24 ans après, il retrouve sa famille grâce à un tatouage


Un enfant en Inde qui s’est perdu puis s’est retrouvé dans la rue, puis dans un orphelinat s’est pris en main pour apprendre un métier et partir a la recherche de sa famille C’est ce que j’appelle de la persévérance et de la ténacité
Nuage

 
24 ans après, il retrouve sa famille grâce à un tatouage

 

Ganesh Raghunath Dhangade a été séparé de sa famille pendant 24 ans. Crédits photo : STRDEL/AFP

Un policier indien avait perdu sa famille à l’âge de neuf ans dans une gare bondée. Après des années de recherches, il l‘a finalement retrouvée grâce à un tatouage sur son bras.

L’histoire est digne d’un scénario de films. Après s’être perdu lorsqu’il était enfant, Ganesh Raghunath Dhangade a passé plus de 24 ans sans voir sa famille. Il n’a que six ans quand, en 1989, il s’égare dans la gare de Bombay qui grouille de monde. Errant seul dans les rues de la ville, il est recueilli par un pêcheur qui l’oblige à mendier, selon le journal Mid Day . Percuté par un train, il tombe dans le coma pendant quatre mois. L’hôpital, faute d’informations sur sa famille, l’envoie dans un orphelinat au sud de Bombay. Déplacé vers un autre établissement, il obtient une bourse d’État pour suivre ses études avant d’intégrer la police de Bombay en 2011.

Ganesh Raghunath Dhangade montre son tatouage.

«Je n’avais pas renoncé à retrouver ma famille», assure aujourd’hui l’Indien.

Le seul indice sûr dont il disposait était le tatouage du nom de sa mère, Manda, sur son bras droit. Avec l’aide de ses supérieurs, il consulte les archives de la police concernant les personnes disparues. Ses recherches s’orientent aussi sur les réseaux sociaux, où il examine des profils de personnes avec le même nom que lui. En vain. C’est en retournant au premier orphelinat où il a vécu qu’il trouve un indice: dans les archives figure le nom du lieu où il vivait avec sa famille, «Mama Bhanja», une région proche de Bombay.

Des retrouvailles improbables

Au début du mois d’octobre, il part dans sa région d’origine à la recherche de sa mère. En interrogeant les habitants, il est alors conduit vers la cabane d’une vieille dame, qui y était installée depuis des années.

 «Elle a confirmé qu’elle avait perdu son fils il y a des années. Interrogée sur un éventuel signe le caractérisant, elle a répondu qu’il avait un tatouage sur le bras. Je lui ai montré et elle l’a aussitôt reconnu», a-t-il raconté.

«Nous sommes restés silencieux quelques minutes avant de nous étreindre et de pleurer», a-t-il ajouté.

Sa mère, qui l’avait recherché pendant dix ans sans relâche, avait perdu tout espoir de le revoir. Ganesh Raghunath Dhangade veut maintenant passer le plus de temps possible avec elle, ainsi que ses deux frères et sa soeur.

«Je n’arrive pas encore à réaliser ce qui s’est passé au cours des dernières semaines. C’est vraiment la volonté de Dieu. Un miracle».

http://www.lefigaro.fr

4 réponses à “24 ans après, il retrouve sa famille grâce à un tatouage

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s