15 .gif animés étonnants et poétiques


Savez-vous ce qu’est le cinémagraphe ? On en voit de plus en plus sur les sites, les blogs, et même dans des réseaux sociaux. Faut dire qu’ils sont beaucoup plus intéressants à admirer, car c’est certes une animation, mais de la vie réelle
Nuage

 

15 .gif animés étonnants et poétiques

 

15 .gif animés étonnants et poétiquesLes.gif ne se résument pas à des animations de Britney Spears ou de Bob l’éponge. Certains photographes se sont appropriés le format et le résultat est magnifique !

Ils s’appellent Julien Douvier, Jamie Beck ou Kevin Burg et créent pour la plus grande joie des internautes, des « cinémagraphes », une version moderne et raffinée des .gif animés. Les photos a priori fixes s’animent imperceptiblement quand on les regarde attentivement.

Instants du quotidien, changements de lumière… Ils captent avec poésie les détails de la vie de tous les jours. Ouvrez grands les yeux et contemplez ces .gif hors du commun.

1. Dans la lumière

2. Au bord de l’eau

3. Polaroïd

4. Début de l’automne

5. Saurez-vous retrouver le détail qui s’anime ?

6. A bicyclette

7. Ou en voiture

8. Sur les quais de Seine

9. Bohème

10. Délicat

11. Lendemain de fête

12. Jour de pluie

13. Sous la neige

14. Promenade champêtre

15. Sur le toit du monde New York

http://www.linternaute.com

9 conseils pour éviter les brûlures d’estomac


Les brûlures d’estomac sont très désagréables, mais avant d’avoir recours aux médicaments, certains changements alimentaires pourraient faire la différence
Nuage

 

9 conseils pour éviter les brûlures d’estomac

 

Brûlures d’estomac et remontées acides sont très désagréables. Suivez les conseils de Medisite et du Pr Robert Benamouzig, gastro-entérologue pour les éviter ou les soulager rapidement.

Pas de sieste tout de suite après le repas

sieste repas

« Le fait de s’allonger après le repas contrarie la vidange naturelle des aliments vers le bas et peut entraîner le reflux des aliments dans l’œsophage » explique le Pr Benamouzig.

Que faire : Attendre la fin de la vidange gastrique pour faire la sieste, soit environ 2h après un repas léger et jusqu’à 4h pour un repas plus copieux. Et préférez le fauteuil au lit ! Il est aussi conseillé de dîner tôt et de surélever le haut du corps avec des oreillers au coucher

Limitez certains aliments

aliments gras

« Les aliments riches en matières grasses peuvent contribuer à l’apparition de brûlures d’estomac car ils réduisent le tonus du sphincter oesophagien*, qui peine ainsi à jouer son rôle d’anti-reflux. Ils retardent aussi l’absorption du bol alimentaire, qui en séjournant plus longtemps dans l’estomac, stimule excessivement la production d’acides », explique le Pr Benamouzig.

D’autres aliments mal tolérés par les muqueuses de l’estomac peuvent aussi favoriser les brûlures. Cela peut varier selon chacun.

Que faire : Eviter les fritures, les viandes grasses (agneau, mouton porc), la charcuterie, le beurre, les oignons, les tomates, la moutarde, les cornichons, le vinaigre, le café, le thé.

A savoir : Pour lutter contre l’acidité, augmentez votre consommation de fruits et de légumes.

Méfiez-vous de vos médicaments !

medicament brulure estomac

Certains médicaments diminuent la protection des muqueuses de l’estomac, facilitant l’apparition de douleurs et de brûlures. C’est le cas notamment des inhibiteurs calciques utilisés pour soigner l’hypertension artérielle ou de certains traitements prescrits contre l’asthme.

Que faire : « Si on présente ces symptômes, il faut consulter son médecin. Il pourra proposer un autre traitement ou des médicaments pour prendre en charge le reflux gastro-oesophagien et les brûlures d’estomac », explique le Pr Benamouzig. 

Ne pas courir après avoir mangé

courir mangé brulure estomac

« Certains exercices intensifs comme courir juste après un repas ou qui demandent de se pencher en avant contrarient la vidange des aliments et peuvent provoquer le reflux des aliments ingérés dans l’oesophage », explique le Pr Benamouzig. Résultat : des remontées acides et/ou des brûlures.

