Des preuves de l’existence passée d’un lac sur Mars


Mars aurait déjà eu de l’eau douce dans ses entrailles. Maintenant, disparus, peut-elle réapparaitre ? S’il y a eu de l’eau douce, la vie a du commencer a prendre forme ?
Nuage

 

Des preuves de l’existence passée d’un lac sur Mars

 

Photo :  NASA/Curiosity

Pour la première fois, la sonde Curiosity a détecté des preuves directes de l’existence de ce qui fut autrefois un lac d’eau douce sur Mars.

Il n’y a plus aucune trace d’eau à l’heure actuelle à cet endroit. Ce sont des tests de forages et des analyses chimiques sur des roches denses qui laissent à penser que les conditions étaient réunies pour permettre à ce lac d’abriter de la vie microbienne il y a peut-être quelque 3,6 milliards d’années.

Le Pr John Grotzinger de l’Institut de technologie de Californie et ses collègues expliquent que les roches analysées contiennent des traces de carbone, d’hydrogène, d’oxygène, d’azote et de soufre. Ces éléments fournissaient les conditions idéales pour une vie microbienne élémentaire.

Aucune forme de vie n’a été détectée dans les roches.

Le saviez-vous?
De toutes petites formes de vie bactérienne, connues sous le nom de chemolithoautotrophes, se développent dans des conditions similaires sur la Terre. Elles se trouvent dans des grottes ou sous la mer dans les cheminées hydrothermales.

Le grès retrouvé semble également similaire à celui qui existe dans les fleuves de la Terre, ce qui laisse aussi à penser qu’un fleuve s’est un jour écoulé dans ce lac d’eau froide situé au pied d’une petite montagne.

« C’est la première fois que nous trouvons véritablement des roches sur Mars qui apportent la preuve de l’existence de lacs. […] C’est fantastique, car les lacs sont un environnement idéal pour qu’une vie microbienne élémentaire puisse se développer et être préservée. »— Pr Sanjeev Gupta, Imperial College de Londres

Des preuves de l’existence de l’eau sur Mars à un autre endroit de la surface de la planète rouge ont déjà été détectées. Les données recueillies par les orbiteurs martiens semblent montrer que des lacs ont pu un temps exister.

Le robot à six roues Curiosity est arrivé dans le cratère Gale sur l’équateur martien le 6 août 2012. Il est l’engin le plus sophistiqué jamais envoyé sur une autre planète.

Il a déjà établi que la planète rouge avait été propice à la vie microbienne dans son lointain passé, ce qui était le principal objectif de sa mission de deux ans.

Ce cratère a été choisi par les responsables de la mission en raison de ses différentes couches sédimentaires qui pourraient permettre de dater les périodes durant lesquelles Mars était propice à la vie.

Le détail de ces travaux est publié dans la revue Science.

http://www.radio-canada.ca

Une réponse à “Des preuves de l’existence passée d’un lac sur Mars

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s