MAL À L’OREILLE… EST-CE QUE JE FAIS UNE OTITE ?


Un mal d’oreille peut être causé par divers causes que si la douleur persiste, mieux vaut référé a un médecin
Nuage

 

MAL À L’OREILLE… EST-CE QUE JE FAIS UNE OTITE ?

 

Mal à l’oreille… est-ce que je fais une otite ?

 

Ça tire, ça brûle dans votre oreille ? Souvenirs d’enfance aidant, vous pensez peut-être à une otite.

Mais attention, ce n’est pas la seule explication à une douleur d’oreille…

Qu’est-ce qui peut faire mal à l’oreille ?

Il y a effectivement les otites, que l’on définit comme des infections de l’oreille (nous y reviendrons). Mais pas seulement… D’autres choses peuvent entraîner des douleurs d’oreilles :

  • Un bouchon de cérumen.
    La plupart du temps, on ressent plutôt une gêne, qui s’ajoute au fait que l’on entend mal.
    Mais la douleur arrive aussi.
  • Des problèmes de mâchoire.
    Eh oui ! Quand notre mâchoire se ferme mal, cela entraîne des tensions qui peuvent faire mal jusque dans l’oreille.
    Pensez-y si vous présentez d’autres symptômes de problèmes de mâchoire :
    bruxisme (dents qui grincent), claquements quand vous bâillez, etc.
  • Des problèmes dentaires.
    Caries, aphtes, croissance des
    dents de sagesse, etc.
  • Une angine.
    Une gorge douloureuse peut entraîner des douleurs d’oreilles.

Tous les cancers des voies aéro-digestives supérieures (pharynx, larynx, œsophage, etc.) peuvent aussi se manifester par des douleurs d’oreille.

C’est pourquoi il est important de consulter en cas de douleur d’oreille, surtout si elle dure depuis longtemps et s’accompagne, notamment, d’une modification de la voix.

Et les otites, alors ?

Les otites restent bien sûr une cause fréquente des douleurs d’oreilles.

Il en existe deux types :

  • Les otites externes sont des infections de la peau du conduit qui va jusqu’au tympan. Bactéries ou champignons peuvent être en cause. En plus de la douleur, on observe souvent un écoulement de l’oreille.
  • Les otites moyennes affectent l’oreille moyenne, située juste après le tympan. Elles sont plus souvent virales, mais peuvent aussi être causées par une bactérie. Le problème, c’est que l’oreille moyenne se termine par le tympan, qui est une membrane imperméable.
    Conséquence : du pus s’accumule contre le tympan, et la pression entraîne de fortes douleurs. Dans ce cas, au bout d’un moment le tympan peut finir par crever. On est alors face à une otite moyenne aigüe perforée. En général la douleur diminue à ce stade, et un liquide s’écoule hors de l’oreille. La perforation du tympan entraîne une diminution de l’audition, mais elle est normalement sans gravité : la membrane se répare en quelques jours.

Comment traite-t-on une douleur d’oreille ?

Il vaut mieux ne pas utiliser de gouttes en cas de douleur d’oreille sans avis d’un médecin. En effet, certaines feront plus de mal que de bien si le tympan est percé.

S’il s’agit d’une otite, on prendra de toute façon un médicament pour lutter contre la douleur – paracétamol ou ibuprofène le plus souvent. Pour résoudre le problème lui-même, des gouttes peuvent être utilisées en cas d’otite externe, ou d’otite moyenne aigue perforée (si le tympan n’est pas percé, les gouttes ne parviendront pas jusqu’à l’infection et seront donc sans utilité). Enfin, des antibiotiques par voie orale pourront compléter le traitement.

Traiter les douleurs d’oreille quand il n’y a pas d’otite
Bien sûr, angines et problèmes dentaires ou de mâchoire méritent un traitement qui n’a rien à voir avec vos oreilles.

Les bouchons de cérumen peuvent être ramollis grâce à des gouttes, puis évacués en injectant de l’eau dans l’oreille – la pression délogera le bouchon. Si vous n’êtes pas sûr de parvenir à faire le geste vous-même, vous pouvez demander à votre médecin.

On le voit, selon la cause, des traitements très différents pourront être appliqués. C’est pourquoi une visite chez le médecin est toujours recommandée si la douleur d’oreille dure. Votre médecin généraliste est normalement compétent pour détecter une otite, mais le spécialiste de l’oreille, c’est l’ORL.

Mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé
Créé initialement par adapté par Dr Philippe Presles

Sources : Dr Aurélie Van de Voorde, ORL à l’hôpital Erasme

http://www.e-sante.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s