Plus de mots


C’est un bon conseil qu’on oublie trop souvent, et pourtant s’avoir connaitre quand il faut laisser place au silence, éviterais bien des problèmes et de mauvaises interprétations de nos dires
Nuage

 

Plus de mots

 

Lorsqu’il n’y a plus de mots, ne cherche ni à parler, ni à penser à autre chose … Le silence a sa propre éloquence, parfois, plus précieuse que les paroles …

Elisabeth Kübler-Ross

Elle est payée 6 500 euros par mois pour manger devant son écran


Qualifier cela de voyeurisme, c’est un peu fort, mais bon. Je peux comprendre, le besoin de certaines personnes a regarder des personnes manger à travers une cam, mais je trouve cela très triste que tant de gens qui ne supporte pas la solitude, se retrouve mieux vers le virtuel
Nuage

 

Elle est payée 6 500 euros par mois pour manger devant son écran

 

Le voyeurisme gastronomique semble être la nouvelle mode en Corée puisque cette femme gagne sa vie en mangeant devant sa webcam.

 

La nouvelle mode en Corée s’apparente à du voyeurisme gastronomique. En effet, une femme de Corée du Sud qui se prénomme Park Seo-Yeon, plus connue sous le pseudo de « La Diva », se filme chaque jour pour que des milliers de personnes puissent la regarder manger en direct.

Quotidiennement, « La Diva » se filme durant 3 heures. Pendant ce temps, les internautes peuvent interagir avec elle et lui envoyer des ballons virtuels qu’elle convertit en argent. Ainsi, Park Seon-Yeon arrive a générer pas moins de 9 000 dollars par mois, soit environ 6 500 euros. Son émission marche tellement bien qu’elle a pu quitter son ancien travail.

Lorsqu’il lui est demandé pourquoi son émission marche si bien, « La Diva » déclare que les personnes qui suivent l’émission préfèrent manger avec elle plutôt que seuls. Elle évoque également le plaisir, que peuvent éprouver les personnes au régime, à la regarder manger.

http://www.meltybuzz.fr/

La fumée tertiaire est aussi dangereuse pour la santé


Tout le monde sait que la cigarette est nocive. On connait aussi la fumée secondaire d’ou les interdictions de fumée dans les endroits publics mais voilà qu’il y a la fumée tertiaire qui elle s’incruste dans l’environnement des fumeurs et qui est aussi très nocives pour les autres
Nuage

 

La fumée tertiaire est aussi dangereuse pour la santé

 

La fumée secondaire et la fumée tertiaire sont tout aussi dangereuses que celle... (PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG)

 

PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG

La Presse Canadienne
Montréal

La fumée secondaire et la fumée tertiaire sont tout aussi dangereuses que celle inhalée par les fumeurs, préviennent des chercheurs de l’Université de la Californie à Riverside.

La fumée tertiaire fait référence à la fumée secondaire qui se dépose sur la surface des objets et se dégrade au fil du temps, devenant progressivement de plus en plus toxique.

La chercheuse Manuela Martins-Green a indiqué que des souris exposées à de la fumée tertiaire ont subi des dommages au foie et aux poumons. Leurs blessures mettaient aussi plus de temps à guérir et elles présentaient des signes d’hyperactivité.

Le foie des souris donnait des signes précurseurs de cirrhose et de cancer. Quant aux poumons, les dommages constatés ouvraient la porte à des problèmes inflammatoires comme l’asthme et la maladie pulmonaire obstructive chronique.

La fumée tertiaire présente une menace pour la santé des enfants et conjoints de fumeurs, ou encore des collègues de fumeurs dans des milieux de travail où le tabagisme est ou a déjà été toléré. Les résidences de fumeurs sont si contaminées que l’exposition à la nicotine peut ressembler à celle associée au tabagisme.

La fumée tertiaire, qui contient des cancérogènes puissants, peut persister dans les résidences ou chambres d’hôtel des fumeurs, même après leur départ.

Les résultats de l’étude sont publiés par le journal scientifique PLOS ONE.

http://www.lapresse.ca/

Le flamant rose le plus vieux du monde s’éteint à l’âge de 83 ans


La moyenne d’âge d’un flamant rose est de 25 ans à l’état sauvage, surprenant que dans un zoo, ils peuvent vivre aussi longtemps. C’est une des espèces qu’on pourrait donc penser que vivre en captivité permet de mieux survivre
Nuage

 

Le flamant rose le plus vieux du monde s’éteint à l’âge de 83 ans

 

Le plus vieux flamant rose du monde s’est éteint à l’âge de 83 ans dans un zoo australien, a-t-on appris vendredi. Locataire du zoo d’Adelaïde depuis 1933, Greater a été euthanasié jeudi en raison de complications dues à son âge.

« Greater est connu pour être le plus vieux flamant du monde », a expliqué la responsable du parc animalier, Elaine Bensted, soulignant que la poursuite des soins n’aurait guère amélioré la santé du volatile.

flamingo

Son vieil ami Chilly, sexagénaire, va être placé sous surveillance pour s’assurer qu’il ne se laisse pas mourir de chagrin.

Une longévité exceptionnelle

Aucun flamant rose ne pourrait vivre aussi vieux dans la nature où les oiseaux sont exposés à la prédation et aux maladies. À l’état sauvage, leur espérance de vie moyenne est de 25 ans.

