La fonte de l’Arctique entraîne les ours blancs à la dérive


Les ours blancs sont de magnifiques bêtes. Ils sont de super prédateurs, cependant, ils sont aussi dépendants de leur environnement qui est très fragile. Avec les changements climatiques, ils sont des animaux qui n’auront peut-être pas d’avenir
Nuage

 

La fonte de l’Arctique entraîne les ours blancs à la dérive

La population d’ours blancs décline petit à petit, les bêtes maigrissent. La fonte accélérée des glaces laisse peu de temps pour chasser sur la banquise. Résultat : les ours blancs n’arrivent plus à se constituer la couche de graisse nécessaire pour passer l’hiver.

Photographies de Florian Schulz

Au large d’un archipel norvégien  La banquise fournit un habitat crucial au superprédateur de l’Arctique.

Florian Schulz

Inspection d’un squelette de baleine

Florian Schulz

Sur une rive de la baie d’Hudson.  Les ours passent l’été à terre autour de la baie

Florian Schulz

Une ourse blanche nourrit ses petits en juillet en Norvège

Florian Schulz

Les ours blancs mâles mangeant parfois les jeunes, les mères sont toujours en alerte.

Florian Schulz

Au Svalbard, Florian Schulz a observé un mâle pister une femelle avec deux oursons.

Florian Schulz

Quand l’ourse l’a vu, elle a battu le rappel de ses petits, et ils ont pris leurs pattes à leur cou

Florian Schulz

http://photo.nationalgeographic.fr

Une réponse à “La fonte de l’Arctique entraîne les ours blancs à la dérive

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s