Un chien veut qu’on lui tienne la patte en voiture


 

Je pense que si vraiment un chien doit être amener en automobile, il devrait avoir de l’aide pour soignée sa peur. Même si c’est mignon de voir ce chien cela est tout de même dangereux
Nuage

 

Un chien veut qu’on lui tienne la patte en voiture

 

Tom est un chien qui a peur de voyager en voiture. Pour le rassurer, son maitre doit lui tenir la patte.

Tom est un petit cocker spaniel anglais qui n’aime pas du tout la voiture. Pour lesoutenir moralement et physiquement lors de cette épreuve, son maître doit lui tenir la patte. Installé à l’avant, cet adorable petit chien fait même la moue et va jusqu’à se cacher sous le bras de son maître qui conduit. On espère pour lui que le trajet n’a pas été trop long.

http://actualite.portail.free.fr/

Le Saviez-Vous ► Pendant les mois d’été, des éclairs se produisent environ toutes les trois secondes au Canada.


Beaucoup ont peur des orages, mais la foudre peut causer des feux de foret, des blessures, voir même être mortelle. Mieux vaut prendre les précautions quand la belle saison reviendra
Nuage

 

Pendant les mois d’été, des éclairs se produisent environ toutes les trois secondes au Canada.

Un million de fois plus puissants que le courant électrique ménager, les coups de foudre peuvent être mortels. Un coup de foudre peut causer un arrêt cardiaque lorsque le courant pénètre le corps; il peut aussi endommager des organes, causer des brûlures et, parfois, entraîner des effets à long terme.

Au Canada, la foudre fait de cinq à six décès chaque année et blesse gravement 60 à 70 personnes. C’est dans le sud de l’Ontario qu’elle frappe le plus souvent, avec Windsor en tête, suivi de Toronto et de Hamilton. Dans l’Ouest du Canada, la foudre est à l’origine d’environ la moitié des feux de forêt. La foudre frappe généralement les terrains élevés et les objets saillants, surtout ceux qui sont conducteurs d’électricité — tout objet en métal pose un risque.

Les appareils électroniques personnels, tels que les iPods, les baladeurs, les téléphones cellulaires et les signaleurs portés sur le corps pendant un orage, peuvent contribuer aux dommages quand quelqu’un se fait frapper par la foudre. Ce n’est pas le métal qui attire initialement la foudre. Le métal conduit l’électricité et cause des brulures de contact. Les bijoux en métal, y inclus les perçages et la monnaie dans les poches, peuvent aussi contribuer aux brulures.

La foudre peut frapper à plusieurs kilomètres de sa source; il est donc crucial de prendre des précautions tôt. Si la météo prévoit des orages, réexaminez vos projets d’activités en plein air. Abritez-vous dès que vous voyez des nuages noirs s’accumuler dans le ciel, que vous sentez le vent ou que vous entendez le grondement du tonnerre à distance. Si vous êtes dehors, arrêtez ce que vous êtes en train de faire et dirigez-vous vers une maison, un grand bâtiment ou une voiture, puis, fermez toutes les portes et fenêtres et restez à l’intérieur pendant au moins 30 minutes après le dernier grondement de tonnerre.

Il est essentiel de savoir quoi ne pas faire. Certaines personnes tentent de se protéger de la pluie abondante en s’abritant sous un arbre. C’est une très mauvaise idée. Si la foudre frappe l’arbre, l’électricité peut se déplacer le long du tronc, se propager jusqu’aux racines, pénétrer le sol et causer un puissant choc.

Pour évaluer la distance de la foudre, comptez les secondes entre l’éclair et le tonnerre. Si vous comptez moins de 30 secondes, mettez-vous à l’abri puisque l’orage est à moins de 10 kilomètres.

Pendant un orage…
Ce qu’il faut faire

 

  • Évitez les terrains élevés et les espaces ouverts.
  • Abritez-vous dans une maison, un grand bâtiment ou un véhicule. Fermez les portes et les fenêtres.
  • Si vous êtes à vélo, à motocyclette ou sur un VTT, descendez. Les pneus en caoutchouc ne vous protégeront pas.
  • Si vous êtes dans une embarcation, dirigez-vous vers la rive. Si l’orage éclate alors que vous êtes sur l’eau, accroupissez-vous dans le fond de l’embarcation.
  • Si vous êtes dans un champ plat et à découvert, penchez-vous vers l’avant et placez vos mains sur vos genoux. Ayez un minimum de contact avec le sol.
  • Évitez tout contact avec du métal. Tenez-vous à au moins 30 mètres des clôtures en métal et retirez vos chaussures si elles ont des crampons en métal.
  • Restez loin de l’eau, y compris les lacs, les mares et les flaques d’eau.
  • Restez à l’abri jusqu’à ce que l’orage soit passé.
Ce qu’il ne faut pas faire