Un flamant de 67 ans vivrait dans un zoo sud-américain, selon le zoo australien.

http://www.huffingtonpost.fr/

Chirurgie esthétique : le menton pointu, la nouvelle opération de la mâchoire qui fait peur


Encore une fois, la chirurgie esthétique … En Corée du Sud, les femmes sont plus portées à vouloir changer quelque chose de leur visage a comparer à d’autres pays. C’est une vraie tristesse de voir comment la chirurgie esthétique peut faire des modes pour changer un beau visage … en autre chose
Nuage

 

Chirurgie esthétique : le menton pointu, la nouvelle opération de la mâchoire qui fait peur

 

CHIRURGIE ESTHÉTIQUE – Toujours plus loin, toujours plus moche. En matière de chirurgie plastique, la Corée du sudn’en est pas à sa première opération controversée.

Après le Smile lipt, voici une nouvelle mode: se faire opérer du menton pour que celui-ci soit pointu et vous donne un visage en forme de… cœur.

La journaliste coréenne Won Jayhun y a succombé. De la jeune fille au visage ovale et aux traits doux, on est passé à une femme au visage disproportionné et au menton pointu et allongé.

south korea

Une transformation qui n’est pas passée inaperçue depuis que le site Gizmodo l’a traité. Cependant, l’histoire de Won Jayhun n’est pas un cas isolé, tant le recours au bistouri semble être entré dans les mœurs du pays: selon le Daily Mail , les Sud-Coréens font plus de chirurgie plastique que dans n’importe quel autre pays. À Séoul, environ 1 femme sur 5 aurait appel au scalpel.

http://www.huffingtonpost.fr/

Découverte titanesque!


Encore une fois, chez les dinosaures, les paléontologues réussissent a trouver de nouvelles espèces. Cette fois ci c’est un très gros spécimen que la terre a bien voulu mettre a jour l’histoire de la planète
Nuage

 

Découverte titanesque!

 

Yongjinglong datangi

Yongjinglong datangi

Une nouvelle espèce de titanosaures, qui sont parmi les plus imposantes bêtes à avoir foulé le sol de la planète, a été décrite par des paléontologues américains à partir de restes fossilisés découverts dans le nord-ouest de la Chine.

Ce sauropode herbivore appelé Yongjinglong datangi vivait au Crétacé inférieur, il y a plus de 100 millions d’années.
Il mesurait entre 15 m et 18 m de long (50 à 60 pieds), une taille moyenne pour un titanosaure.

Les ossements retrouvés sont peu nombreux et comprennent trois dents, huit vertèbres, une omoplate, un radius et un cubitus. C’est quand même assez d’informations pour que Peter Dodson et ses collègues de l’Université de la Pennsylvanie puissent établir qu’il s’agit bel et bien d’une nouvelle espèce.

Selon eux, il s’agit de l’une des espèces de titanosaures les plus évoluées découvertes jusqu’à maintenant en Asie. Elle s’ajoute à la liste de plus en plus longue des sauropodes mis au jour en Chine, ce qui tend à montrer que ce groupe de dinosaures était encore bien présent sur la planète au Crétacé inférieur, contrairement à certaines théories qui veulent qu’il ait déjà disparu.

Le détail de cette description est publié dans la revue PLOS One.

http://ici.radio-canada.ca/

Les chauves-souris ont recommencé à croître en Europe


Peut-on y voir un espoir qui se réalise voyant ce qui se passe en Europe pour les chauves-souris ? Cela montre que malgré tout, les gestes concrets pour la préservation de la faune et la flore est toujours possible même si ces petites victoires demeurent fragiles
Nuage

 

 

Les chauves-souris ont recommencé à croître en Europe

 

L’embellie survient après un «déclin historique massif» en particulier durant la seconde moitié du 20e siècle «du fait de l’intensification de l’agriculture et de la disparition ou destruction des habitats».

PHOTO ARND WIEGMANN, REUTERS

Agence France-Presse
Bruxelles

Les chauves-souris ont recommencé à se multiplier en Europe depuis vingt ans, avec un bond de 45 % pour 16 espèces, mais leur survie reste menacée, selon une étude publiée jeudi par l’Agence européenne de l’environnement.

Cette recherche a été menée sur 6000 sites d’hibernation dans neuf pays entre 1993 et 2011, sur 16 des 45 espèces recensées au total en Europe.

«Les résultats suggèrent que les politiques ciblées de conservation mises en place ces dernières années ont été efficaces», s’est félicité le directeur de l’Agence, Hans Bruyninckx.

«Mais beaucoup d’espèces restent menacées et préserver leurs habitats reste une priorité importante», a-t-il mis en garde.

D’autant que ces mammifères volants, «très sensibles à la température» peuvent constituer pour les scientifiques un excellent indicateur des effets du changement climatique, relève l’étude. Insectivores, les chauves-souris sont aussi des antiparasitaires naturels pour l’agriculture.

Selon l’Agence, l’embellie survient après un «déclin historique massif» en particulier durant la seconde moitié du 20e siècle «du fait de l’intensification de l’agriculture et de la disparition ou destruction des habitats».

Les chauves-souris européennes ont aussi «été empoisonnés par les traitements chimiques des bois et charpentes», notamment à la dieldrine, un insecticide dont la toxicité a tardé à être reconnue, relève l’étude.

Toutes les chauves-souris ne sont pas égales face aux dangers qui continuent de les menacer : sur les 16 espèces observées, l’oreillard gros (plecotus austriacus), reconnaissable à ses grandes oreilles, a ainsi continué de décliner sur la période étudiée.

Le rythme de croissance enregistré depuis 1993 s’est aussi stabilisé depuis 2003, tandis que de nouveaux dangers guettent, dont les éoliennes, qui peuvent être fatales pour les espèces migrantes, met en garde l’étude.

http://www.lapresse.ca/