Le zodiaque, la science et nous : oui, notre mois de naissance influe bien sur notre santé (les planètes, c’est moins sûr)


Je ne crois pas du tout mais là pas du tout a l’astrologie. Mais cette approche me semble un peu plus sérieux et peut être confirmer par des statistiques … Mais, à mon avis, à ce stade, on ne parle vraiment plus d’astrologie
Nuage

 

Le zodiaque, la science et nous : oui, notre mois de naissance influe bien sur notre santé (les planètes, c’est moins sûr)

 

Les personnes nées entre mars et juillet ont par exemple plus de chances de souffrir d’alcoolisme Crédit Flickr

Les vieilles croyances astrologiques ont en fait des explications scientifiques tout à fait rationnelles. Ainsi, votre mois de naissance pourrait influencer chez vous l’apparition de certains pathologies…

Et si l’astrologie n’était pas qu’un ramassis de bêtises ? Si, à l’instar de 26% d’Américains(cf : sondage Harris, 2009) et 33% de Français, vous croyez en l’astrologie, le concept de santé qui dépend du positionnement des planètes ne vous est pas étranger. Selon d’anciennes croyances, notre mois de naissance, et a fortiori notre signe astrologique, auraient une influence sur notre santé. Un précepte qui paraît de prime abord un peu fou mais qui a longtemps trouvé un certain écho du côté du corps médical. Hippocrate lui-même affirmait en son temps « qu’un médecin sans connaissance de l’astrologie n’a pas le droit de se faire appeler médecin ».

Si cette pratique de la médecine astrologique a disparu avec le temps, la thèse selon laquelle notre mois de naissance influe sur notre santé est en train d’être créditée par les scientifiques qui se sont penchés sur la question. Des recherches récentes permettent de donner des explications concrètes et rationnelles à des phénomènes que nous n’étions capables que d’expliquer par la mythologie, jusqu’ici.

Les symptômes que l’on a le plus de chances de développer en fonction de son mois de naissance.

Il est par exemple désormais prouvé qu’une personne née en hiver pâtit d’un risque plus élevé de schizophrénie qu’une personne née au cours d’un mois ensoleillé. Il en va de même pour  le trouble bipolaire, l’autisme, la dépression et le trouble affectif saisonnier. En cause : la luminosité. La lumière pénètre en effet dans les yeux. Le signal ainsi envoyé et qui traverse notre corps finit par atteindre la sérotonine du cerveau, autrement appelée « hormone du bonheur ». C’est elle qui sert à réguler l’humeur, l’appétit et le sommeil. Un déséquilibre dans la neurotransmission qui est à la base de la dépression. L’astrologie se trompait en annonçant que la Lune provoquait la folie mais disait vrai sur la hausse des troubles mentaux pour les naissances en hiver. Ce n’est donc pas le mois à proprement parler qui influe sur notre santé mais bien l’environnement dans lequel nous naissons.

Nous apprenons ainsi que les personnes nées entre mars et juillet ont plus de chances de souffrir d’alcoolisme, tandis que les troubles bipolaires se manifestent plus souvent chez les personnes nées entre janvier et avril. Certains mois apparaissent, en revanche, « privilégiés » par rapport aux autres. Septembre, octobre et novembre sont les trois mois durant lesquels les risques de troubles et de maladies sont les plus faibles. Le mois de la rentrée augmente ainsi les risques de schizophrénie (hémisphère sud) tandis que les deux mois suivants présentent un risque de scléroses multiples plus élevé (hémisphère sud).

« Ce n’est pas que les astrologues pensaient que vous êtes prédéterminés par la position des étoiles et des planètes à la naissance et que ça ne changera pas pour le reste de votre vie, précise toutefois Lauren Kassell, professeur au Département d’histoire et de philosophie des sciences de l’Université de Cambridge.

Bien qu’il y ait un ensemble de choses qui se forme au moment de la conception, l’environnement dans lequel vous vous développez exerce également son influence ».

Tout n’est pas perdu, donc.

http://www.atlantico.fr/

4 réponses à “Le zodiaque, la science et nous : oui, notre mois de naissance influe bien sur notre santé (les planètes, c’est moins sûr)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s