Rob Ford dépouillé de pouvoirs et privilèges


C’est vraiment inouï ce qui se passe à Toronto ! Je ne comprends pas qu’avec autant preuves de mauvaises conduites qui pourraient donner un dossier criminel a ce maire qu’il soit encore au poste et qu’il conteste la décision du Conseil municipal
Nuage

 

Rob Ford dépouillé de pouvoirs et privilèges

 

Rob Ford a répété son intention de conserver... (Photo: Reuters)

Rob Ford a répété son intention de conserver ses pouvoirs de maire jusqu’à la fin de son mandat en octobre 2014.

PHOTO: REUTERS

COLIN PERKEL, PAOLA LORIGGIO
La Presse Canadienne
Toronto

Le maire de Toronto, Rob Ford, a été dépouillé de certains de ses pouvoirs et privilèges par le conseil municipal, lundi.

Les conseillers ont voté par une écrasante majorité pour réduire le budget de son bureau et réaffecter plusieurs de ses fonctions au maire adjoint.

Le vote a suivi un débat musclé sur les pouvoirs du conseil à effectuer de tels changements. Dans la salle du conseil, le maire a renversé – littéralement – une conseillère municipale alors qu’il semblait vouloir aller confronter en face certains de ses détracteurs.

M. Ford avait auparavant dénoncé ces manoeuvres du conseil municipal, les qualifiant de «coup d’État». Il a soutenu qu’il s’agissait d’une déclaration de guerre.

Deux motions précédentes, adoptées vendredi, ont retiré au maire Ford sa capacité de nommer des membres clés de comités, et d’exercer certains pouvoirs extraordinaires.

Le maire en disgrâce refuse obstinément de prendre un congé autorisé ou de démissionner depuis qu’il a admis avoir consommé du crack en état d’ébriété extrême il y a un an.

Plus tôt lundi, le maire Ford avait mis au défi le conseil municipal de déclencher des élections anticipées. Le premier magistrat a fait valoir que ce sont les électeurs qui devraient décider de son sort. Au micro de la station radiophonique AM640, lundi matin, il a suggéré la tenue d’une élection dans trois mois.

Les élections municipales à Toronto doivent avoir lieu le 17 octobre prochain.

Rob Ford a refusé de donner plus de détails sur cette proposition lorsqu’il est arrivé à son bureau de l’hôtel de ville, lundi.

Le maire a déjà brandi la menace d’une poursuite judiciaire contre les conseillers municipaux après que ces derniers eurent adopté, vendredi, les deux motions affaiblissant son autorité.

À quelques heures de la tenue du vote de lundi, le conseiller municipal Denzil Minnan-Wong a affirmé que lui et ses collègues ne se laisseraient pas intimider.

Rob Ford a répété son intention de conserver ses pouvoirs de maire jusqu’à la fin de son mandat en octobre 2014.

http://www.lapresse.ca

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s