Que faire : Oubliez les efforts trop poussés tout de suite après avoir mangé. Et préférez plutôt une marche à un rythme modérée qui améliore la digestion.

Vin blanc et boissons gazeuses : pas trop !

Vin, apéritifs… L’alcool augmente la production de sucs gastriques et rend le contenu de l’estomac plus acide.

« L’alcool détend aussi le sphincter oesophagien inférieur* », explique le Pr Benamouzig.

Résultat : les aliments sont plus enclins à remonter vers l’œsophage occasionnant brûlures et acidité.

Autres boissons à risque : les boissons gazeuses (sodas, eaux…). Elles augmentent la quantité d’air dans l’estomac et compriment le muscle qui protège l’oesophage du reflux acide.

Que faire : Limitez-vous à 1 verre d’alcool par jour. Soyez tout particulièrement vigilant(e) avec la bière et le vin blanc qui sont plus agressifs au niveau des muqueuses intestinales. Préférez les tisanes et eaux non gazeuses dans vos boissons quotidiennes.

Ne mangez pas trop !

« Les repas trop riches avec de grosses quantités réduisent le tonus du sphincter oesophagien*, le muscle qui empêche les aliments de remonter de l’estomac vers l’œsophage. Ils retardent aussi l’absorption du bol alimentaire, qui en séjournant plus longtemps dans l’estomac, stimule excessivement la production d’acides », explique le Pr Benamouzig. 

Que faire : Mangez lentement, évitez les repas copieux le soir, et ne pas trop boire pendant les repas pour éviter de créer du volume supplémentaire dans l’estomac.

A savoir : L’excès de poids peut favoriser les brûlures d’estomac. La perte de quelques kilos peut suffire à les soulager.

Oubliez le tabac

repas copieux brulures estomac

« Le tabac augmente l’acidité dans l’estomac, limite la sécrétion de salive et favorise la faiblesse des muqueuses de l’estomac, entraînant des reflux acides », explique le Pr Benamouzig.

Que faire : Mieux vaut cesser sa consommation de tabac. Parmi les moyens mis à votre disposition : les substituts nicotiniques (patchs, comprimés, gommes à mâcher…), le suivi personnalisé par un tabacologue, des séances d’hypnose ou d’acupuncture. 

Essayez les antiacides

arreter tabac brulures estomac

« Les antiacides sont utiles quand les brûlures d’estomac sont rares, soit une ou deux fois par an. Quand cela est plus violent, il faut mieux prendre des antisécrétoires », explique le Pr Benamouzig.

Les antiacides agissent en neutralisant les acides sécrétés par l’estomac. Mais leur action est de courte durée. Les antisécrétoires, plus efficaces, bloquent l’action de certains récepteurs qui stimulent la sécrétion acide de l’estomac.

Lesquels :

. Maalox®, Rennie Déflatine®… pour les antiacides

. Mopralpro®… pour les antisécrétoires.

Contre-indications : Ces médicaments peuvent ralentir l’absorption d’autres médicaments comme les antibiotiques et réduire par conséquent leur efficacité. Demandez conseil à un pharmacien.

Sans amélioration au bout de 7 jours, consultez votre médecin traitant.

Brûlures d’estomac : quand consulter ?

Les brûlures d’estomac et les remontées acides qui en découlent peuvent avoir plusieurs causes, dont un dysfonctionnement du sphincter oesophagien inférieur*, le stress, une mauvaise tolérance à certains aliments…

Quand consulter ? « Si vous avez plus de 50 ans, que les brûlures sont récentes, associées à une perte de poids ou d’appétit, à une fatigue sans aucune raison, à un teint jaune voire des vomissements avec du sang. Elles peuvent être le symptôme d’une pathologie plus grave », explique le Pr Benamouzig. Il faut donc consulter !

A savoir : Les brûlures d’estomac répétées peuvent entraîner des complications, comme l’oesophagite, une inflammation de la paroi de l’oesophage. Il faut traiter donc parlez-en à votre médecin.

