Libération


C’est certain qu’il y a des choses qui sont inacceptable et que nous devons nous lever pour changer les choses. Cependant, d’autres situations, nous n’y pouvons rien y faire et nous devons passer a autre chose pour avancer
Nuage

 

Libération

 

« Nous sommes libérés par ce que nous acceptons mais nous sommes prisonniers de ce que nous refusons. »

Swâmi Prâjnandad

Ces chiens aident leurs humains à déblayer la neige


Moi quand il neige, je n’ai que mon perron a dégager. Mais, j’ai des ami (e) s qui eux doivent pelleter toute une cour et même plus et souvent manuellement. Voilà une aide précieuse Enfin, je crois
Nuage

 

Ces chiens aident leurs humains à déblayer la neige

 

Par Sophie Le Roux

Crédits photo : Youtube – MrFunnyMals

Les chiens adorent jouer dans la neige, ce n’est un secret pour personne, et ils aiment aussi se rendre utiles !

C’est du moins le cas de ces biens gentilles boules de poils, qui ne se font pas prier pour aider leurs maîtres à déblayer le pas de leur porte et leur jardin.

Certains manient la pelle à la perfection, mieux que certains humains ! Et d’autres utilisent des moyens plus originaux, que nous vous laissons découvrir en images…
Alors pourquoi se priver d’une aide aussi précieuse que mignonne ?

http://wamiz.com/

Le Saviez-vous ► Savez-vous distinguer un fruit d’un légume?


Si vous pensiez bien connaitre les fruits et légumes conventionnels et bien, vous seriez bien surpris que ce que vous pensiez fût des légumes sont en fait de l’autre camp
Nuage

 

Savez-vous distinguer un fruit d’un légume?

 

Vous pensez savoir reconnaître un fruit d’un légume ? Vous risquez d’être surpris !

« Techniquement », le fruit est toujours le produit d’une fleur. C’est l’organe comestible des plantes à fleurs qui succède à la fleur et protège les graines, noyaux ou pépins en son sein.

Le légume quant à lui, provient d’une plante potagère et se présente sous des formes variées : Feuilles (salade, épinard, chou), tubercules ou racines (pommes de terre, carottes, radis), bulbes (oignons, échalotes), germes (soja), tiges ou pousses (asperges, poireaux, bambous), graines (pois chiches, lentilles)…

Le haricot vert : fruit ou légume ?

Si on a tendance à le cataloguer « légume », du fait qu’il ne soit pas sucré, le haricot vert est bien un FRUIT, tout comme la tomate, l’avocat, l’aubergine, le poivron, les piments, le concombre, la courgette ou encore l’olive.

 

http://agriculture.gouv.fr/

Nasar, le cheval qui vit dans la maison de sa maîtresse


Je peux comprendre qu’une vétérinaire a voulu protéger son cheval lors du passage d’un ouragan en l’invitant dans la maison, mais pas que ce cheval puisse partager sa vie entre l’écurie et la maison m’apparait un peu exagéré
Nuage

 

Nasar, le cheval qui vit dans la maison de sa maîtresse

 

Photo : AFP

INSOLITE – Le cheval Nasar, trois ans, a définitivement élu domicile chez sa maîtresse. Celle-ci l’avait hebergé le temps de le protéger d’un ouragan qui menaçait la région, située au nord de l’Allemagne.

 

Quand la maison d’un particulier se transforme en arche de Noë. Cette belle histoire se passe à Holt, dans le nord de l’Allemagne. Stéphanie Arndt, vétérinaire de profession, a du installer son cheval Nasar, âgé de trois ans, à l’intérieur même de sa maison. La raison ? Un ouragan, baptisé « Xaver », menaçait la région.

Un équidé attachant

Du coup, pendant plusieurs jours, l’étrange binôme a cohabité, sans rencontrer de difficulté, ans la maison de la vétérinaire. Une fois l’orage passé, on aurait pu croire que l’équidé se serait empressé de retourner dans son établi. Que nenni : Nasar semble trouver son aise dans ce chaleureux foyer. Résultat, il alterne entre son écurie et la maison de sa maîtresse.

Libre de ses mouvements, le cheval, attachant, se comporte comme un membre à part entière de la famille. 

http://www.metronews.fr/

Parler aux bébés comme à des adultes stimule leur intellect


Je déteste entendre des gens parler en bébé a un jeune enfant, ou employés de mauvais mots pour désigner quelque chose comme par exemple : lala pour du lait, lolo pour eau etc. Ma fille explique tout l’horaire de la journée a sa fille et je fais pareil, et je lui répète souvent pour avoir son accord. Et quand elle a bien compris, elle fait les bons gestes comme mettre un bébé dans un sac (si on sort) demander ma carte (si on prend l’autobus) etc ..
Nuage

 

Parler aux bébés comme à des adultes stimule leur intellect

 

CHICAGO – Parler aux bébés comme à des adultes, en utilisant une syntaxe et un vocabulaire complexes, permet à leur cerveau de mieux se développer et leur servira à mieux apprendre tout au long de leur vie, affirment des chercheurs.

