Lac-Mégantic : un train explose et provoque au moins 1 mort.


Tôt ce matin, la nouvelle était le déraillement d’un train dans une petite ville au Québec, La vidéo montre bien l’incendie monstre causé par le pétrole qui était logé dans les wagons. Les enquêteurs ne savent pas encore comment cette catastrophe a pu se produire, car sans opérateur, le train était supposé être en arrêt pour quelques heures
Nuage

 

UN TRAIN EXPLOSE | 1000 ÉVACUÉS

Lac-Mégantic : un train explose et provoque au moins 1 mort.

 

LAC-MÉGANTIC – La Sûreté du Québec a confirmé qu’une personne a perdu la vie dans l’incendie survenu au centre-ville de Lac-Mégantic, samedi, à la suite de l’explosion d’un wagon de train rempli de pétrole.

C’est ce qui a été révélé lors d’un point de presse des autorités, en après-midi.

La SQ a refusé de s’avancer davantage concernant le nombre de personnes disparues.

«Il y a eu plusieurs signalements», s’est contenté d’admettre le lieutenant Michel Brunet, lors d’un point de presse, en fin d’après-midi.

Toutefois, selon des citoyens rencontrés sur place par TVA Nouvelles, il pourrait y avoir de 40 à 60 personnes disparues.

Les policiers invitaient toutes les personnes qui se trouvaient à Lac-Mégantic, vendredi soir, à se rapporter à l’école Montignac afin de faire le décompte des disparus.

Les pompiers étaient toujours à pied d’œuvre, en fin d’après-midi. L’incendie était toutefois sous contrôle, mais pas éteint.

«On a encore des réservoirs qui contiennent du pétrole brut qui brûle. Il y a cinq réservoirs qui sont toujours très dangereux. Nous les arrosons parce que nous voulons les refroidir», a affirmé Denis Lauzon, chef des pompiers locaux.

Aussitôt que l’incendie sera éteint, le Bureau de la sécurité des transports (BST) enverra ses enquêteurs sur les lieux.

«Nous débuterons notre collecte de données. Nous commencerons par chercher les boîtes noires des locomotives pour obtenir de l’information sur les paramètres du train, comme la vitesse et les freins», a précisé Glen Pilon, coordonnateur technique pour le BST.

Wagons remplis de pétrole

Vers 1 h, samedi, un train de 72 wagons remplis de pétrole de la compagnie Montreal Maine & Atlantic Railway (MMA) a déraillé, pour une raison inconnue. Il n’y avait aucun conducteur dans le train. L’un des wagons a ensuite explosé.

«Les wagons transportaient une centaine de tonnes chacun de pétrole brut, a expliqué Christian Blanchet, de la Direction de l’environnement de l’Estrie. Il y aurait un wagon détruit par l’explosion et trois autres qui auraient pris en feu», a-t-il spécifié.

Un incendie majeur s’est ensuite déclaré au cœur de la localité estrienne. Un épais panache de fumée duquel émanait une forte odeur a recouvert le ciel. Des témoins ont rapporté que six déflagrations au total ont été entendues.

«En 25 ans de carrière, c’est la première fois que je vois cela», a déclaré le lieutenant Michel Brunet, de la SQ, en matinée.

Trop vite

Plusieurs témoins ont indiqué que le train circulait à une vitesse anormalement élevée dans les instants précédant l’accident.

«Il arrivait trop vite, a raconté l’un d’eux à TVA Nouvelles. Les roues ont décollé et c’était juste des wagons noirs de gaz, il y en avait de 40 à 60 en ligne. Ça a pété, ça a fait une boule de feu au moins trois fois la hauteur des bâtisses du centre-ville.»

De nombreux bâtiments de la localité de 6000 habitants ont été soufflés, dont un bar, le Musi-Café, où se trouvaient de nombreux clients. Des dizaines de personnes étaient sans nouvelles de leurs proches, samedi matin.

«C’est une nappe de pétrole en feu qui a arrivé, a poursuivi le témoin. Nous, on était dehors. Le monde dans le bar… il ne doit pas y en avoir beaucoup qui sont sortis de là. Il y a plein de bâtisses à deux ou trois étages. On connaît du monde qui a sauté du troisième étage pour sauver leur peau.»

«La nappe a glissé jusqu’au lac, 300-400 pieds de large, tout en feu», a-t-il ajouté, visiblement perturbé.

La mairesse Colette Roy-Laroche était particulièrement ébranlée par la tragédie.