 

  • Ne vous abritez pas sous un arbre, dans une cabane ou dans une autre construction ouverte ou de petites dimensions.
  • Ne vous étendez pas par terre.
  • Ne prenez pas de douche ni de bain. Si la foudre frappe l’installation de plomberie, les tuyaux peuvent agir comme conducteurs.
  • N’utilisez pas le téléphone ni les appareils électriques, à moins que ce soit absolument nécessaire, car l’électricité se déplace par les fils.
  • Ne tenez pas un bâton de golf, un parapluie ou une canne à pêche dans vos mains.
  • Ne voyagez pas pendant un orage violent. Si un orage éclate pendant que vous êtes en voiture, baissez un peu les vitres et stationnez sur le bord de la route, loin des lignes électriques.
  • N’essayez pas de finir votre activité. Vous pourrez reprendre votre manche de baseball ou votre partie de golf quand l’orage sera complètement passé!

https://canadasafetycouncil.org

Christiane F. 51 ans: une vie à raconter


Êtes-vous de ceux qui a lu le livre Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée. J’ai lu beaucoup de livres et c’est un de ceux qui m’a marqué, par ce que c’était un fait vécu d’une fille qui a le même âge que moi et que c’est un monde de drogue que je n’ai jamais connu. Christiane F revient raconter les hauts et les bas, les rechutes et la vie qui a continué
Nuage

 

Christiane F. 51 ans: une vie à raconter

 

Souffrances - Christiane F. 51 ans: une vie à raconter

Christiane F. à Francfort le 11 octobre 2013 | Photo AFP

Trois décennies après son best-seller Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée, Christiane Felscherinow présentait vendredi à Francfort sa deuxième autobiographie retraçant les années qui ont suivi son errance dans le Berlin des années 1970.

«Je suis toujours renvoyée à Christiane F.. Pour tout le monde, j’ai toujours 18 ans ou 16 ans. Et c’est toujours difficile pour moi de dire: « je peux conduire une grosse voiture, je peux le faire »», a-t-elle déclaré au cours d’une conférence à la Foire du livre de Francfort, principal rendez-vous mondial de l’édition.

«Je ne suis toujours qu’une fille de 15 ans, c’est pourquoi ce livre est nécessaire pour moi», a-t-elle expliqué.

CHRISTIANE F. 51 ANS, PAS AU MIEUX DE SA FORME

Christiane Felscherinow, 51 ans, était venue présenter Moi, Christiane F., la vie malgré tout, sa nouvelle autobiographie écrite en collaboration avec la journaliste allemande Sonia Vukovic, qui raconte sa vie d’adulte, entre drogue, cures de désintoxications, aventures avec des vedettes, et même un passage en prison.

Ce deuxième ouvrage paraît 35 ans après son premier livre, le témoignage d’une adolescente allemande se prostituant pour s’offrir sa dose d’héroïne, qui avait choqué l’Allemagne, tout en se vendant à des millions d’exemplaires. Ce tableau d’une jeunesse à la dérive dans les bas-fonds de l’ex-Berlin-Ouest, était rapidement devenu une lecture de référence, même dans le monde scolaire.

«Nous n’embellissons rien», a déclaré vendredi Sonia Vukovic à propos du nouveau livre. «Nous disons de façon très claire que Christiane ne se sent pas bien physiquement».

Elle y fait état notamment de la naissance de son fils, Philipp, en 1996 et ses efforts pour être une bonne mère. Mais en 2008, elle veut partir à Amsterdam et les autorités lui retirent la garde de l’enfant, confié à une famille d’accueil.

«La famille est très gentille. (…) mon fils va entrer au lycée et je me demande si c’est raisonnable aujourd’hui de dire de façon égoïste: « maintenant je peux l’avoir de nouveau, qu’il revienne immédiatement à la maison »», a-t-elle expliqué.

