9 conseils pour éviter les brûlures d’estomac


Les brûlures d’estomac sont très désagréables, mais avant d’avoir recours aux médicaments, certains changements alimentaires pourraient faire la différence
Nuage

 

9 conseils pour éviter les brûlures d’estomac

 

Brûlures d’estomac et remontées acides sont très désagréables. Suivez les conseils de Medisite et du Pr Robert Benamouzig, gastro-entérologue pour les éviter ou les soulager rapidement.

Pas de sieste tout de suite après le repas

sieste repas

« Le fait de s’allonger après le repas contrarie la vidange naturelle des aliments vers le bas et peut entraîner le reflux des aliments dans l’œsophage » explique le Pr Benamouzig.

Que faire : Attendre la fin de la vidange gastrique pour faire la sieste, soit environ 2h après un repas léger et jusqu’à 4h pour un repas plus copieux. Et préférez le fauteuil au lit ! Il est aussi conseillé de dîner tôt et de surélever le haut du corps avec des oreillers au coucher

Limitez certains aliments

aliments gras

« Les aliments riches en matières grasses peuvent contribuer à l’apparition de brûlures d’estomac car ils réduisent le tonus du sphincter oesophagien*, qui peine ainsi à jouer son rôle d’anti-reflux. Ils retardent aussi l’absorption du bol alimentaire, qui en séjournant plus longtemps dans l’estomac, stimule excessivement la production d’acides », explique le Pr Benamouzig.

D’autres aliments mal tolérés par les muqueuses de l’estomac peuvent aussi favoriser les brûlures. Cela peut varier selon chacun.

Que faire : Eviter les fritures, les viandes grasses (agneau, mouton porc), la charcuterie, le beurre, les oignons, les tomates, la moutarde, les cornichons, le vinaigre, le café, le thé.

A savoir : Pour lutter contre l’acidité, augmentez votre consommation de fruits et de légumes.

Méfiez-vous de vos médicaments !

medicament brulure estomac

Certains médicaments diminuent la protection des muqueuses de l’estomac, facilitant l’apparition de douleurs et de brûlures. C’est le cas notamment des inhibiteurs calciques utilisés pour soigner l’hypertension artérielle ou de certains traitements prescrits contre l’asthme.

Que faire : « Si on présente ces symptômes, il faut consulter son médecin. Il pourra proposer un autre traitement ou des médicaments pour prendre en charge le reflux gastro-oesophagien et les brûlures d’estomac », explique le Pr Benamouzig. 

Ne pas courir après avoir mangé

courir mangé brulure estomac

« Certains exercices intensifs comme courir juste après un repas ou qui demandent de se pencher en avant contrarient la vidange des aliments et peuvent provoquer le reflux des aliments ingérés dans l’oesophage », explique le Pr Benamouzig. Résultat : des remontées acides et/ou des brûlures.

Que faire : Oubliez les efforts trop poussés tout de suite après avoir mangé. Et préférez plutôt une marche à un rythme modérée qui améliore la digestion.

Vin blanc et boissons gazeuses : pas trop !

Vin, apéritifs… L’alcool augmente la production de sucs gastriques et rend le contenu de l’estomac plus acide.

« L’alcool détend aussi le sphincter oesophagien inférieur* », explique le Pr Benamouzig.

Résultat : les aliments sont plus enclins à remonter vers l’œsophage occasionnant brûlures et acidité.

Autres boissons à risque : les boissons gazeuses (sodas, eaux…). Elles augmentent la quantité d’air dans l’estomac et compriment le muscle qui protège l’oesophage du reflux acide.

Que faire : Limitez-vous à 1 verre d’alcool par jour. Soyez tout particulièrement vigilant(e) avec la bière et le vin blanc qui sont plus agressifs au niveau des muqueuses intestinales. Préférez les tisanes et eaux non gazeuses dans vos boissons quotidiennes.

Ne mangez pas trop !

« Les repas trop riches avec de grosses quantités réduisent le tonus du sphincter oesophagien*, le muscle qui empêche les aliments de remonter de l’estomac vers l’œsophage. Ils retardent aussi l’absorption du bol alimentaire, qui en séjournant plus longtemps dans l’estomac, stimule excessivement la production d’acides », explique le Pr Benamouzig. 

Que faire : Mangez lentement, évitez les repas copieux le soir, et ne pas trop boire pendant les repas pour éviter de créer du volume supplémentaire dans l’estomac.

A savoir : L’excès de poids peut favoriser les brûlures d’estomac. La perte de quelques kilos peut suffire à les soulager.

Oubliez le tabac

repas copieux brulures estomac

« Le tabac augmente l’acidité dans l’estomac, limite la sécrétion de salive et favorise la faiblesse des muqueuses de l’estomac, entraînant des reflux acides », explique le Pr Benamouzig.

Que faire : Mieux vaut cesser sa consommation de tabac. Parmi les moyens mis à votre disposition : les substituts nicotiniques (patchs, comprimés, gommes à mâcher…), le suivi personnalisé par un tabacologue, des séances d’hypnose ou d’acupuncture. 

Essayez les antiacides

arreter tabac brulures estomac

« Les antiacides sont utiles quand les brûlures d’estomac sont rares, soit une ou deux fois par an. Quand cela est plus violent, il faut mieux prendre des antisécrétoires », explique le Pr Benamouzig.

Les antiacides agissent en neutralisant les acides sécrétés par l’estomac. Mais leur action est de courte durée. Les antisécrétoires, plus efficaces, bloquent l’action de certains récepteurs qui stimulent la sécrétion acide de l’estomac.

Lesquels :

. Maalox®, Rennie Déflatine®… pour les antiacides

. Mopralpro®… pour les antisécrétoires.

Contre-indications : Ces médicaments peuvent ralentir l’absorption d’autres médicaments comme les antibiotiques et réduire par conséquent leur efficacité. Demandez conseil à un pharmacien.

Sans amélioration au bout de 7 jours, consultez votre médecin traitant.

Brûlures d’estomac : quand consulter ?

Les brûlures d’estomac et les remontées acides qui en découlent peuvent avoir plusieurs causes, dont un dysfonctionnement du sphincter oesophagien inférieur*, le stress, une mauvaise tolérance à certains aliments…

Quand consulter ? « Si vous avez plus de 50 ans, que les brûlures sont récentes, associées à une perte de poids ou d’appétit, à une fatigue sans aucune raison, à un teint jaune voire des vomissements avec du sang. Elles peuvent être le symptôme d’une pathologie plus grave », explique le Pr Benamouzig. Il faut donc consulter !

A savoir : Les brûlures d’estomac répétées peuvent entraîner des complications, comme l’oesophagite, une inflammation de la paroi de l’oesophage. Il faut traiter donc parlez-en à votre médecin.

* le muscle qui empêche les aliments de remonter de l’estomac vers l’oesophage.

http://sante.planet.fr/

4 réponses à “9 conseils pour éviter les brûlures d’estomac

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s