La grippe d’homme n’est pas un mythe


En 2012, ils avaient déjà découvert que la « grippe d’homme » existe vraiment !. Aujourd’hui, c’est plus du pourquoi qui est souligné a ses pauvres hommes plein de testostérones, Mais quel coup dure pour ces hommes que leur masculinité est aussi une faiblesse envers la grippe
Nuage

 

La grippe d’homme n’est pas un mythe

 

SAN FRANCISCO – Ça prend un homme pour avoir une vraie grippe. Du moins, c’est ce qu’affirme une nouvelle étude de l’Université Stanford, à San Francisco.

Selon les chercheurs, les hommes qui ont un niveau élevé de testostérone ont un système immunitaire plus faible que celui des femmes ou des hommes produisant moins de cette hormone.

Les auteurs de l’étude ont pris des échantillons de sang de 37 hommes et de 54 femmes. Ils leur ont ensuite administré un vaccin antigrippal afin d’observer ses effets sur leur système immunitaire.

«Il y a des différences marquées entre les sexes dans leur réaction immunitaire aux infections et aux vaccins, indique l’étude publiée sur le site Proceedings of the National Academy of Sciences. Les femmes ont une réponse beaucoup plus importante.»

Les participants avec les niveaux les plus élevés de testostérone ont produit le moins d’anticorps après l’injection du vaccin.

«Les hommes souffrent pour vrai! a dit le professeur en immunologie Mark Davis, en entrevue sur NBC News. Ils ne sont pas résistants. Les femmes sont supérieures, c’est un fait.»

http://sante.canoe.ca

3 réponses à “La grippe d’homme n’est pas un mythe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s