«Nous nous voyons les week-ends et pendant les vacances. Ca a toujours été comme ça. (…) Il est mieux qu’il termine l’école, a-t-elle ajouté. L’évolution actuelle me plaît et j’en suis fière».

http://fr.canoe.ca

Fini l’anonymat sur Facebook


Facebook fait encore des changements,  il serait bon de prendre note les gestes a faire pour protéger sa vie privée
Nuage

 

Fini l’anonymat sur Facebook

 

Fini

Facebook annonce qu’il va définitivement lever la fonctionnalité qui permet de ne pas apparaitre dans les résultats de recherche sur son propre nom. | Photo archives / Reuters

Facebook annonce qu’il va définitivement lever la fonctionnalité qui permet de ne pas apparaitre dans les résultats de recherche sur son propre nom.

Le réseau social met en avant l’évolution de ses paramètres de confidentialité qui permettent aujourd’hui de choisir de rendre publique ou non n’importe quelle information mise en ligne sur son site.

L’option «Qui peut consulter mon profil grâce à mon nom?» n’est plus proposée depuis plusieurs mois mais tous ceux qui l’avaient choisie par le passé bénéficient toujours d’un certain anonymat sur le réseau social.

Cela ne va pas durer puisque le site commence à avertir tous ses membres concernés qu’ils apparaitront désormais dans les résultats de recherche effectués sur leur véritable nom.

Dans une note d’information mise en ligne sur son blog officiel, Facebook explique qu’il est plus facile aujourd’hui qu’il y a quelques années de configurer ses paramètres de visibilité, aussi bien pour ses informations privées que pour l’ensemble des statuts et documents partagés.

Dans les semaines à venir, les utilisateurs qui offrent un accès publique à l’ensemble de leurs publications recevront d’ailleurs un message leur rappelant que celles-ci sont accessibles à n’importe qui et qu’il existe des solutions simples pour configurer chaque entrée.

PROTÉGER SA VIE PRIVÉE SUR FACEBOOK

Pour la plupart des actions réalisées sur le site, il est possible de définir le groupe de personnes qui peut y avoir accès: public, amis, amis sauf connaissances, mode personnalisé ou vous seulement.

Une première étape consiste à modifier la cible de l’ensemble de ses anciennes publications (statuts, photos, vidéos, etc.).

Pour cela, il faut alors cliquer sur le cadenas en haut à droite de la page, choisir «Afficher plus de paramètres» puis sélectionner «Limiter l’audience des anciennes publications».

Pour les modifier individuellement, ce qui peut alors prendre énormément de temps selon son activité sur Facebook, il faut se rendre sur son profil et cliquer sur «Historique personnel».

CONTRÔLER LES INFORMATIONS DE SON PROFIL

À l’avenir, il faudra bien veiller à répéter cette opération à chaque nouvelle entrée sur Facebook.

Il est également essentiel de contrôler, de la même manière, les informations incluses dans son profil, qu’il s’agisse de sa date de naissance, de ses coordonnées (adresse, numéro de téléphone…), de sa situation conjugale ou professionnelle.

Pour cela, il suffit de se rendre dans l’onglet «À propos» et de définir, pour chaque type d’information, qui a le droit ou non d’y avoir accès en cliquant sur «Modifier».

Tous ces conseils valent bien évidemment pour le nouveau moteur de recherche intuitif du site, le «graphe» Facebook, d’ores et déjà déployé aux États-Unis et qui est attendu prochainement en France et un peu partout dans le monde.

http://fr.canoe.ca

Insolite : du beurre de cacahuète pour détecter la maladie d’Alzheimer


Le beurre d’arachides pourrait dans un avenir rapproché servir de dépistage pour la maladie d’Alzheimer  juste par l’odorat.
Nuage

 

Insolite : du beurre de cacahuète pour détecter la maladie d’Alzheimer

 

Insolite : du beurre de cacahuète pour détecter la maladie d’Alzheimer

© iStock

Des chercheurs de l’Université de Floride et du « McKnight Brain Institute Center for Smell and Taste » (Etats-Unis)  ont constaté que les personnes aux premiers stades de la maladie d’Alzheimer perdent l’odorat dans la narine gauche plus rapidement que dans la narine droite. La dégradation du centre olfactif du cerveau est l’un des premiers signes de la maladie d’Alzheimer, mais sa détection n’est pas facile.

Un dépistage surprenant

Le beurre de cacahuète est une substance idéale pour détecter un problème d’odorat. Parce qu’il est un  « odorant pur », son odeur est détectée exclusivement par le nerf olfactif, alors que la plupart des odeurs sont également analysées par  notre nerf trijumeau (un nerf mixte qui assure des fonctions motrices pour mordre, mâcher, et une fonction sensitive pour sentir).

