Le plus vieux cancer, encore en circulation, à 11 000 ans


Ceux qui pensent que les cancers sont une maladie de quelques centaines années, ils se trompent royalement. Chez le chien en tout cas, les chercheurs ont trouver un cancer qui se propage comme une maladie transmisse sexuellement chez le chien qui a plusieurs milliers d’années
Nuage

 

Le plus vieux cancer, encore en circulation, à 11 000 ans

 

Des scientifiques ont déterminé l’âge du plus ancien cancer au monde encore actif, un cancer génital, sexuellement transmissible et vieux de 11 000 ans, qui affecte encore les chiens de nos jours : la  tumeur vénérienne transmissible canine (Canine transmissible venereal tumor – CTVT).

Le cancer est d’abord apparu dans un seul chien, il y a plus de 11 000 ans et il s’est propagé à travers ses congénères. Mais avant de commencer leur recherche, les scientifiques de l’Université de Cambridge et de la Wellcome Trust Sanger Institute, dirigée par Elizabeth Murchison, savaient simplement que c’était un très vieux cancer.

Pour obtenir les premiers indices concernant son âge, ils ont soigneusement étudié l’ancienne littérature vétérinaire et ils ont pu trouver des écrits rapportant de son existence jusqu’en 1810. Mais ils soupçonnaient qu’il pourrait être de 200 ans beaucoup plus vieux, ils se sont donc tournés vers le code génétique pour obtenir des réponses.

Alors que la plupart des cancers ont environ 5 000 mutations dans leur génome, celui-ci atteignait les 1,9 million. Parmi ces mutations, il en est une qui est connue pour muter à un rythme régulier au fil du temps, les scientifiques ont été en mesure de l’utiliser comme une “horloge moléculaire” pour trouver l’âge réel du cancer, soit de 11 000 années.

Comme le génome de la tumeur contenait également le génome du chien avec lequel il avait débuté, ils ont pu déterminer certains de ses traits. Pour les scientifiques, il aurait été semblable à un chien de traineau actuel et il aurait probablement vécu dans une région isolée, comme le cancer n’a commencé à devenir commun dans le monde entier qu’au cours des 500 dernières années.

Alors, quel est le secret de l’étonnante longévité de ce cancer ? Les scientifiques ont déterminé deux facteurs. Le premier est qu’il est transmissible, ce qui est extrêmement rare (il n’en existe que quelques-uns), et il donne à celui-ci la capacité de se propager rapidement dans une population. Mais ce qui intéresse vraiment les scientifiques est de savoir comment le cancer semble avoir été intouchable par les systèmes immunitaires des chiens au cours des années. Ils pensent que cela pourrait correspondre aux presque deux millions mutations à travers son génome. La prochaine étape pour les chercheurs sera donc d’en apprendre davantage sur celles-ci.

Les explications des scientifiques :

L’étude publiée sur Science : Transmissible Dog Cancer Genome Reveals the Origin and History of an Ancient Cell Lineage.

http://www.gurumed.org/

Une réponse à “Le plus vieux cancer, encore en circulation, à 11 000 ans

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s