La Chine accusée de torturer les lapins angoras par PETA


Encore une fois la Chine fait la une pour la cruauté animale. Cette fois-ci ce sont les lapins angoras qui subissent l’appât pour faire de l’argent. Et les lapins paient très cher pour subir cette torture
Nuage

 

La Chine accusée de torturer les lapins angoras par PETA

La Chine produirait 90% de cette fourrure dans le monde, selon l’association. © PETA

Images gore et cris de bêtes à l’appui, l’association de défense des animaux PETA accuse de torture les producteurs chinois de fourrure.

Faut-il craquer pour un manteau ou un pull en poils de lapin angora ? Selon l’association PETA, ce serait se rendre complice de la torture pratiquée sur ces petites bêtes à poils blancs et soyeux. Un militant a infiltré dix fermes chinoises entre juin et septembre de cette année, dont la moitié travaillait sur des animaux vivants. Dans une vidéo qu’il a tournée et mise en ligne mardi on voit et on entend clairement les lapins se faire arracher la précieuse ressource, réputée douce et légère, alors qu’ils sont encore bien vivants. Une opération répétée tous les trois mois pendant deux à cinq ans, avant que l’animal ne soit tué.

« Boycott »

Pourquoi ne pas simplement tondre les animaux, à l’instar des moutons ? Parce que les poils ainsi retirés, plus longs et de meilleure qualité, rapporteraient davantage d’argent aux fermiers, explique l’organisation. La moitié des fermes visitées travaille dans ces conditions, selon PETA, tandis que l’autre coupe la fourrure ou rase les lapins. Mais ces procédés font également souffrir les animaux, souligne-t-elle. La Chine produirait 90 % de la fourrure d’angora dans le monde, les exploitations agricoles de la vidéo se trouvant dans les provinces du Jiangsu et du Shandong et comptant de quelques centaines à 10 000 lapins.

Puisque qu' »aucune norme ne vient sanctionner ces pratiques », PETA lance un appel au boycott à l’attention des clients à l’approche des achats de Noël et du nouvel an chinois.

« Nous nous adressons à toutes les personnes faisant du shopping en cette période de fête »,clare Isabelle Goetz, chargée de campagnes pour la France. « Prenez le temps de lire les étiquettes des pulls et des écharpes. S’il est écrit angora, pensez aux lapins inoffensifs à qui on arrache cruellement la fourrure de la peau et reposez l’article en rayon. »

http://www.lepoint.fr

2 réponses à “La Chine accusée de torturer les lapins angoras par PETA

  1. C’est horrible !
    Malheureusement que le boycott soit appliqué m’étonnerait ….Qui achète ce genre de vêtements ? (je suppose qu’ils sont chers à l’achat ? ) Ce qu’il faut c’est que les états européens et U.S Interdisent l’importation de ces vêtements ….D’autant plus que le synthétique ne fait pas de différence  » à la vue  » …Les personnes qui achètent sont aussi coupables , complices !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s