La science se penche sur les expériences de mort imminente


Mort imminente, certains sont persuadés que lors de l’approche de la mort, ils peuvent quitter leur corps et voir ce qui se passe, ou encore voir un être cherdécédé venir leur tendre la main. Voir cette lumière qui les mènera vers une autre vie ..et c’est peut-être en partie vrai, mais que cela ne serait pas une phénomène paranormal, mais bien quelque chose de logique
Nuage

La science se penche sur les expériences de mort imminente

 

Les sensations et visions, comme celle d'une lumière intense, dont font part... (Photo Photos.com)

PHOTO PHOTOS.COM

Agence France-Presse
Washington

Les sensations et visions, comme celle d’une lumière intense, dont font part certaines personnes ayant été en arrêt cardiaque correspondent à un regain d’activité cérébrale quand la circulation sanguine cesse dans le cerveau, selon une étude publiée lundi aux États-Unis.

Cette recherche effectuée sur des rats «est la première à analyser les effets neurophysiologiques d’un cerveau mourant», précise Jimo Borjigin, professeur de neurologie à l’Université du Michigan (nord), principal auteur de ces travaux parus dans les Comptes rendus de l’Académie américaine des sciences du 12 au 16 août.

Environ 20% des personnes survivant à un arrêt cardiaque ont fait part d’une expérience de mort imminente durant leur décès clinique, selon ces scientifiques.

«Nous sommes partis de l’idée que si cette expérience résulte d’une activité cérébrale, elle devrait pouvoir être détectée chez les hommes comme chez les animaux, même après l’arrêt de la circulation du sang dans le cerveau», explique la neurologue.

Les chercheurs ont ainsi analysé l’électro-encéphalogramme –qui enregistre les activités électriques du cerveau– de neuf rats anesthésiés, chez qui ils ont induit un arrêt cardiaque.

Dans les 30 secondes, tous les rats ont connu une augmentation de leur activité cérébrale, qui s’est avérée très organisée dans tout le cerveau et correspondant à un état d’éveil élevé.

En outre, ces neurologues ont constaté le même phénomène chez des rats qui s’asphyxiaient.

«Nous avons été surpris par les hauts niveaux d’activité du cerveau», relève George Mashour, professeur d’anesthésiologie et de neurochirurgie à l’Université du Michigan, l’un des coauteurs de l’étude.

«En fait, en état de mort imminente, de nombreuses signatures électriques cérébrales de l’état de conscience excèdent celles enregistrées à l’état de veille, ce qui laisse penser que le cerveau est capable d’une activité électrique bien organisée aux premiers stades de la mort clinique», ajoute-t-il.

«Cette expérience montre qu’une réduction d’oxygène, ou d’oxygène et de glucose lors d’un arrêt cardiaque peut stimuler l’activité cérébrale caractéristique d’un état conscient», conclut le Dr Borjigin.

Plusieurs chercheurs n’ayant pas fait partie de cette recherche se sont montrés sceptiques quant à la validité de l’interprétation du phénomène observé.

Pour Chris Chambler de l’Université de Cardiff en Grande-Bretagne, «il est tentant d’établir une relation entre le regain d’activité des neurones et l’état de conscience mais on se heurte à deux problèmes: le premier est qu’on ignore si les rats ont un état de conscience et, même si c’était le cas, conclure que ce regain d’activité cérébrale est la signature d’un tel état est simplement fallacieux».

Partir de l’idée qu’à l’instar des rats de l’expérience, un électro-encéphalogramme serait identique chez des humains en arrêt cardiaque «est extrêmement hypothétique et ne s’appuie sur aucune indication tangible», estime par ailleurs Sam Parnia de l’Université de Southampton au sud de la Grande-Bretagne.

http://www.lapresse.ca

6 réponses à “La science se penche sur les expériences de mort imminente

  1. J’aime bien croire que lorsque le moment sera venu, un être cher décédé vendra à ma rencontre… mais lorsque l’on perd connaissance, il s’en passe beaucoup dans notre petite tête tout comme les rêves… C’est bien beau la recherche mais je trouve tellement cruelle de tuer de petites bêtes pour ce genre d’études… Bisous sous la pluie ce matin, bon mardi tout doux!

  2. C’est un sujet très tabou encore , je pense que on sauras une fois décédé complètement car beaucoup de scientifique se contredisent , moi qui en n’ai vécu une à l’âge de 11 ans , je suis sûr de la survie de l’âme, sinon la vie n’aurais aucun sens et les enfants qui meurent jeune les parents n’aurais aucune espérance, en tous cas je respecte ceux qui ne crois pas en la vie après la mort , c’est la liberté de chacun , seul ceux qui sont mort assez longtemps pourrais nous répondre mais malheureusement se n’est pas le cas, malgré nos rêves de nos êtres cher, il demeure une ? Dans notre tête … Même si leur présence semble bien réelle. En tout cas pour le moment je suis bien contente d’être encore vivante 😀

      • Oui et bien sur ce sujet beaucoup cherche mais au dépend de multiple recherche sur de pauvres animaux, c’est dommage , il devrait plutôt chercher des remèdes pour des maladies graves comme le cancer ect … Nous sommes en 2013 et malgré tout l’argent dépensé il n’avance pas vite. Il perde leurs temps à chercher les mystères du cerveau …

        • Je suis d ‘accord pour les animaux cependant pour le ce genre de recherche si on peut mieux comprendre le cerveau de 1 cela pourrsis expliquer ce que les gens voient et éviter toutes sortes de charlatans a s’ enrichir et de 2 comprendre l’ activité cérébrale peut aider a différentes maladies selon moi. Comme exemple ceux en délire du par la schizophrénie ou des maladies neurologiques

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s