Santé : attention aux sectes !


Quand la médecine semble avoir des limites sur la guérison ou sur le contrôle de la douleur, il y est normal de chercher autre chose pour se soulager, voir quelque chose que l’on croit plus naturelle, et sur le net, les thérapies alternatives est un domaine très florissant mais aussi dangereux de s’y aventurer à tâtons
Nuage

 

Santé : attention aux sectes !

Un naturopathe extra, trouvé sur internet… Un guérisseur conseillé par l’amie de la voisine d’une amie… Une technique de jeûne qui permet de diminuer les symptômes de pratiquement toutes les maladies…

Toutes ces méthodes pourraient être bonnes, mais elles pourraient aussi être une porte ouverte vers une secte.

Comment faire la différence ?

Pourquoi les sectes sont-elles actives dans le domaine de la santé ?

En matière de santé, nous savons tous que la médecine n’a pas toutes les réponses. Quand la douleur ou d’autres symptômes désagréables aux traitements, il est souvent tentant de se tourner vers des thérapies alternatives. C’est une démarche logique, qui peut même être salutaire.

Mais elle présente un danger : celui des dérives sectaires.

En effet, promettre une guérison est très efficace pour attirer des patients déçus ou angoissés, qui seront alors susceptibles de se laisser manipuler.

Ceci ne signifie évidemment pas que tous les traitements alternatifs soient dispensés par des gourous, mais simplement que dès que l’on quitte les sentiers battus, la vigilance doit être de mise. C’est pourquoi le Centre d’information et d’avis sur les organisations sectaires nuisibles, organisme officiel lié au Service public fédéral Justice, a publié en annexe de son dernier rapport une brochure concernant les dérives sectaires dans le domaine de la santé.

Les sectes sont très mauvaises pour la santé

Le problème, c’est qu’en réalité les sectes mettent souvent la santé de leurs adhérents en danger. Le CIAOSN cite notamment :

  • Des régimes déséquilibrés, qui rendent les personnes plus faibles te donc plus vulnérables et faciles à manipuler.
  • Le manque de sommeil.
  • L’absence des soins médicaux qui, eux, seraient efficaces, y compris souvent les vaccinations ou les transfusions sanguines.

Inutile de dire que ces mauvaises pratiques sont d’autant plus dangereuses pour des personnes déjà malades. Et pire encore quand elles concernent des enfants en bas âge ou des personnes âgées.

Attention, les psychothérapies peuvent aussi faire l’objet de dérives sectaires.

Les « thérapeutes » profitent alors de la détresse de leurs patients pour satisfaire leurs propres besoins, qu’ils soient financiers, affectifs ou autres…

Comment repérer les sectes ?

Le CIAOSN conseille de se poser quelques questions pour débusquer les dérives sectaires possibles :

  • Quelles sont les qualifications de la personne qui veut me soigner ? Est-elle inscrite à une organisation professionnelle ? Semble-t-elle exagérer ses compétences ?
  • Les méthodes utilisées sont-elles reconnues par d’autres personnes que le praticien en question ?
  • Ma liberté de patient(e) de poursuivre d’autres traitements en parallèle, et particulièrement les traitements conventionnels scientifiquement prouvés, est-elle reconnue ?
  • Après quelques séances de traitement, y a-t-il une amélioration ?
  • Le régime ou le rythme de vie conseillé est-il approprié ou épuisant ?
  • Me promet-on la lune ?
  • Les prix sont-ils excessifs ?
  • Est-il difficile de combiner cette thérapie avec une vie normale ?

Si les réponses à ces questions vous font douter de la vraie qualité d’un thérapeute, consultez un (autre) médecin pour avoir un avis objectif

par Marion Garteiser, journaliste santé

http://www.e-sante.be

Une réponse à “Santé : attention aux sectes !

  1. J’avais une amie je dis bien j’avais qui c’est lancer dans ce genre de truc contre les médocs, vaccins et je ne sais quoi encore, elle avait réussie à embrigader pas mal de personnes et elle avait former une sorte de secte dans une grande maison avec terrain et enfin de compte elle s’est retrouver en prison pour mise en danger de la vie des enfants qui étaient avec le groupe suite à un décès de lun d’entre eux pour manque de soins.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s