* le muscle qui empêche les aliments de remonter de l’estomac vers l’oesophage.

http://sante.planet.fr/

Pas si bêtes, les hadrosaures


Étudier un cerveau, aujourd’hui, il ne finit pas de nous faire découvrir des choses étonnantes, alors imaginez étudier un cerveau d’un animal de la préhistoire et que les savants puissent avancer des hypothèses comme sa sociabilité, son odorat ….
Nuage

 

Pas si bêtes, les hadrosaures

 

Reconstruction de Amurosaurus riabinini

Reconstruction de Amurosaurus riabinini Photo :  Institut royal des Sciences naturelles de Belgique

Les hadrosaures avaient un cerveau relativement plus grand que celui d’autres dinosaures herbivores, ont montré des paléontologues belges de l’Université Libre de Bruxelles.

La chercheuse Pascaline Lauters et ses collègues estiment que ces dinosaures à bec de canard, comme l’Amurosaurus riabinini, devaient être plutôt intelligents.

L’équipe a réalisé des moulages de l’intérieur des boîtes crâniennes de différents dinosaures, comme des iguanodons et des hadrosauridés, à partir des restes fossilisés retrouvés. Ce travail a permis de donner un bon aperçu de ce à quoi devait ressembler le cerveau de ces animaux.

Le saviez-vous ?
Amurosaurus riabinini est nommé en l’honneur du paléontologue russe Anatoly Riabinin, qui a conduit la première expédition pour découvrir des restes de dinosaures dans la région de l’Amour en 1916 et 1917.

Amurosaurus riabinini vivait à la fin du Crétacé, il y a environ 65 à 68 millions d’années.

Moulage endocrânien de Amurosaurus

Moulage endocrânien de Amurosaurus

Explications

L’hypothèse partagée par la plupart des paléontologues veut que les dinosaures aient de petits cerveaux par rapport à leur taille.

Or, les moulages du cerveau d’Amurosaurus présentent des impressions de vaisseaux sanguins sur l’intérieur de la boîte crânienne. Cela veut dire que leur cerveau était en contact avec la boîte crânienne, l’occupant pleinement. Ce fait confirme une étude du paléontologue canadien David Evans selon laquelle le cerveau des hadrosauridés remplit une portion de la cavité crânienne proportionnellement plus large que chez les autres dinosaures herbivores du même type.

De plus, les hémisphères cérébraux d’Amurosaurus sont larges et arrondis. Cela illustre le développement important de cette partie du cerveau chez les hadrosauridés et c’est cohérent avec la variété et la complexité des comportements sociaux supposés des lambéosaurinés. Des pistes fossilisées associées à des hadrosaures et d’autres ornithopodes portent à croire qu’ils se déplaçaient en groupe. Les paléontologues savent aussi qu’ils nichaient en vastes colonies sur des sites fréquentés de génération en génération.

L’équipe de recherche a aussi observé un nerf olfactif assez large, signe qu’ils avaient probablement un bon odorat.

De précédentes études montrent que les crêtes creuses faisaient caisse de résonance quand les hadrosaures poussaient leurs cris. Cela leur permettait de communiquer sur de très longues distances.

Le détail de ces travaux est publié dans la revue PLOS ONE.

http://www.radio-canada.ca

Évitez de sniffer ou d’embrasser les livres de votre bibliothèque !


Les livres ne sont pas juste pour se divertir, se cultiver. Il semble que certains livres, les plus emprunter sont dans un environnement nocifs et qui pourraient dans certains cas donner un positif dans un test antidopage.
Nuage

 

Évitez de sniffer ou d’embrasser les livres de votre bibliothèque !

 

Photo d'illustration.

Photo d’illustration. © François Guillot / AFP

Par FRÉDÉRIC THERIN, À MUNICH

On connaissait le « baiser contaminé », on découvre aujourd’hui la « lecture dopante ». Si le Français Richard Gasquet était parvenu à expliquer la présence dans son corps de traces de cocaïne en raison de baisers un peu trop poussés avec une belle amatrice de poudre blanche, les autres joueurs de tennis vont désormais pouvoir échapper aux contrôles antidopage en dévoilant leur passion pour les gros bouquins.

