Le dernier paradis de la vie aquatique


Sommes-nous une génération et celle plus jeune qui verront encore des merveilles de ce monde après avoir vu les désastres écologiques, et les changements climatiques ? Cette nature qui vaut plus que tout l’or du monde, ne vaut-il pas la peine de la défendre pour permettre aux générations futures d’en profiter de tous leurs sens
Nuage

 

Le dernier paradis de la vie aquatique

 

La baie de Kimbe s’étend sur 9 800 km environ le long de l’île de Nouvelle- Bretagne, en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Elle fait partie du Triangle de corail, où vivent 76 % des espèces coralliennes du monde. Des groupes de protection de l’environnement ont identifié quatorze aires potentielles pour des réserves marines. 

Photographies de David Doubilet

Trois poissons-clowns

Photographie de David Doubilet

Tortue à nageoires noires

Photographie de David Doubilet

Des animaux ou des plantes ?

Photographie de David Doubilet

Vu du ciel

Photographie de David Doubilet

Jardin de corail

Photographie de David Doubilet

Colonne de barracudas

Photographie de David Doubilet

Poissons-rasoirs

Photographie de David Doubilet

 

http://www.nationalgeographic.fr/

3 réponses à “Le dernier paradis de la vie aquatique

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s