Epilepsie : l’alimentation pourrait réguler les crises


Il est de plus en plus mit en avant qu’une bonne alimentation puisse aider a mieux gérer certaines maladies dont l’épilepsie ou du moins diminuer les crises ..
Nuage

 

Epilepsie : l’alimentation pourrait réguler les crises

 

Une alimentation équilibrée permettrait aux cellules nerveuses de mieux communiquer avec le cerveau et donc d’interagir sur certaines maladies neurologiques, comme l’épilepsie, selon une nouvelle étude canadienne.

epilepsie_alimentation

© iStock

Une nouvelle étude canadienne de l’université McGill à Montréal publiée dans la revue spécialisée Nature Communication révèle que des cellules nerveuses bien nourries transmettent mieux les informations au cerveau et que l’alimentation influence son bon fonctionnement.

L’énergie de notre corps vient de notre alimentation qui tient un rôle essentiel dans notre état de santé.  En effet, de nombreuses études scientifiques s’accordent à dire qu’en mangeant sainement et de manière équilibrée il est possible de diminuer les risques de développer certaines maladies telles que la dépression, le diabète, l’asthme et les problèmes cardiovasculaires. La nourriture serait aussi capable de modifier le fonctionnement du cerveau. Ce pourquoi il a toujours été recommandéaux épileptiques de suivre un régime alimentaire particulier, le régime cétogène pauvre en glucides (sucres) et riches en lipides (matières grasses) pour éviter les crises et les  convulsions.

L’équipe de chercheurs dirigée par le neurologue Derek Bowie s’est interrogée sur ce phénomène. Ils ont analysé le métabolisme des neurones et la transmission des informations nerveuses et ont  découvert un lien entre le métabolisme des cellules nerveuses et leur capacité à transmettre les informations qui expliquerait comment une bonne alimentation contrôlerait l’activité cérébrale.

Si cette découverte scientifique doit être validée par de nouvelles recherches, elle permettrait de mettre en place de nouvelles thérapies pour soigner l‘épilepsie.

Aujourd’hui et depuis la mise à disposition de médicaments anticonvulsifs, les patients suivent de moins en moins ce type de régime.

« Cependant, ces médicaments entraînent souvent de nombreux effets secondaires et ne sont pas toujours efficaces, explique Derek Bowie, directeur de l’étude. J’espère que le régime cétogène sera réhabilité et deviendra de plus en plus populaire. »

Selon l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (l’Inserm), l’épilepsie touche entre 500 et 750.000 personnes en France et 1 à 2% de la population mondiale. Elle est la maladie neurologique la plus fréquente après la migraine.

http://www.topsante.com/

3 réponses à “Epilepsie : l’alimentation pourrait réguler les crises

  1. Je pense que c’est vrai ….J’ai remarqué divers  » trucs  » en rapport avec mon alimentation et la fréquence des  » vrais  » malaises ….Bien sur , en premier lieu vient l’abstinence en matière de boissons alcoolisées …J’avais déjà noté que la faim jouait un rôle ( si j’ai faim et tarde trop à m’alimenter , je ne me sens pas bien  » nerveusement  » ….Il suffit de quelques carrés de chocolat ou d’un morceau de pain pour que la crise ne vienne pas ) …..En effet , je ne mange que peu de sucre par exemple mais pas mal de graisse ( ne serait ce que parce que je ne prends qu’un café noir sans sucre avec du pain beurré au lever , et un repas plus  » complet  » le soir ) …..Cela depuis que je vis seul , sans travailler …..Par contre , les effets secondaires du traitement (perte de mémoire et difficulté de concentration ) persistent , bien que je ne suive pas vraiment le traitement , c’est à dire que je ne prends les comprimés prescrits matin et soir que le soir ….
    Bref , il y a très longtemps que je n’ai pas  » fait  » de vraie crise ,avec perte de connaissance etc….Heureusement …Car..Je serais mort avant que quelqu’un ne s’aperçoive que je suis ….mort… ( peut-être ma boulangère s’inquièterait elle si elle ne me voyait pas plusieurs jours de suite ? Et aussi vous qui lisez ce commentaires ?)
    Cela aussi , il faut  » connaitre  » cette maladie pour comprendre le stress qu’elle peut entrainer ….Apprendre à vivre avec demande du temps….

  2. Je crois qu’il faut « moduler » comme je le dis ( les médicaments = à ma façon de même que l’alimentation )……De même pour le rythme de vie : J’ai la chance de pouvoir dormir quand j’en ai besoin avec de rares obligations d ‘heures du lever ….Ces derniers temps , le plus difficile pour moi est de ne pas réussir à lire « convenablement  » ……

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s