Paralysie cérébrale chez les enfants Une étude donne beaucoup d’espoir


C’est une belle avancée médicale pour éviter aux enfants atteint de paralysie cérébrale d’être plus autonome pour se déplacer
Nuage

 

Paralysie cérébrale chez les enfants : Une étude donne beaucoup d’espoir

 

Une étude donne beaucoup d'espoir

Crédit photo : TVA Nouvelles

Sara est atteinte de paralysie cérébrale, depuis son opération, elle peut marcher toute seule.

TVA Nouvelles

Une étude médicale réalisée à Montréal vient donner de grands espoirs aux parents d’enfants atteints de paralysie cérébrale.

L’Hôpital de Montréal pour enfants et les Shriners ont réussi pour la première fois à mesurer l’efficacité d’une intervention chirurgicale qui permet aux patients d’éviter de se retrouver en fauteuil roulant.

Sara a quatre ans et est atteinte de paralysie cérébrale.

Il y a un an, elle avait beaucoup de difficulté à se déplacer et devait utiliser une marchette. Depuis son intervention chirurgicale subie à l’Hôpital de Montréal pour enfants, elle n’a pratiquement plus besoin d’aide pour se déplacer.

Sara a été opérée pendant huit heures par l’équipe du docteur Jean-Pierre Farmer afin de traiter ses raideurs musculaires et ses réflexes exagérés. On appelle ça la spasticité.

Ils stimulent électroniquement les terminaisons des fibres nerveuses qui acheminent l’influx nerveux des muscles à la moelle épinière dans le dos.

«Les racines d’un nerf […] ça aide un peu à orienter. On divise […] en morceaux, en branches et on stimule chaque branche, après. On coupe les fils où le courant passe moins bien, où il y a un court-circuit, si vous voulez», explique Chantal Poulin, neurologue à l’Hôpital de Montréal pour enfants.

Depuis 1991, 250 jeunes patients ont ainsi été opérés à l’Hôpital de Montréal pour enfants, qui vient de publier la première étude scientifique sur une longue période démontrant les bienfaits de cette méthode.

«Si des muscles sont déjà serrés à 3 ans; à 13 ans puis à 15 ans, tu vas être en chaise roulante, à ce moment-là», affirme le Dr Jean-Pierre Farmer.

Ali Ammar a 24 ans. Il a été opéré à l’âge de deux ans et demi. Il avait beaucoup de difficulté à bouger.

Depuis, il est devenu comédien et a joué le rôle d’une personne atteinte de paralysie cérébrale dans le film québécois Roméo onze.

Le jeune homme donne beaucoup d’espoir à cette mère de famille de Saguenay, dont le fils a été opéré la semaine dernière.

Il pourra maintenant suivre les pas d’Ali.

http://tvanouvelles.ca

4 réponses à “Paralysie cérébrale chez les enfants Une étude donne beaucoup d’espoir

  1. Une avancée ,découverte importante ! J’aime mieux quand la recherche aboutit à ce « genre de choses  » plutot qu’à de nouvelles armes et autres « gadgets non dangereux ,mais inutiles « 

  2. Je remercie cette equipe qui donne beaucoup d’ espoire pour cette fille et aussi pour ta maman car elle souffre beaucoup comme moi car moi aussi j’ un étant handicap a l’âge de 6 ans mon rêve que je voie Moncef un jours marche comme nos ,je ne sais pas si je suis la chance de Sara et que Moncef fais aussi l operation ,pour une souahélie je remercie cette equipe et bon chance a Sara ae ta familll

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s