Jennifer Stamps et son équipe de chercheurs  ont mené une expérience qui a consisté à exposer les narines des bénévoles à du beurre de cacahuète.

18 personnes étaient potentiellement atteintes de la maladie d’Alzheimer, 24 d’un trouble cognitif modéré, 26 souffraient de formes de démence et 26 étaient en bonne santé. Pendant l’expérience, les chercheurs ignoraient si les volontaires étaient malades ou pas.

Les volontaires devaient fermer les yeux, la bouche et bloquer l’une de leurs narines, tout en respirant  normalement.  Les scientifiques ont mesuré à quelle distance les patients sentaient le beurre de cacahuète. Ils ont donc approché le pot progressivement de la narine et noté la distance. Ils ont ensuite répétée la mesure avec l’autre narine.

Ils ont constaté que les malades atteints de la maladie d’Alzheimer, contrairement aux autres patients avaient un meilleur odorat dans la narine droite (détection du beurre de cacahuètes à 20 centimètres)  que dans la gauche (seulement 10 centimètres).

« Les portions du cortex olfactif sont les premiers sites impactés par la maladie d’Alzheimer, et les patients atteints montrent souvent une dégénérescence plus importante au niveau de l’hémisphère gauche qu’au niveau du droit », expliquent les chercheurs.

Jennifer Stampes et son équipe concluent que le test du beurre de cacahuète pourrait être efficace pour dépister la maladie à un stade précoce.

« Ce test de détection d’odeur de la narine droite, à la fois non-invasif et peu coûteux, semble être un test sensible et spécifique pour dépister la maladie », expliquent les chercheurs.

Ils affirment que d’autres études doivent être mises en place pour confirmer la validité de test.

« Pour l’instant, nous pouvons employer ce test pour confirmer un diagnostic. Mais nous prévoyons d’étudier des patients atteints de troubles cognitifs modérés pour voir si le test pourrait être utilisé pour déterminer si des patients vont développer la maladie d’Alzheimer », a expliqué Jennifer Stamps.

Cette étude a été publiée dans le la revue « Journal of Neurological Sciences ».

http://www.topsante.com

PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE Un père dévore sa fille de 3 ans


Les gens sont malades à croire à la magie noire, à la sorcellerie. Comment peut-on s’intoxiquer autant le cerveau avec ce genre de connerie et faire des victimes innocentes. Est-ce que la grande pauvreté, le manque d’éducation font plus d’adepte a cette forme de croyance ?
Nuage

 

PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE Un père dévore sa fille de 3 ans

 

menottes

PHOTO FOTOLIA

La magie noire, la sorcellerie et des faits de cannibalisme défraient régulièrement la chronique en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

SYDNEY Un homme a été arrêté en Papouasie-Nouvelle-Guinée après avoir tué sa fillette, en dévorant son cou et en buvant son sang, a rapporté vendredi la presse locale.

La police a qualifié ce meurtre, qui s’est produit mercredi dernier à Lae, deuxième ville de ce pays pauvre et instable, «d’acte de cannibalisme».

Selon le journal PNG Post Courier, un élu local, John Kenny, l’un des premiers sur les lieux, a raconté que la fillette et sa mère rendaient visite au père lorsque ce dernier s’est emparé de l’enfant et l’a emmenée dans la forêt.

John Kenny a indiqué que l’homme avait mordu sa fille profondément au niveau du cou, avant de manger sa chair et de sucer son sang.

Deux jeunes garçons qui grimpaient sur un cocotier à proximité ont été témoins de la scène effroyable et ont donné l’alerte.

«Il se moquait des enfants et a continué à manger», a déclaré M.Kenny au journal.

Lorsque des habitants sont arrivés, l’homme se serait enfui avant d’être rattrapé et livré à la police.

La magie noire, la sorcellerie et des faits de cannibalisme défraient régulièrement la chronique en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

L’année dernière, la police a arrêté des dizaines de personnes liées à un culte cannibale présumé, accusées d’avoir tué au moins sept individus, mangeant leur cerveau et faisant de la soupe avec leurs pénis.

En 2011, un homme aurait été surpris en train de manger son nouveau-né durant un rite d’initiation à la sorcellerie.

http://www.journaldemontreal.com