«Comme maire, quand on voit son centre-ville détruit en grande partie, nous nous posons des questions. On se demande comment on va survivre», a-t-elle laissé tomber.

Aucun conducteur à l’intérieur

Le vice-président de MMA, Joseph R. McGonigle, a confirmé en matinée qu’il n’y avait aucun opérateur à l’intérieur du train lorsque le drame est survenu. Il a également précisé que selon des témoins, le train circulait à très grande vitesse.

Le responsable des communications de la compagnie ferroviaire, Christophe Journet, a affirmé que «le convoi était en provenance de l’Ouest canadien et qu’il transportait le pétrole vers les raffineries Irving de l’Est du Québec.»

Selon ce qu’a appris TVA Nouvelles, les opérateurs du train avaient quitté celui-ci vers 23 h 30. Le train était immobilisé et ne devait pas bouger, mais pour des raisons qui demeurent à éclaircir, le convoi s’est remis en marche.

Évacuations

Au départ, près de 1000 résidents ont été évacués et un périmètre de sécurité d’environ un kilomètre a été mis en place. Au cours de l’après-midi, un autre groupe de 1000 personnes, du secteur de Fatima, a également dû être évacué en raison de particules présentes dans l’air.

Les travailleurs sociaux du CLSC se sont rendus disponibles pour aider les sinistrés. La Croix-Rouge était également sur place pour venir en aide aux résidents.


Déversement de pétrole

LAC-MÉGANTIC – L’explosion d’un wagon de train gorgé de pétrole n’est pas sans causer des dommages environnementaux à Lac-Mégantic et au plan d’eau du même nom.

«Il y a des flammes de 10 ou 15 pieds qui s’élèvent des trous d’homme du réseau d’égouts et il y a du feu qui se jette dans le lac à la sortie du réseau», a expliqué Christian Blanchet, de la direction de l’environnement de l’Estrie, samedi matin.

«Le vent pousse les hydrocarbures sur la berge, a poursuivi M. Blanchet. On va avoir plusieurs centaines de mètres de berge souillée, mais le feu aidant, actuellement, il brûle les hydrocarbures qui se jettent à l’eau.»

Un laboratoire mobile d’évaluation de la qualité de l’air a été dépêché au centre-ville vers 7 h 30. Un groupe de chimistes devait circuler sur un parcours précis dans les rues pour recueillir des données transmises en temps réels aux services de santé de la région, afin de décider des mesures à prendre.

Selon l’importance des contaminants dans l’air, le périmètre de sécurité pourrait être agrandi.

Le lieutenant Michel Brunet, de la SQ, a rappelé que la ville est à éviter, afin de laisser toute la place aux pompiers et aux policiers. Une interdiction de navigation était également en vigueur pour tout le secteur est, qui fait partie du périmètre de sécurité établi par les autorités.

(….)


Les médias sociaux pris d’assaut

LAC-MÉGANTIC – Dans les heures qui ont suivi l’explosion, les gens à la recherche de proches habitant Lac-Mégantic ont pris d’assaut les médias sociaux dans l’espoir de prendre contact avec eux et d’avoir de leurs nouvelles.

Une page de support a notamment été créée sur Facebook, tôt samedi. Les messages de gens inquiets abondaient. Ils étaient des centaines à rechercher un parent, un cousin ou un ami qui n’a pas donné signe de vie depuis la tragédie qui a secoué la petite municipalité de l’Estrie.

«Quelqu’un a vu Patrick Cloutier et Annie Trépanier? J’essaie de les rejoindre, mais je ne suis pas capable à cause du téléphone cellulaire qui ne pogne pas à Frontenac», a notamment écrit Mélanie Isabelle.

«Je cherche ma maman, Natacha Gaudreau (qui) était au Musi-Café (un bar situé à proximité d’où l’explosion a eu lieu)», a pour sa part publié Estel Blanchet.

Certains internautes, plus chanceux, ont reçu l’assurance que les personnes qu’ils recherchaient étaient saines et sauves.

Une ligne téléphonique été mise en service pour rapporter une personne manquante. Il s’agit du 819-832-4953 poste 6005.

Les citoyens de Lac-Mégantic qui auraient des questions peuvent quant à eux appeler au 819 583-2441 ou envoyer un courriel au info@ville.lac-megantic.qc.ca.

http://www.journaldemontreal.com

Une réponse à “Lac-Mégantic : un train explose et provoque au moins 1 mort.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s