Le présent imprègne vos souvenirs


Quand un souvenir refait surface, c’est principalement qu’un évènement présent vient refaire une mise à jour de la mémoire de ce que nous savons, de ce que nous avons vécu.
Nuage

 

Le présent imprègne vos souvenirs

 

Un homme pense 

Photo :  iStockphoto

La mémoire humaine n’a rien de la précision d’une caméra vidéo lorsqu’il est question de fixer dans le temps les événements passés. Elle a plutôt tendance à recadrer et à éditer nos souvenirs, montre une étude américaine.

Des chercheurs de l’Université Northwestern expliquent que la mémoire voyage dans le temps « à sa façon » en ajoutant des fragments du présent dans les souvenirs passés.

Question de survie

Votre mémoire réécrit ainsi votre passé à l’aide d’informations « mises à jour » de vos souvenirs en plongeant dans vos expériences actuelles, explique la Dre Donna Jo Bridge, l’une des auteurs de cette étude publiée dans le Journal of Neuroscience. L’objectif : les garder en vie.

Le coup de foudre amoureux, par exemple, tiendrait bien plus d’un procédé de la mémoire que d’un réel moment hollywoodien.

« Lorsque vous pensez au moment où vous avez rencontré votre partenaire actuel, vous vous souvenez peut-être de ce sentiment d’amour et d’euphorie. Vous transposez probablement vos sentiments actuels à la première rencontre avec cette personne. »— Dre Donna Jo Bridge

Selon la Dre Donna Jo Bridge, cette étude est la première à montrer précisément comment la mémoire peut se déformer pour inclure des éléments du présent lorsque les souvenirs sont récupérés. Elle montre le moment exact dans le temps lorsque la mauvaise information s’imbrique dans la mémoire existante.

« Pour nous aider à survivre, nos souvenirs doivent s’adapter à un environnement en constante évolution et nous aider à gérer ce qui est important pour nous maintenant. »— Dre Donna Jo Bridge

Le remodelage des souvenirs se déroule dans l’hippocampe. Pour reprendre l’idée d’une caméra vidéo, cette région du cerveau joue en quelque sorte le rôle de réalisateur.

Le coauteur Joel Voss affirme que la notion de mémoire parfaite est un mythe et que son rôle premier est d’aider à prendre la bonne décision à un moment donné. C’est pour cette raison qu’elle doit rester à jour. L’information qui est pertinente aujourd’hui peut remplacer celle qui l’était hier.

Ces connaissances peuvent certainement avoir des répercussions dans de nombreux domaines, comme lors des procès, alors que de nombreux témoins basent leurs récits sur leurs souvenirs.

http://ici.radio-canada.ca/