La mythomanie : une vraie maladie


On connait tous des menteurs qui semblent croire leurs mensonges, mais semble-t-il que certains cas sont vraiment graves et nécessitent des soins psychologiques
Nuage

 

La mythomanie : une vraie maladie

 

Beaucoup de mythomanes croient aux histoires qu’ils inventent. ©Phovoir

Il ment sans arrêt, il affabule, il travestit la réalité… Autant d’expressions pour définir un mythomane, un menteur compulsif. La mythomanie est une vraie maladie dont les conséquences sur le plan social peuvent être gravissimes.

Le mythomane se crée une autre réalité. Il est souvent persuadé de la véracité des… mensonges qu’il invente. Les enfants sont tous des mythomanes physiologiques. En effet, leur imagination et leur inexpérience leur fait inventer des mondes imaginaires auxquels ils croient sincèrement. D’ailleurs, selon les spécialistes, les adultes mythomanes ont conservé une part d’esprit infantile.

Plusieurs faits-divers ont illustré la mythomanie. Mais un en particulier en a montré les conséquences extrêmes. Jean-Claude Romand a menti à ses proches pendant 18 ans sur sa vie réelle en s’inventant une profession de médecin et de chercheur à l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) à Genève. Sur le point d’être découvert, il a assassiné sa femme, ses enfants et ses parents en 1993.

Selon le cas et le degré de gravité de la pathologie, plusieurs traitements existent pour aider le patient. Mais généralement, le traitement consiste en une prise en charge psychothérapeutique, parfois associée à une thérapie cognitive et comportementale.

http://destinationsante.com/

4 réponses à “La mythomanie : une vraie maladie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s