La mauvaise hygiène décimait les troupes à l’époque des croisades


 

Le Moyen-âge, une époque ou la salubrité, l’hygiène de vie n’étaient pas vraiment une préoccupation, alors imaginez que cela laisse la porte grande ouverte aux parasites qui ont voulu élire domicile dans le corps humain, C’était une belle époque pour les vers intestinaux, mais pas pour l’être humain
Nuage

 

La mauvaise hygiène décimait les troupes à l’époque des croisades

Au Moyen Age, durant les Croisades en Terre sainte, la déplorable condition sanitaire des Croisés expliquerait pourquoi ils ne supportaient pas les périodes de disette durant un siège.

Les Croisés ne sont pas seulement tombés sous les coups portés par leurs ennemis. Leurs défaites successives seraient aussi dues à des parasites intestinaux, retrouvés dans les excréments des chevaliers, sous forme d’œufs. La matière fécale vieille de 800 ans a été mise à jour dans les égouts du château de Saranda Kolones à Chypres, érigé par les Chrétiens. L’endroit occupé jusqu’en 1222 renseigne beaucoup sur les conditions dans lesquelles devaient vivre les combattants.

Le site chypriote aujourd’hui

L’ancienne forteresse, détruite par un séisme, possède encore un trésor : ses latrines. Elles intéressent les archéologues car ils peuvent obtenir des informations sur le régime alimentaire et les maladies intestinales des personnes passées par là-bas, au Moyen Age. Evilena Anastasiou et Piers Mitchell, spécialistes des parasites intestinaux à l’Université de Cambridge, révèlent dans l’International Journal of Paleopathology que l’hygiène lors de la Troisième croisade (1189 – 1192) laisse plus qu’à désirer. Beaucoup de soldats portaient des vers dans leurs intestins et étaient donc plus sensibles aux épisodes de disette car leurs hôtes prélèvent au passage de la nourriture. Les universitaires affirment que quinze à vingt pour cent des Croisés mourraient de malnutrition.

Le premier  coupable s’appelle Ascaris lumbricoides (vidéo ci-dessus). Pouvant mesurer 30 centimètres de long, on le retrouve dans l’intestin de l’homme et d’autres mammifères. Parmi les excréments des Croisés, le Trichuris trichiura a aussi été relevé.

Ces deux invités indésirables, s’ils sont présents en trop grand nombre dans l’organisme, consomment tellement d’énergie que le porteur peut ne plus récupérer ses forces et décéder en bout de course. Si de nombreux soldats ne sont pas rentrés au bercail, ils pouvaient mourir au combat ou bien, et c’est déjà moins glorieux, à cause d’un parasite.

(Via : Futura-sciences.comet io9.com)

Illustration : Commons.wikimedia.org

Par Guillaume Roche

http://fluctuat.premiere.fr

12 réponses à “La mauvaise hygiène décimait les troupes à l’époque des croisades

  1. Il n’ y a pas si longtemps que çà , (une trentaine d’années environ ) ,je sais que dans les campagnes ce qu’on appelle communément le « ver solitaire  » était fréquent…..Les symptômes de sa présence dans l’intestin était un amaigrissement inexplicable même si le « patient « mangeait normalement…..Faire disparaitre ce parasite n’était pas facile ,et la frayeur (surtout de l’enfant ) en le « voyant sortir » était traumatisante….

  2. Le Taenia saginata ou ver solitaire mesure de 1 à 10 mètres de long1. Généralement, dans les pays industrialisés, ils sont détectés assez rapidement et font rarement plus de deux mètres.

      • Pareil chez nous,mais je ne sais pas pourquoi non plus lol …En plus nous avvions droit à une cure préventive à l’aide d’un produit (je ne me souviens plus de ce que c’était ) pris chaque jour pendant une semaine lol
        Quelle époque !!!!!

        • c’est drole qu’on soit aussi loin qu’un océan .une autre culture (meme si nous sommes cousins). et pourtant il y a des légendes urbaine qui semblent universelles même avant la propagation avec internet

  3. En fait ,loin ou non nous sommes des humains avec un passé ,un mode de vie qui varient peu d’un continent à l’autre ..enfin ..sur certains points en tous cas ….
    N’est ce pas « cousine » lol

  4. O.K ,en plus tu es donc une « cousine germaine  » lol
    Sérieusement, tu as fait de sérieuses recherches pour remonter à ton ancètre « colonisateur » ?
    Moi ,je sais que mon père est arrivé d’ Italie à la fin de la guerre pour aboutir à la frontière belge où vivait ma mère …..çà s’arrête là …

  5. 20 % des troupes cela fait quand même beaucoup, j’ai toujours entendu dire que le ver solitaire se trouver dans le porc mal cuit d’ou surement les croisés étaient plus aptes à avoir cette maladie que les musulmans.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s