En Chine, des fumeurs sont payés pour fumer


Je n’arrive pas à croire que des compagnies de tabac vont engager avec un salaire, des personnes pour fumer cigarettes sur cigarettes et qu’en plus, on privilégie les femmes. Et comme cette personne qui parle de son travail, ne s’imagine pas des dangers réels sur sa santé
Nuage

 

En Chine, des fumeurs sont payés pour fumer

 

Crédits photo : Wang Zhao/AFP

Des centaines de Chinois acceptent de tester des cigarettes pour les fabricants de tabac, moyennant rémunération.

Vous êtes fumeur? Vous voulez donner votre avis sur les cigarettes que vous fumez au quotidien? En Chine, cette pratique s’est banalisée, et est devenue en conséquence un vrai métier. C’est ce qu’explique le Global Times dans un article, où un journaliste raconte la vie de Mme Li, une fumeuse que l’on pourrait qualifier de «professionnelle». Elle fume environ 30 cigarettes – un peu plus d’un paquet – par jour. Et comme des centaines d’autres personnes en Chine, elle est rémunérée pour cela par un gros groupe cigarettier, Heilongjiang Tobacco Industrial.

Son métier? Évaluer l’arôme des cigarettes qu’elle fume, leur âcreté, leur effet irritant… Les femmes «aux sens délicats» sont particulièrement douée pour ce travail, qui implique toutefois quelques contraintes: elles doivent renoncer au maquillage, parfum, et autres odeurs diverses susceptibles de brouiller leur perception de la cigarette. Il s’agit d’un travail pointilleux.

«C’est mon travail et je l’aime» a déclaré Mme Li au Global Times, ajoutant même qu’elle n’avait jamais vu quelqu’un de son entourage qui pratique ce métier tomber malade ou avoir des problèmes de santé.

Et comme pour n’importe quel travail, celui de testeur de cigarettes peut mener à la reconnaissance. Tout au long de ses 21 ans de carrière, Mme Li a reçu de multiples éloges. Elle a même été sacrée «travailleuse modèle» par sa ville de Harbin.

Chaque journée se déroule de la même manière: elle s’assoit à son bureau, et fume cigarette sur cigarette – parfois plus de deux paquets par jour – en inhalant longuement chaque bouffée. La Chine compte 350 millions de fumeurs, soit plus d’un tiers des fumeurs dans le monde.

http://www.lefigaro.fr

Une réponse à “En Chine, des fumeurs sont payés pour fumer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s