Une étude on ne peut plus sérieuse de deux chercheurs belges fondée sur l’analyse bactériologique et toxicologique des dix livres les plus empruntés à la bibliothèque d’Anvers a révélé que la totalité des ouvrages contenait des traces de cocaïne. Les dosages décelés ne vous permettraient pas, en tournant quelques pages, de danser toute la nuit sans éprouver la moindre fatigue, mais ils vous feraient sans aucun doute rater un contrôle antidopage.

Traces d’herpès sur « Cinquante nuances de Grey »

 

« Les tests sont aujourd’hui si sensibles que les doses (de stupéfiants) contenues dans les livres contaminés pourraient être trouvées dans vos cheveux, votre sang et votre urine », expliquait à Flandersnews.be Jan Tytgat, le professeur de l’Université catholique de Louvain qui a participé à cette étude.

Sur le roman préféré des mères de famille à la recherche de leur libido perdue,Cinquante nuances de Grey, les scientifiques ont également décelé des traces d’herpès. Après les livres à dévorer, voici les ouvrages à embrasser…

Alors si l’agence mondiale antidopage vous accuse de vouloir pédaler plus vite en utilisant des substances prohibées ou si votre épouse vous soupçonne d’aller batifoler à droite ou à gauche après le travail, jurez la main sur le coeur que vous allez cesser d’emprunter des livres à la bibliothèque municipale. La lecture peut en effet être incompatible avec le sport de haut niveau. Franck Ribéry semble l’avoir compris avant tout le monde…

http://www.lepoint.fr

La folie des chaussures


Si je m’achète une paire de souliers par années, c’est beau … et encore c’est une paire d’espadrilles et celle que j’ai déjà sont pour la maison, pour finir de les user à la corde .. J’avoue ne pas comprendre cette passion pour les souliers qui souvent sont des talons hauts ce que je n’ai pas … Que d’argent gaspillé pour des souliers qui passent plus de temps dans le placard qu’aux pieds des femmes
Nuage

 

La folie des chaussures

 

OLIVIA LÉVY
La Presse

La passion pour les chaussures frise la folie. Il est parfois difficile de comprendre ce phénomène grandissant. Au moindre petit chagrin, de nombreuses femmes s’offrent une paire de chaussures et se sentent mieux. D’autres se distinguent en portant des souliers originaux ou des talons vertigineux. Au-delà de l’utilité d’en porter pour marcher, les chaussures sont devenues des accessoires incontournables qui reflètent une partie de notre personnalité.

Les Américaines occupent le premier rang mondial de la consommation de chaussures. Elles achètent près de huit paires par année. Les Françaises les suivent de près au deuxième rang avec six paires et sont ainsi les championnes européennes. Pour ce qui est des Canadiennes, elles sont plus sages avec environ quatre paires par année.

«Les chaussures représentent beaucoup plus qu’un simple objet du quotidien, explique la sociologue française Coline Lett, coauteure de Tout savoir sur les femmes et leurs chaussures (éditions Kawa). Il existe des raisons historiques. Au XIXe siècle, avec l’essor du capitalisme et les débuts de l’industrialisation, les bourgeois portent des costumes sombres et veulent ainsi se différencier de l’aristocratie oisive qui porte des tenues extravagantes. Les hommes veulent manifester leur prise de pouvoir sur le monde. Leurs chaussures prennent des formes simples. Mais comme il faut bien montrer son appartenance à une classe sociale supérieure, les femmes poursuivent la compétition vestimentaire selon le modèle aristocratique et continuent de consommer de manière ostentatoire. D’où la légitimité historique des femmes à collectionner des vêtements et des chaussures», poursuit la sociologue.

Plaisir coupable

L’achat de chaussures est une grande source de plaisir, tout comme le fait de les accumuler. Cette joie s’accompagne parfois d’une culpabilité. Dans une garde-robe, la femme aura besoin de bottes, sandales, ballerines, escarpins, baskets, mocassins.

«Les femmes cachent souvent leurs achats comme si elles avaient un peu honte de dépenser pour des choses sans grande utilité. C’est un vrai plaisir narcissique», estime Coline Lett.