Certes, lorsqu’un parent porte sa voix dans les aigus ou chantonne il attire l’attention de son bébé, mais pour qu’il apprenne, il est préférable de lui parler comme à un adulte.

«Il ne s’agit pas seulement d’emmagasiner du vocabulaire, il faut aussi que ce vocabulaire soit de qualité», a expliqué jeudi Erika Hoff, psychologue à l’université Florida Atlantic, lors de la conférence annuelle de la Société américaine pour le progrès de la science (AAAS), à Chicago. «La parole (des parents) doit être riche et complexe», a-t-elle ajouté.

Mieux encore: parler aux bébés revêt une importance telle que les enfants issus de milieux où la parole est moins élaborée sont en général moins bons en classe.

Et ces différences sont aussi visibles dans les structures cérébrales des enfants, selon Kimberly Noble, neurologue et pédiatre à l’université Columbia de New York.

Le Dr. Noble et ses collègues ont ainsi comparé les cerveaux d’enfants défavorisés et ceux d’enfants dont les parents ont fait des études supérieures et ont un niveau de vie élevé.

Ils ont trouvé des disparités entre les systèmes cognitifs qui dirigent la sociabilité et la mémoire, mais les différences les plus flagrantes concernaient la partie du cerveau qui conditionne le développement de la parole.

«En vieillissant, les enfants issus de milieux favorisés consacrent une plus grande partie de leur cerveau à ces régions», a souligné le Dr. Noble.

Anne Fernald, psychologue à l’université Stanford, a exposé les résultats d’une étude effectuée sur un groupe d’enfants hispanophones de milieux défavorisés.

En enregistrant les conversations que les enfants entendent toute la journée, Mme Fernald s’est rendu compte que les jeunes enfants ne bénéficiaient que peu des conversations périphériques entre leurs parents. Le vrai apprentissage, selon elle, provient de la parole qui leur est directement adressée.

http://fr.canoe.ca/

Breivik menace de faire grève de la faim pour une nouvelle console


Un chausson avec ça ? Il veut être mieux traité, avoir des jeux vidéos qu’il peut choisir et il parle d’un éventuel date d’une action ? Alors ses victimes avaient pourtant le droit à un avenir.
Nuage

 

Breivik menace de faire grève de la faim pour une nouvelle console

 

Anders Behring Breivik en août 2012.... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Anders Behring Breivik en août 2012.

PHOTO ARCHIVES AFP

PIERRE-HENRY DESHAYES
Agence France-Presse
Oslo

Le tueur norvégien d’extrême droite Anders Behring Breivik menace d’entamer une grève de la faim pour obtenir une amélioration de ses conditions de détention qu’il assimile à de la «torture» faute notamment d’obtenir la console de jeux voulue, dans un courrier reçu vendredi par l’AFP.

En plus d’une lettre dactylographiée datée du 29 janvier et expédiée semble-t-il à plusieurs rédactions, le courrier contient quatre pages recto verso envoyées aux autorités carcérales en novembre dans lesquelles celui qui avait tué 77 personnes le 22 juillet 2011 pose 12 exigences.

Susceptibles selon lui de rendre son séjour en prison conforme avec la réglementation européenne, ces demandes portent sur des droits fondamentaux, comme la possibilité de promenade ou de communiquer, et des détails anecdotiques.

Il réclame notamment que la PlayStation 2 mise à sa disposition soit remplacée par la version 3, plus moderne, «avec accès à des jeux pour adulte que je peux moi-même choisir».

«Les autres détenus ont accès à des jeux pour adultes alors que je n’ai le droit de jouer qu’à des jeux pour enfants d’un moindre intérêt. Un exemple est Rayman Revolution, un jeu (d’aventure dont la suite s’appelle « La grande évasion », NDLR) conçu pour des enfants de trois ans», écrit le tueur âgé de 35 ans.

Maintenu à l’isolement depuis 2011 pour des questions de sécurité, Breivik estime s’être comporté «de façon exemplaire» et avoir droit à une «offre d’activités» améliorée par rapport aux autres détenus pour compenser son très strict régime carcéral.

À ce titre, il demande le doublement du pécule hebdomadaire de 300 couronnes (54 $) qu’il reçoit comme tout autre détenu, notamment pour payer les frais de port de ses correspondances.

Tous ses courriers sont méticuleusement scrutés et filtrés par les autorités carcérales, ce qui, déplore-t-il, ralentit considérablement les échanges.

Autres exigences: la fin des fouilles corporelles quasi quotidiennes dans l’une des deux prisons où il purge sa peine de 21 ans (avec possibilité de prolongation), l’accès à un PC plutôt qu’à une «machine à écrire sans valeur d’une technologie remontant à 1873», de meilleures possibilités de promenades et davantage de contacts avec le monde extérieur.

