les matériaux qui nous entourent comme le carbone, le fer, le calcium…», a dit Brian Grefenstette ajoutant: «Nous sommes en fait de la poussière d’étoile».

«Le noyau radioactif agit comme une sonde des explosions des supernovas ce qui nous permet de voir directement les densités et les températures dans ces processus nucléaires auxquels nous n’avons pas accès dans des laboratoires terrestres», a expliqué Stephen Boggs.

Depuis l’explosion de Cassiopée, il y a 343 ans, ses débris se sont dispersés sur environ 10 années lumière dans le cosmos, amplifiant les caractéristiques de ce cataclysme stellaire que nous pouvons ainsi observer depuis la terre, notent ces astronomes.

http://www.lapresse.ca/

Un sac intelligent pour éviter les dépenses inutiles


Que les hommes soient plus rationnels dans leurs dépenses, désolée, mais j’en doute, seulement, c’est différent comme par exemple, au printemps, la fièvre d’une nouvelle voiture, ou avoir les nouveaux gadgets technologie. Et je trouve dommage, qu’on ne travaille pas sur le problème de fond que sur des solutions qui seraient faciles à contourner
Nuage

 

Un sac intelligent pour éviter les dépenses inutiles

 

Le iBag. © Credit Card Finder

 

Par FRÉDÉRIC THERIN (À SYDNEY)

Les intoxiquées du shopping peuvent se sevrer grâce à un sac qui se verrouille automatiquement dès qu’elles sont sur le point de céder à la tentation…

 

Vous ne résistez pas face à la tentation d’acheter une robe à la mode ? Vous craquez devant des escarpins hors de prix qui viendront compléter votre collection déjà imposante ? Vous préférez lécher les vitrines que vos babines lors de vos pauses pour le déjeuner ? L’iBag est fait pour vous…

La société de crédit australienne Creditcardfinder.com.au vient de développer un sac à main destiné aux shopaholics. Pour éviter les « quartiers chauds » où les magasins titillent les pécheresses aux poches percées, des diodes activées par un GPS s’allument dans votre besace. Si cette alerte lumineuse ne vous convainc pas de dévier votre route, un SMS est envoyé automatiquement à une personne « responsable » (c’est le terme employé par les inventeurs de ce Big Brother en bandoulière) pour la prévenir de votre intention de commettre « l’irréparable ». Votre sac peut même se verrouiller à la demande lors de périodes « dangereuses » comme aux pauses de midi et à l’heure de sortie des bureaux. Une puce RFID repère enfin chaque moment où vous avez sorti votre portefeuille de sa poche intérieure. On n’arrête pas le « progrès »…

Les femmes craquent plus que les hommes…

Pour l’instant, la compagnie australienne ne propose pas d’iBag pour les hommes. Pour tenter de justifier ce sexisme primaire, ses dirigeants mettent en avant une de leurs études qui montre que les femmes ont davantage tendance à craquer devant une boutique que ces messieurs. Près de la moitié (45 %) des personnes qui ne parviennent pas à rembourser le solde de leurs cartes de crédit font également au moins trois achats d’impulsion chaque mois. Pour éviter le surendettement, les Aussies ont donc pensé aux diodes et au verrouillage automatique des Kelly et autres Birkin. À quand le piège à loups qui se refermera sur la main gantée de cuir devant une boutique de luxe ?

http://www.lepoint.fr/