«Les femmes ont cette illusion que cet objet va les transformer totalement» Pierre Hardy, créateur de chaussure

Au fil des années, les chaussures sont devenues incontournables et l’engouement autour de cet objet est réel. Mais pourquoi les chaussures plus que les robes, les bijoux ou les chapeaux?

«Les femmes sont plus compulsives dans l’achat de chaussures peut-être parce qu’il est plus facile de trouver chaussure à son pied que de dénicher la robe parfaite, explique la psychologue Julie Roussin. Dans une société où l’idéal de beauté est la minceur, il est plus simple d’être belle et coquette avec de jolies chaussures malgré des complexes liés au poids. La gratification est plus directe et facile surtout qu’une chaussure sera rarement moins belle sur moi que dans la vitrine.»

Se sentir belle, voilà une bonne raison d’aimer les chaussures qui nous magnifient et nous donnent confiance.

«Se sentir attirante augmente l’estime de soi tout comme le désir de séduire. Le soulier est l’objet érotique par excellence et il est le plus prisé chez les gens qui souffrent de fétichisme», ajoute Julie Roussin.

Il peut également dévoiler un trait de caractère. Dans le documentaire God Save My Shoes, la chanteuse des Black Eyed Peas, Fergie, en grande passionnée, déclare qu’une paire de chaussures raconte notre histoire, révèle notre personnalité et peut changer la façon dont une femme se perçoit. D’ailleurs, une étude de l’Université du Kansas a démontré que le style de chaussures porté par une personne permet de se faire une idée de sa personnalité. La chaussure est un indicateur du statut social dans de nombreux cas.

Ainsi, une chaussure griffée à un prix insensé sera certainement portée par une personne qui a un salaire élevé. Des chaussures colorées seront associées à des extravertis. Des souliers pratiques et fonctionnels à des gens agréables, les timides optent pour des modèles neutres et les bottines signalent une certaine agressivité.

«Les femmes trouvent toujours une raison d’acheter des souliers», déclare Inès de la Fressange, ex-mannequin et ambassadrice du chausseur français Roger Vivier. «C’est la femme qu’on aimerait être et qu’on imagine. C’est l’équivalent des jouets quand on était enfant. On a l’impression que toute notre vie sera transformée par ce seul accessoire très puissant. C’est magique. D’un seul coup, les souliers peuvent tout changer dans notre allure. On peut avoir du style, être chic, et changer notre silhouette grâce à une paire de chaussures.»

Pour le livre Tout savoir sur les femmes et leurs chaussures, Vanessa Genin a interrogé les Françaises sur le rapport qu’elles entretiennent avec leurs chaussures. Au-delà de l’esthétisme, rien n’est innocent dans le choix des souliers.

«Les fonctions des chaussures sont multiples. Une femme décidera de porter des talons hauts lorsqu’elle aura une réunion et qu’elle devra négocier. Ça lui donnera de l’assurance. On mettra aussi un talon haut pour paraître plus grande et élancée. Des femmes plus âgées mettront des baskets pour se rajeunir. C’est un vrai outil et un allié qui permet d’exprimer une certaine féminité», explique Vanessa Genin.

Selon elle, le premier critère quand on achète des chaussures est le confort… sauf que la réalité est tout autre puisque 73% des Françaises se plaignent de douleurs aux pieds.

Finalement, les chaussures sont au centre de la vie. «En faisant parler les femmes de leurs chaussures, j’ai appris beaucoup sur leurs préoccupations, que ce soit l’importance de leur apparence, de maîtriser leur corps, et de s’insérer dans leur milieu professionnel», confie Coline Lett, sociologue.

50 000 euros pour les chaussures royales

La reine Marie-Antoinette, qui aimait beaucoup la mode, possédait 500 paires de chaussures. Elle avait un domestique qui s’occupait exclusivement de leur entretien. L’année dernière, lors d’une vente aux enchères à l’hôtel Drouot, à Paris, des chaussures de soie rose et vert de Marie-Antoinette ont été adjugées 50 000 euros (62 460 euros avec les frais).

