La guerre est déclarée aux voleurs de cheveux


On peut vendre des cheveux a bon prix, mais malheureusement cet appât du gain semble inciter certains groupes a attaquer des femmes a la longue chevelure
Nuage

 

La guerre est déclarée aux voleurs de cheveux

 

Ces dernières semaines, des jeunes femmes ont été... (PHOTOTHÈQUE LA PRESSE)

Ces dernières semaines, des jeunes femmes ont été victimes d’attaques d’une bande composée d’hommes et de femmes qui, en pleine rue, les ont entravées le temps de leur couper leurs longs cheveux avant de prendre la fuite.

PHOTOTHÈQUE LA PRESSE

Agence France-Presse

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a lancé une déclaration de guerre aux «pirañas», des gangs qui sèment la panique parmi les femmes de l’État de Zulia (ouest) en se livrant à des vols de cheveux.

Dans une déclaration prononcée mercredi soir dans le quartier populaire de Petare, dans l’est de Caracas, M. Maduro a annoncé avoir demandé à la police criminelle d’enquêter sur «les mafias qui coupent les cheveux des femmes» apparus depuis quelques semaines.

«Nous allons capturer ces gens (…). Qu’est-ce que sont ces agressions contre les femmes ? Les femmes sont sacrées. Sachez, tous ceux qui sont impliqués ou qui font partie de ces groupuscules, que nous allons vous punir avec force», a assuré le président Maduro.

Ces dernières semaines, de nombreuses jeunes femmes de cet État, notamment à Maracaibo, la capitale de Zulia, ont été victimes d’attaques d’une bande composée d’hommes et de femmes qui, en pleine rue, les ont entravées le temps de leur couper leurs longs cheveux avant de prendre la fuite.

Les habitants de la région ont surnommé ces bandes les «pirañas», poissons carnivores réputés pour dévorer rapidement leurs proies.

Selon la presse régionale, une belle chevelure peut être revendue pour une somme allant jusqu’à 3000 bolivars, soit près de 500 dollars au change officiel (cinq fois moins au change parallèle), pour être ensuite utilisée pour des perruques ou extensions capillaires dans les salons de coiffure.

La police locale a renforcé les patrouilles dans les lieux les plus fréquentés des villes de l’État. Mais selon la presse vénézuélienne, le phénomène se répand et d’autre cas de vols de cheveux sont survenus plus récemment dans d’autres villes comme Caracas ou Valencia (centre).

http://www.lapresse.ca

9 réponses à “La guerre est déclarée aux voleurs de cheveux

      • Après le coiffeur , tu imagines que je lui demande de me rendre mes cheveux pour les vendre ?
        Non je ne les ai jamais fait teindre et ne le ferais jamais : Je serais « bien  » avec des cheveux blanc aussi ….

        • Je crois que la longeur minimal est d’au moins de 15 cm .. mais tu peux t’informer .. de toute façon en temps que coiffeuse elle doit savoir comment faire et il en faut des cheveux pour faire des perruques.. et ca prend quelqu’un qui sait couper les cheveux de toute facon ca va a la poubelle alors vive la récupération

  1. Ben non , bien sur , toujours le profit , mais moi , quand j’étais hospitalisé , j’ai vu des enfants qui avaient été opérés et de ce fait étaient chauves et si j’avais été opéré je l’aurais été aussi , alors si çà pouvait aider ces enfants , je donnerais !!!
    Je suis un idiot incorrigible je sais ……..Mais je ne changerais plus ……

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s