Le chat d’intérieur en hiver : quelques conseils


Mes chats ont toujours été libres de sortir dehors et ils sortaient été comme hiver. Mais Fripouille est, un tantinet, plus frileuse. Elle n’aime déjà pas trop sortir et que la porte de la maison se ferme alors l’hiver, c’est pire. Donc, a cette époque de l’année ma Fripouille commence à avoir trop de poils
Nuage

 

Le chat d’intérieur en hiver : quelques conseils

 

Par Sophie Le Roux

Crédits photo : schmeis – Flickr

L’hiver n’est pas encore tout à fait de la partie, mais il approche à grands pas, et même lorsqu’ils vivent à l’intérieur, nos chats en subissent les conséquences.

Chauffage, et perte de poils

Les températures chutent, les radiateurs sont en marche, et la chaleur du foyer a un réel impact sur nos matous.

Pendant l’automne, le chat mue pour revêtir son pelage d’hiver plus épais.

Mais lorsque nos maisons sont bien chauffées, ces poils ont tendance à tomber. Il est donc important de brosser plus souvent son chat pendant cette période.

Vous éviterez de voir vos moquettes, tapis, canapés et autres tissus couverts de poils, mais surtout, vous préviendrez la formation de boules de poils

En se léchant, une activité qui occupe 30% de son temps, le chat ingurgite des poils qui s’agglomèrent dans son estomac. Ces boules sont souvent régurgitées par le félin, mais il arrive aussi qu’elles voyagent le long de son tube digestif, et engendrent alors des troubles du système digestif.

En brossant régulièrement et longuement votre chat, vous limitez ces risques.

Les parasites

Il ne faut pas cesser de traiter son chat contre les parasites pendant l’hiver, bien au contraire. Le chauffage favorise en effet le développement et la prolifération des puces.

Même si votre chat ne sort pas, ou très peu, il n’est pas à l’abri. Les puces peuvent entrer dans nos maisons en passant sous la porte d’entrée, ou par le balcon.

Et ces indésirables insectes, lorsqu’ils sont avalés par le chat, peuvent en outre amener avec eux des parasites internes, et notamment des vers.

Il est donc très important de vermifuger son chat deux fois par an.

Limitez les sorties

Si vous avez un balcon ou une terrasse, et laissez votre chat y accéder, il est préférable de ne pas lui accorder de trop longues sorties lorsqu’il fait vraiment froid. Les chats d’intérieur ne sont pas habitués aux faibles températures et risquent de tomber malades.

Préférez donc des sorties plus brèves, mais plus régulières.

L’hiver, c’est aussi le moment de cocooner, de passer plus de temps avec son chat, en partageant plus de jeux, ou de siestes !

http://wamiz.com

5 réponses à “Le chat d’intérieur en hiver : quelques conseils

  1. merci, j’ai deux chats, dont une chatte agée de 17 ans qui est un chat ordinaire, mais qui commence a faire des chichis et veut rester au chaud sur le radiateur, et l’autre chat de luxe qui elle fait la racaille dehors, lol
    bref ce matin le chat de luxe je l’ai laissé sortir car elle m’a fait caca a coté de sa caisse pffff,

    • je suis d’accord avec toi … Personnellement, quand mon chat ne sera plus de ce monde, je ne pourrais en avoir d’autres car les couts des vétérinaires sont vraiment trop cher … alors vaut mieux prendre soin de ces petites bêtes

      et puis il y a beaucoup d’autres choses qui sont pires comme payé des prix exhorbitants pour des voitures des sculptures, et autres extravagances .. organiser un un allée sur mars pour coloniser qui serait plus utile pour les SDF, les recherches médicales et soins de santé ….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s