«Vous m’avez soumis à un enfer (…) et je ne parviendrai pas à survivre bien longtemps. Vous êtes en train de me tuer», écrit-il aux autorités carcérales, agitant déjà la menace d’une grève de la faim dans cette lettre.

«Si je meurs, tous les extrémistes et radicaux de droite du monde européen sauront précisément quels individus m’ont torturé à mort (…) Cela pourrait avoir des conséquences pour certains individus à court terme, mais aussi quand la Norvège se sera de nouveau dotée d’un régime fasciste d’ici 13 à 40 ans», met-il en garde, se présentant comme un «prisonnier politique».

Le 22 juillet 2011, Breivik avait d’abord tué huit personnes en faisant exploser une bombe près du siège du gouvernement à Oslo puis 69 autres, des adolescents pour la plupart, en ouvrant le feu sur un rassemblement de Jeunes travaillistes sur l’île d’Utoya.

Militant des droits de l’homme

Dans le pli de janvier, le tueur affirme que, faute d’amélioration véritable de ses conditions de détention, une grève de la faim semble «une des seules et rares alternatives».

«La grève de la faim ne s’achèvera pas avant que le ministre de la Justice (Anders) Anundsen et la directrice du KDI (Direction norvégienne des affaires pénitentiaires, NDLR) Marianne Vollan cessent de me traiter plus mal qu’un animal», ajoute-t-il, précisant qu’il informerait «bientôt» de la date du début de son action.

La direction de la prison de haute sécurité de Skien (sud-est de la Norvège), où il se trouve actuellement, n’a pu être jointe pour un commentaire.

Dans sa dernière lettre, l’extrémiste s’en prend vivement aux médias scandinaves accusés de soutenir sciemment les «supplices» dont il serait victime en ne relayant pas ses protestations, et laisse au passage entendre qu’il est un «militant des droits de l’homme».

«Vous semblez penser que nous, les militants des droits de l’homme qui nous battons pour ce droit de l’homme fondamental (un supposé « droit d’autodétermination culturelle », NDLR), (…) sommes des « monstres nazis » qui doivent être poussés au suicide», écrit-il.

En janvier 2013, les avocats de Breivik avaient annoncé que celui-ci avait porté plainte pour «torture aggravée». Interrogée par l’AFP, la police norvégienne a indiqué qu’elle devrait se prononcer sur les suites à donner à cette plainte la semaine prochaine.

http://www.lapresse.ca/

Découverte d’une momie vieille de 3600 ans


Une autre découverte d’un sarcophage rare par ses dessins de plumes a été découverte en Égypte. Probablement, les nouvelles technologies permettent autant de trésor de l’histoire mis a jour en quand même peu de temps
Nuage

 

Découverte d’une momie vieille de 3600 ans

 

Découvert par une équipe d'archéologues espagnols, le sarcophage... (Photo Associated Press)

Découvert par une équipe d’archéologues espagnols, le sarcophage de 2 mètres de long et 50cm de large est en bon état et ses couleurs encore vives, selon le communiqué du ministère.

PHOTO ASSOCIATED PRESS

Agence France-Presse
Le Caire, Égypte

Le ministère égyptien des Antiquités a annoncé jeudi la découverte dans la cité antique de Louxor d’une momie vieille de 3600 ans à l’intérieur d’un rare sarcophage en bois portant des dessins de plumes.

Découvert par une équipe d’archéologues espagnols, le sarcophage de 2 mètres de long et 50cm de large est en bon état et ses couleurs encore vives, selon le communiqué du ministère.

Cette découverte d’un sarcophage décorée de dessins de plumes est très rare, a souligné le ministre Mohamed Ibrahim.

«Le sarcophage date de la XVIIe dynastie» (1600 years av.J.-C.), a expliqué le directeur du département pharaonique au ministère, Ali el-Asfar.

«Il pourrait appartenir à un homme d’État important, peut-on déduire des analyses préliminaires du sarcophage et de ses inscriptions», a-t-il ajouté.

Le sarcophage porte des inscriptions hiéroglyphiques censées faciliter le voyage à l’au-delà, selon les croyances pharaoniques.

Les dessins de plumes symbolisent Maat, la déesse égyptienne du droit qui aurait pesé les coeurs des morts contre une plume pour déterminer leur statut dans l’au-delà.

La découverte a eu lieu sur un ancien site funéraire sur la rive occidentale de Louxor, près d’une tombe appartenant au gérant de l’entrepôt de la reine Hatshepsout, membre de la XVIIIe dynastie qui regna sur l’Égypte de 1502 à 1482 av.J.-C.

L’équipe espagnole, qui travaille à Louxor depuis 13 ans, avait découvert l’an dernier le sarcophage en bois d’un garçon de cinq ans datant de la XVIIe dynastie.

Louxor, ville du sud de l’Égypte qui compte 500 000 habitants, est célèbre pour ses temples pharaoniques sur les bords du Nil.

http://www.lapresse.ca/