Pourquoi reprend-on souvent du poids après un régime ?


Les régimes de toutes sortes sont offerts pour des personnes qui veulent perdre du poids, mais malheureusement, cette perte de poids est souvent de courte durée. Il y a plusieurs raisons dont une est qu’un régime doit être vraiment bien compris et adapté donc équilibré avec activité physique, et ce à long terme …
Nuage

 

Pourquoi reprend-on souvent du poids après un régime ?

 

Richard VIALERON/Le Figaro

Jean-Michel Lecerf

AVIS D’EXPERT – Les explications du docteur Jean-Michel Lecerf, membre de la société française de nutrition.

Le poids ne se décrète pas. Cependant, entre laxisme, résignation, laisser-aller et terro­risme antigros – antigras – il y a un pas. Il n’y a que ceux qui n’ont pas besoin de perdre du poids qui trouvent que c’est facile… pour les autres.

Perdre du poids pourrait pourtant paraître aisé car une restriction calo­rique bien conduite entraîne toujours une perte de poids… consécutive.

Pourquoi alors est-ce difficile? Parce qu’il faut s’inscrire dans la durée, et parce qu’on ne peut s’inscrire dans la durée que si l’on a analysé les déterminants de la prise de poids. Ceux-ci sont de trois ordres:

les facteurs prédisposants (génétiques et épigénétiques, tel le petit poids de naissance, prédisposant à l’obésité abdominale…), non modifiables pour l’instant ;

les facteurs favorisants, en particulier les apports alimentaires régulièrement supérieurs aux dépenses, et donc à l’activité physique, mais aussi les rythmes de vie et de travail, le déficit de sommeil, le stress social (se sentir exploité, non reconnu) ; le tout sous-tendu par des facteurs socio-économiques, la pression publicitaire, les phénomènes de compensation alimentaire d’origine psychologique, éducative ou cultu­relle ;

enfin les facteurs déclenchants: les moments physiologiques de la vie (puberté, grossesse, ménopause), mais aussi les événements douloureux (séparation, deuil, rupture, IVG, agression sexuelle…). C’est dire que notre société n’est pas obésogène pour rien…

Des régimes qui peuvent faire grossir

Analyser les causes de sa prise de poids, regarder son mode de vie sont des attitudes indispensables, mais il faut parfois aller au-delà: non seulement dois-je maigrir, mais puis-je maigrir, dois-je maigrir maintenant, puis-je manger moins maintenant. L’aide du médecin sera indispensable.

Dans d’autres cas, il faut s’attacher à résoudre ou à corriger d’autres troubles conséquences du surpoids ou facteurs d’entretien de celui-ci, un diabète, une hypertension, une gonarthrose, un syndrome d’apnée du sommeil.

L’équation poids  = régime est un dangereux raccourci non médical. Car, quelles que soient les méthodes, la plupart des personnes en surpoids ou obèses reprennent du poids après une restriction. D’autant plus qu’elle est excessive, inappropriée, que l’obésité est sévère, ancienne… Pire, lorsque le régime est déséquilibré, très pauvre en glucides et hyperprotidique, le sujet reprend plus, et devient plus gras: c’est dire que, dans ces conditions, toute restriction supplémentaire sera moins efficace.

Pire encore, un certain nombre de personnes désirant perdre du poids alors qu’elles n’avaient pas de surcharge se mettent à grossir avec des tentatives inappropriées, passant de 56 kg à 120 kg entre 20 et 40 ans…

Le premier objectif est donc de ne pas nuire, le second n’est pas tant de maigrir que de ne plus grossir, le troisième dans le meilleur des cas de perdre un peu et de ne pas regrossir.

Réapprendre les sensations alimentaires

Chacun est différent. L’objectif de poids ne se décide pas, il s’épouse: ce que je peux réussir à changer dans mes habitudes, maintenant et durablement. Pour cela il faut retrouver des repères dans son comportement alimentaire, apprendre à reconnaître faim, rassasiement et satiété: s’arrêter de manger quand on est rassasié, manger parce que l’on a faim et non pas parce que l’on s’ennuie, ou parce que l’on est énervé… Chez de nombreuses personnes en surpoids ou obèses ayant suivi de nombreux régimes, le tableau de bord des sensations alimentaires est brouillé ; la frustration enchaîne avec la culpabilité ; les aliments interdits sont convoités, les aliments autorisés sont surconsommés puis détestés. C’est le tableau de la restriction cognitive.

La reprise de poids a encore d’autres origines: la première est la réduction de la masse maigre (muscles) avec les régimes, d’où l’importance de l’activité physique ; la seconde est liée au fait que, au-delà d’un certain stade, l’obésité devient aussi une maladie du tissu adipeux qui résiste à l’amaigrissement car il est devenu inflammatoire.

Enfin, certains conseils sont utiles pour réduire le risque de reprise de poids: maintenir un apport suffisant en fibres, en protéines, en produits ­laitiers…

http://sante.lefigaro.fr/

5 réponses à “Pourquoi reprend-on souvent du poids après un régime ?

  1. Eh oui ! il parait que la cigarette joue un rôle …..Mais d’abord ,je suis trop « accroc  » et , j’ai vu mon père quand il arrêté de fumer ,pour grossir ,il a grossi !!!! Il est obèse ,énoooooorme lol ,alors grossir ,oui ,mais pas à ce point ( je ne veux qu’un peu de muscles )

      • C’est vrai qu’il ne fait pas trop d’exercice et mange beaucoup ,mais moi non plus ,je ne fais pas beaucoup d’exercice ….Non ,je crois que c’est « ma nature  » : « tout dans la tête rien dans les muscles  » mdrrrr !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s