Le Saviez-vous ► Est-il possible de survivre si l’on n’a pas de cerveau ?


Qui aurait cru, mais cette fois-ci, je suis vraiment étonnée et pour être certaines que ce billet ne soit pas une blague, j’ai vérifié ailleurs et oui, cela arrive et a une vie tout à fait normale, C’est vraiment étrange !
Nuage

 

Est-il possible de survivre si l’on n’a pas de cerveau ?

 

On peut vivre sans cerveau ? Oui, répondront tout à trac certaines personnes agacées par un membre de leur entourage…

Mais soyons sérieux : est-il réellement possible de se passer de ses deux hémisphères et de raisonner normalement  ?

Oui, répondent les neurologues. Les cas authentifiés de personnes ayant réussi à vivre sans cerveau ou avec un encéphale réduit à quia s’accumulent depuis près d’un siècle.

En 1980, le neurologue John Lorber de l’Université de Sheffield, Yorkshire, décrit le cas d’un de ses patients, venu consulter pour un trouble mineur. Le patient était un jeune doctorant en mathématiques, élève brillant et sympathique. Il lui avait été adressé par un collègue préoccupé par la taille de sa tête, un peu plus grosse que la normale. L’examen CAT-Scan révéla que le jeune homme était pour ainsi dire dépourvu de cerveau, son encéphale étant réduit à une pellicule de moins d’un millimètre de tissu cérébral recouvrant le sommet de sa mœlle épinière. Depuis sa naissance, cet étudiant souffrait d’hydrocéphalie (rétention de liquide cérébro-spinal dans la cavité crânienne), ce qui avait affecté le développement de son cerveau mais pas de son intelligence. Il mena d’ailleurs une vie tout à fait normale et continua d’accumuler les honneurs en mathématiques.

Ce cas étonnant est loin d’être isolé : le professeur Lorber répertoria au cours de sa carrière plusieurs centaines de cas de personnes ayant des hémisphères cérébraux quasi-inexistants mais qui se comportaient comme des individus intelligents et normaux. Certains d’entre eux, qu’il décrit comme n’ayant « aucun cerveau discernable », obtenaient néanmoins des résultats allant jusqu’à 130 aux tests ordinaires de Q.I.

En 1914, on rapporte le cas d’un homme de 62 ans, brutalement emporté par une crise épileptiforme. L’autopsie révéla qu’à la suite d’une blessure à la tête survenue un an plus tôt, un vaste abcès purulent s’était développé dans son crâne. Son cerveau était réduit littéralement à l’état de bouillie, sans que ses fonctions en aient été affectées. Il avait vécu jusqu’à la fin sans souffrances, et sans modifications de son comportement.

À Marseille en 2003, l’IRM et le scanner d’un homme de 44 ans à l’intelligence à peine plus basse que la moyenne (75 de Q.I.) ont montré qu’il vivait sans cerveau. Une boîte crânienne aussi complètement vide serait en principe celle d’une personne démente ou grabataire. Cependant, ce fonctionnaire père de famille n’a rencontré aucun problème particulier au cours de sa scolarité ou dans ses relations sociales.

Brain of a white collar worker

Pour certains, l’existence de redondances de fonctions dans le cerveau suffirait à expliquer la compensation de l’absence des deux hémisphères. Cependant, les recherches récentes vont à l’encontre de cette hypothèse, car elles mettent en évidence la très grande spécialisation des zones cérébrales – les zones motrices et le cortex visuel, par exemple, semblent être des zones bien délimitées et très spécifiques.

Les observations du professeur Lorber ont aussi servi à montrer que la mémoire reste un mystère complet. On supposait au début que la mémoire avait une zone dédiée dans le cerveau, comme dans un ordinateur. Mais les recherches n’ont pas réussi à prouver que la mémoire était située dans un secteur particulier. Comme le disait un neurologue : « la mémoire est partout dans le cerveau et nulle part. »

Pour certains, la mémoire est partout et le cerveau nulle part…

Désormais, vous y réfléchirez à deux fois avant de déclarer : « J’ai un trou… ! »

http://omnilogie.fr/

10 réponses à “Le Saviez-vous ► Est-il possible de survivre si l’on n’a pas de cerveau ?

  1. Wow je n’aurais jamais crue cela possible mais c’est super qu’il est put être aussi intelligent bien intéressant ton billet Bisous et Bonne-soirée !

  2. J’avoue franchement que j’ai un doute car certains scientifiques affirment que la possibilité d’un étudiant en mathématiques ayant «guère de matière cérébrale perceptible à tous» était dû à une erreur qui Lorber a fait quand il a interprété le scanner du cerveau.

    • ce n’est pas le seul cas .. mais faut dire que c’est vraiment étonnant, juste par le fait qu’ils peuvent vivre quand même et réussir a apprendre des choses, se rappeler, avoir une vie un peu comme tout le monde

  3. J’ai demandé a ma fille si cela se pouvait .. pas de cerveau c’est impossible sauf que dans l’article il parle qu’en fait il y a quelque chose de minuscule et elle me dit que la grosseur n’a pas d’importance que c’est donc possible

    • Plus je cherche et plus j’y crois de moins en moins sur les théories de John Lorber de plus elle n’ont pas été validées par aucun scientifique, cela serait plus un défaut de son SCAN ou alors il a voulu tromper tous le monde avec son histoire pour ce faire nom., je te mets les clichés de son Scan, maintenant chacun est libre d’en penser ce qu’il veut,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s