Un dernier repas raffiné pour les habitants de Pompéi


Qu’est-ce que les gens mangeaient dans des temps aussi reculés que l’époque de Pompéi ? Avaient-ils une alimentation variée, régionale ou exotique ? Difficile d’imaginer autre chose qu’une sore de bouillie de céréales ou quelques viandes de la région grillée sur le feu sans trop d’accompagnement et pourtant, la réalité pour les gens de Pompéi avant que le présent soit arrêté pour l’éternité nous montre une nourriture très différente que l’on peut imaginer
Nuage

 

Un dernier repas raffiné pour les habitants de Pompéi

 

Des ruines à Pompéi

Photo :  iStockphoto

Les citoyens de Pompéi appréciaient les mets « délicats et exotiques » comme la viande de girafe, révèlent des fouilles effectuées par des archéologues américains, qui dressent un portrait du menu du dernier repas des habitants de la cité le soir de l’éruption du Vésuve qui a détruit la ville le 24 août 79 apr. J.-C.

Au menu également : flamants roses et oursins. Des épices en provenance de l’Indonésie ont également été mises au jour.

Pour en arriver à cette constatation, l’équipe de chercheurs de l’Université de Cincinnati a effectué des fouilles pendant plus de dix ans dans deux quartiers de Pompéi situés dans l’une des zones les plus commerçantes de la ville, près de la porte de Stabies, où habitait à l’époque la classe moyenne.

« Ce quartier abritait une vingtaine de restaurants. Les chercheurs ont découvert dans les cuisines divers restes et déchets organiques, parmi lesquels une patte de girafe. Il s’agit du seul os de girafe jamais découvert dans une aire archéologique de l’Italie romaine. »— Pr Steven Ellis

Selon le Pr Ellis, cette découverte faite dans les ruines d’un restaurant traditionnel de Pompéi montre que les anciens Romains étaient capables de parcourir de longues distances pour acheter de la nourriture exotique et que tous les Pompéiens avaient un régime riche et varié.

Cela démontre, selon lui, un haut niveau général de la qualité de vie.

« La vision traditionnelle selon laquelle la plèbe se nourrissait de ce qu’elle trouvait et qu’elle se contentait d’un bol de mauvais gruau doit donc être atténuée : il faut plutôt parler de haut niveau général en termes de qualité de vie et de régime alimentaire. »— Pr Steven Ellis

Pompéi, qui fut ensevelie sous les cendres par l’éruption du Vésuve, constitue l’ensemble le mieux conservé d’une ville de l’époque romaine. Elle est classée au patrimoine mondial de l’humanité depuis 1997.

Le détail de ces fouilles archéologiques a été présenté lors de la rencontre annuelle de l’institut américain d’archéologie, qui se tient actuellement à Chicago.

http://ici.radio-canada.ca/

Une réponse à “Un dernier repas raffiné pour les habitants de Pompéi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s