Affaire Magnotta: Mark Marek recherché par la police


La saga de l’affaire Magnotta se poursuit. D’abord, la justice est longue à juger Luka Rocco Magnotta, et que maintenant, l’homme qui avait mis en ligne, en toute connaissance de cause la teneur d’une vidéo, s’est probablement enfui, car la police le recherche avec un mandat d’arrêt
Nuage

 

Affaire Magnotta: Mark Marek recherché par la police

 

La police a fait savoir qu'elle avait émis... (PHOTO POLICE D'EDMONTON, LA PRESSE CANADIENNE)

La police a fait savoir qu’elle avait émis un mandat d’arrestation à l’endroit de Mark Marek pour avoir enfreint ses conditions de remise en liberté.

PHOTO POLICE D’EDMONTON, LA PRESSE CANADIENNE

La Presse Canadienne
Edmonton

Les autorités policières d’Edmonton sont à la recherche du propriétaire d’un site internet qui fait face à des accusations en lien avec une macabre vidéo liée au meurtre dont est accusé Luka Rocco Magnotta.

La police a fait savoir qu’elle avait émis un mandat d’arrestation à l’endroit de Mark Marek pour avoir enfreint ses conditions de remise en liberté.

Les autorités policières demandent l’aide de la population pour retracer Marek, qui a été libéré du Edmonton Remand Centre le 25 juillet.

Il fait face à un chef d’accusation de corruption des moeurs, pour avoir prétendument mis en ligne une vidéo de Magnotta tout en sachant qu’elle illustrait un vrai meurtre.

La vidéo montrait, supposément, l’assassinat et le démembrement de Jun Lin, un étudiant d’origine chinoise inscrit à l’Université Concordia à Montréal.

Magnotta a présenté un plaidoyer de non-culpabilité et doit subir son procès en septembre 2014.

Lors de l’audience sur la libération sous cautionnement de Marek, la Couronne s’était opposée à sa remise en liberté, soulignant le fait qu’il n’avait aucune adresse à Edmonton et qu’il avait clairement déclaré à la police qu’il envisageait retourner dans sa Slovaquie natale. Selon la police, Marek vivait dans son véhicule depuis son retour à Edmonton.

Selon la défense, Marek avait planifié rendre visite à sa famille dans le pays d’Europe de l’est en septembre, mais qu’il n’avait nullement l’intention d’échapper à ses problèmes juridiques.

Marek avait déclaré au juge que son passeport avait été saisi.

http://www.lapresse.ca

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s