Un Américain arrêté près de 1.500 fois depuis 1970


Être arrêter aussi souvent, c’est presque dire que ces jours de liberté étaient pour prendre des vacances hors de la prison. Ce n’est pas vraiment une vie … Mais bon, il passe à la prospérité
Nuage

 

Un Américain arrêté près de 1.500 fois depuis 1970

 

Henry Earl est bien connu des services de police. Cet Américain de 64 ans a été de nouveau incarcéré il y a quelques jours… après avoir été interpelé pour la 1.500e fois.

Un chiffre qui fait de l’habitant de Lexington, dans le Kentucky (Est), l’homme au casier judiciaire le plus fourni des Etats-Unis, à en croire la police et les médias locaux.

La plupart du temps, il s’agit de simples écarts de conduite, comme en témoigne sa dernière interpellation pour état d’ivresse sur la voie publique. Mais depuis son premier contact avec la police en 1970, pour port d’arme sans permis – il avait alors 20 ans – le multirécidiviste a aussi enchaîné les petits larcins, les bagarres et les outrages à agent.

S’il n’a pas toujours été condamné, Henry a quand même effectué pas moins de 1.267 séjours à la prison du comté, avec une moyenne d’environ 245 jours par an en cellule.

Des statistiques régulièrement mises à jour sur Internet, car il possède sa propre page Wikipédia (en anglais), à l’instar des figures du grand banditisme Al Capone et John Dillinger.

http://actualite.portail.free.fr

3 réponses à “Un Américain arrêté près de 1.500 fois depuis 1970

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s