Une invention de Québec voyage dans l’espace


Alors qu’il n’y a pas nécessairement de médecin a bord d’une navette spatiale, grâce a une invention québécoise, ils peuvent quand même recevoir un diagnostic en moins de 10 minutes … De quoi à rendre jaloux, les gens qui attendent des heures et des heures a l’urgence ou dans une clinique
Nuage

 

Une invention de Québec voyage dans l’espace

 

Alors que le temps d’attente moyen en urgence était de 17 heures 30 minutes au Québec l’an dernier, dans l’espace, des astronautes malades obtenaient un diagnostic en dix minutes.

Leur secret? Le Microflow : un appareil à fibre optique, à peine plus gros qu’une boîte à chaussure, capable de déterminer la nature d’une maladie dans un temps record.

Une invention de l’Institut national d’optique (INO) de Québec, déjà largement applaudi par le désormais célèbre Chris Hadfield, qui a été le premier à expérimenter le nouvel outil, alors qu’il était commandant de la station spatiale internationale.

La technologie est composée de deux fibres, plus petites qu’un cheveu, qui sont connectées ensemble. « On a percé un trou dans la fibre optique pour permettre au liquide de passer et ça va dans l’instrument. L’analyse se fait de façon automatique sans avoir besoin de l’interprétation d’un spécialiste », explique le PDG de L’INO, Jean-Yves Roy.

En fait, ce qu’on appelle dans le jargon le cytomètre en flux était déjà utilisé dans les hôpitaux, mais c’était sa taille, énorme, qui posait problème. L’Agence spatiale canadienne et la NASA ont donc demandé à l’INO de concevoir un cytomètre « de poche », adapté pour l’espace. 

La NASA avait néanmoins émis de sérieux doutes quant aux chances qu’avait l’INO de réussir à développer la technologie dans le délai de 18 mois.

« Ils disaient que si on y parvenait, l’avancée technologique serait presque aussi importante que le bras canadien en terme de valeur pour le développement de l’espace. »— Jean-Yves Roy, PDG de l’INO

Contre toute attente, 18 mois plus tard, c’était mission accomplie pour l’équipe de l’institut de Québec.

De passage à Québec, mercredi, pour célébrer les 25 ans de l’INO, Chris Hadfield a expliqué qu’il s’agissait d’une avancée indispensable, d’autant plus que les séjours dans l’espace sont de plus en plus longs.

Développement du Microflow

« Vers la lune, vers Mars, c’est nécessaire de savoir les changements de la santé pendant quelques mois, pendant quelques années, dans l’apesanteur, cet environnement est différent », note-t-il.

L’INO a fait breveter l’invention. Ses responsables ont savouré leur succès dans l’espace, mais ils reviennent maintenant sur terre. Une entreprise a été créée à Québec afin de commercialiser les applications terrestres du cytomètre.

L’INO estime que le Microflow pourrait être très utile notamment en région éloignée ou dans les hôpitaux débordés.

http://ici.radio-canada.ca/

4 réponses à “Une invention de Québec voyage dans l’espace

  1. Très surprenante cette petite boite!!! Bisous tout doux et bonne journée, oh oui encore une semaine en janvier en espérant qu’ensuite ça se réchauffe un peu, cette semaine c’est terrible… un redoux demain et ensuite encore le froid…

    • Ce matin j’étais décourager de voir que je ne sortirais pas mais je suis sortie quand même a -24 et facteur de refroidissement de -29 C avec ma petite fille … et elle avait les joues toutes rouges .. elle a trainer pour rentrée a la maison elle n’était pas presser
      Elle n’a pas eu froid .. elle avait les mains toutes chaudes ainsi que les pieds

  2. Et bien moi , comme il pleuvait , j’ai aussi fait une promenade sous la pluie cette après-midi ! ( il va sans dire que si la température avait été de -29° ; Je ne serais pas sortie de mon antre !!! ) brrrrrrrrrrr!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s