Des masques à oxygène pour animaux de compagnie


Bien que le premier devoir des pompiers soit sauvé des vies humaines, quand l’occasion ne se présente pourquoi pas les animaux de compagnie surtout si l’équipe est équipée de masque d’oxygène spécialement conçu pour les animaux …
Nuage

 

Des masques à oxygène pour animaux de compagnie

 

Le masque à oxygène pour animaux est un... (Photo fournie par RéanimO2)

 

Le masque à oxygène pour animaux est un accessoire indispensable pour sauver les chiens et les chats ayant inhalé des fumées toxiques.

PHOTO FOURNIE PAR RÉANIMO2

STÉPHANIE VALLET
La Presse

Soixante-dix-sept postes de pompiers sont équipés de masques à oxygène pour animaux de compagnie au Québec. Une initiative lancée il y a maintenant huit ans par le docteur Michel Pépin qui, malgré sa popularité et son efficacité, n’a pas encore été mise en place dans la plupart des postes de Montréal.

En cas d’incendie, l’inhalation de fumée est extrêmement toxique pour les personnes, mais aussi pour leurs animaux de compagnie. Bien que la mission des pompiers soit avant tout de sauver des vies humaines, ils n’hésitent pas, quand c’est possible, à prendre soin de nos compagnons à quatre pattes en détresse.

Les animaux ont en effet tendance à se cacher en cas d’incendie. Ils peuvent alors inhaler de la fumée et être en difficulté respiratoire. Les résultats de l’utilisation d’un masque à oxygène sont alors spectaculaires.

C’est en 2004 qu’une chaîne américaine de boutiques pour animaux a eu l’idée d’équiper les pompiers de masques à oxygène pour leur clientèle. Le Dr Pépin, directeur de l’Association des médecins vétérinaires du Québec, a repris l’initiative dans la Belle Province en 2006 en lançant le projet RéanimO2. Des Îles-de-la-Madeleine à la Gaspésie en passant par Laval et Longueuil, 226 masques ont ainsi été distribués dans 77 postes couvrant totalement ou en partie 60 municipalités. Les pompiers y sont maintenant équipés de masques à oxygène de fabrication québécoise, offerts en trois tailles et spécialement conçus pour les museaux des chiens et des chats.

«Le plus dur a été de convaincre les syndicats de pompiers, qui ne voulaient pas que leurs membres aient à suivre une formation supplémentaire ou à assumer une responsabilité supplémentaire. Il faut se rappeler que sauver les animaux n’est pas la fonction première des pompiers. Mais quand ils en ont l’occasion, autant qu’ils soient bien équipés. Les masques pour humains sont plats pour recouvrir la bouche et le nez. Ils ne sont donc pas adaptés aux museaux. Les masques pour animaux étaient autrefois utilisés pour des interventions chirurgicales. Avec le temps, on a commencé plutôt à les intuber pendant les opérations. On les utilise encore parfois pour les petits rongeurs, les oiseaux et certains chats», explique le Dr Pépin.

C’est grâce aux collectes de fonds et à de généreux donateurs que les postes se sont vu offrir les masques à oxygène. L’ensemble de trois masques de tailles différentes ne coûte que 100$. Mais la grande majorité des postes des arrondissements de Montréal n’en sont pas encore équipés. Si vous désirez changer la donne, il est possible de communiquer avec le Dr Pépin par l’adresse courriel veterinet@videotron.ca. Il sera en mesure de vous fournir une lettre type de demande à la direction du poste de votre quartier ou tout autre renseignement pertinent à ce sujet.

Éviter le drame

Si, après avoir été en contact avec de la fumée, votre animal a perdu connaissance, qu’il titube, qu’il vomit, que ses yeux sont rouges ou que ses muqueuses sont bleutées ou plus pâles, rendez-vous dès que possible chez votre vétérinaire. Sachez d’ailleurs que, dans une telle situation, votre assurance habitation couvrira les frais. C’est bien la première fois que l’on pourra tirer avantage du fait que les animaux de compagnie sont considérés comme des biens!

http://www.lapresse.ca/

9 réponses à “Des masques à oxygène pour animaux de compagnie

  1. A mon avis , dès qu’il  » sentirait  » la présence de fumée ou de gaz dans l’appartement , je suis sur qu’il m’ appellerait (me réveillerait ) …La dernière fois , il n’a pas arrêté de « m’embêter  » jusqu’à ce que je me lève et descende : J’avais oublié d’éteindre un bruleur de la gazinière !!!!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s