Un nouveau gisement de fossiles au parc national Kootenay : une découverte majeure


Il y en a qui ont un super de bel emploi. Découvrir des fossiles pour mieux comprendre l’Histoire de l’Humanité sur notre Terre. Cette évolution qui nous a amenées ce que nous connaissons aujourd’hui
Nuage

 

Un nouveau gisement de fossiles au parc national Kootenay : une découverte majeure

 

Une cinquantaine d'espèces ont été découvertes dans un gisement fossilifère dans le parc Kootenay en Colombie-Britannique.

Une cinquantaine d’espèces ont été découvertes dans un gisement fossilifère dans le parc Kootenay en Colombie-Britannique. Photo :  Robert Gaines/Collège Pomona

Des scientifiques affirment que la localisation récente d’un gisement fossilifère en Colombie-Britannique, à environ deux heures de route de la capitale albertaine, apporte déjà de nouvelles découvertes à propos de l’évolution animalière primitive. 

Cet important gisement de fossiles a été mis au jour dans le canyon Marble du parc national Kootenay, en Colombie-Britannique, à l’été 2012. Le lieu exact de la découverte ne sera pas dévoilé afin de préserver les fossiles, mais Parcs Canada n’exclut pas la possibilité que le site puisse être visité dans l’avenir.

Parmi les fossiles découverts, on trouve de nombreuses espèces animales, dont le ver polychète.

Parmi les fossiles découverts, on trouve de nombreuses espèces animales, dont le ver polychète. Photo :  Jean-Bernard Caron/Musée royal de l’Ontario

Une équipe de chercheurs canadiens, américains et suédois sont à l’origine de cette découverte, qui a fait l’objet d’une publication dans la revue Nature Communications mardi. Il pourrait s’agir de la plus grande découverte d’animaux fossilisés depuis des décennies.

« On a passé juste deux semaines là-bas et on a trouvé plus de 50 espèces, notamment au moins 12 qui sont nouvelles, donc quand on va retourner cet été, on va essayer d’avoir une équipe plus importante et de trouver de nouvelles espèces et de nouveaux sites en faisant plus de prospection », explique Jean-Bernard Caron, conservateur, Paléontologie des invertébrés, au Département d’histoire naturelle du Musée royal de l’Ontario.

Le site et ses fossiles aideront grandement les chercheurs à mieux comprendre le développement de la vie animale qui a marqué l’explosion cambrienne, la première période de l’ère primaire, et qui a vu l’apparition soudaine d’animaux complexes, un des événements évolutifs les plus importants de l’histoire de la vie sur Terre.

L'équipe de chercheurs qui a découvert le site de fossiles était menée par Jean-Bernard Caron, du Musée royal de l'Ontario.

L’équipe de chercheurs qui a découvert le site de fossiles était menée par Jean-Bernard Caron, du Musée royal de l’Ontario. Photo :  Jean-Bernard Caron/Musée royal de l’Ontario

Le gisement fossilifère se trouve à une quarantaine de kilomètres du site de fossiles des schistes de Burgess, vieux de plus de 500 millions d’années, dans le parc national de Yoho, qui est considéré comme l’un des plus importants sites de fossiles au monde.

Les chercheurs pensent qu’ils pourraient trouver certains fossiles des schistes de Burgess dans le parc national Kootenay, mais ils croient que la taille de leur découverte est éblouissante, selon un géologue du College Ponoma en Californie, Robert Gaines.

Le site original des schistes de Burgess, découvert en 1909, a été désigné site du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1980.

http://ici.radio-canada.ca/

2 réponses à “Un nouveau gisement de fossiles au parc national Kootenay : une découverte majeure

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s