Céline et son placard merveilleux

Céline Dion possède plus de 3000 paires de chaussures. La chanteuse a spécialement aménagé un immense placard où son porte-chaussures est entièrement automatisé. Il lui suffit d’appuyer sur un bouton pour faire défiler devant ses yeux ses milliers de paires.

http://www.lapresse.ca

San Francisco se mobilise pour un Batman de 5 ans


Je ne suis pas fan des super-héros, mais il faut avouer que cette journée de super héros pour ce garçon est magnifique et la ville a été géniale d’y participer et que même le président des États-Unis a participer à sa façon, chose qu’on ne verrait pas ici! Dans le fond, tous les enfants qui luttent contre la maladie, les injustices, les abus de toutes sortes sont de super héros
Nuage

 

San Francisco se mobilise pour un Batman de 5 ans

 

Miles Scott a été acclamé par des milliers d’habitants dans les rues de la ville.

 
ETATS-UNIS — Un garçon de 5 ans atteint de leucémie a pu réaliser son rêve vendredi et incarner Batman durant quelques heures afin de sauver la ville des méchants. L’histoire lui a même valu les félicitations du président américain.

 

Miles Scott, dont la leucémie a été diagnostiquée alors qu’il avait 18 mois, a été acclamé par des milliers d’habitants dans les rues de San Francisco. Lancé aux trousses du perfide Riddler, le petit garçon a fait équipe avec un Batman adulte.

Il a pu se mettre dans le costume du super-héros grâce à la fondation Make-a-Wish qui se donne pour mission de concrétiser les voeux d’enfants atteints de maladies graves. Les exploits de Batkid ont séduit les foules.

Jusqu’au président américain Barack Obama qui a lancé, dans une vidéo sur le compte Twitter de la Maison-Blanche: «Bien joué, Miles! Gotham est sauvé!».

 

 

Miles Scott a été acclamé par des milliers d’habitants dans les rues de la ville.

Miles Scott a été acclamé par des milliers d’habitants dans les rues de la ville.

Miles Scott a été acclamé par des milliers d’habitants dans les rues de la ville.

Batkid a finalement reçu les clés de la ville de San Francisco des mains de son maire Ed Lee.

Miles Scott a été acclamé par des milliers d’habitants dans les rues de la ville.
Image: Keystone

Miles Scott a été acclamé par des milliers d’habitants dans les rues de la ville.
Image: Keystone

Miles Scott a été acclamé par des milliers d’habitants dans les rues de la ville.
Image: Keystone

Mission accomplie pour Miles Scott, alias Batkid.
Image: AFP

http://www.lematin.ch/

La musique modifie la structure et le fonctionnement du cerveau


L’apprentissage de la musique aurait un impact très positif dans l’apprentissage, la créativité des enfants.
Nuage

 

La musique modifie la structure et le fonctionnement du cerveau

 

L'étude approfondie de la musique modifie la structure et le fonctionnement de... (Archives La Presse)

ARCHIVES LA PRESSE

La Presse Canadienne
Montréal

L’étude approfondie de la musique modifie la structure et le fonctionnement de certaines régions du cerveau, démontrent de nouvelles études dont les conclusions ont été dévoilées dans le cadre d’une rencontre médicale à San Diego.

Ces découvertes laissent entendre que la musique pourrait stimuler la plasticité du cerveau, se révéler utile en éducation et même aider à traiter plusieurs troubles de l’apprentissage.

Les chercheurs ont notamment découvert qu’on n’est jamais trop jeune pour se mettre à l’étude de la musique, puisque la formation musicale reçue avant l’âge de sept ans serait celle qui a l’impact le plus marqué.

Ils ont également établi qu’une formation musicale de haut niveau et de longue durée a un impact plus important qu’on ne le croyait jusqu’à maintenant. Les musiciens auraient ainsi une capacité accrue à intégrer l’information sensorielle, qu’elle soit auditive, tactile ou visuelle.

Le chercheur Gottfried Schlaug, de l’université Harvard, a expliqué que les découvertes présentées mardi démontrent que la formation musicale donne naissance à de nouveaux processus dans le cerveau, à différentes périodes de la vie, ce qui a une multitude d’impacts sur la créativité, la cognition et l’apprentissage.

Les recherches ont été dévoilées à l’occasion du congrès Neuroscience 2013, l’assemblée annuelle de la Société pour la neuroscience.

http://www.lapresse.ca