Mary, le chat cycliste qui fait craquer le web !


Sûrement que le fait que ce chat a été habitué très jeune a faire des tours de vélo sur l’épaule de son maitre, lui a fait aimer ces excursions dans la ville de Philadelphie. Le drôle de duo, ne passe pas inaperçu
Nuage

 

Mary, le chat cycliste qui fait craquer le web !

 

Mary Jane, (MJ pour les intimes) c’est le nom d’une petite chatte en passe de devenir une véritable star du web. Pourquoi ? Parce que ce matou est un grand adepte du vélo !

Non, Mary n’a pas appris à pédaler, elle se contente d’être passagère, et traverse les rues de Philadelphie perchée sur l’épaule de son maître bien-aimé, Rudi Saldia, coursier de son état.

« Sur mon épaule, elle est zen !« 

 

« Elle aime tout regarder, et le vent qui souffle dans ses oreilles. D’autant plus que c’est un chat d’intérieur, et ce sont les seuls moments qu’elle passe dehors«  explique le jeune homme âgé de 26 ans. « Sur mon épaule, elle adore ça. Elle est en mode zen !«  s’amuse-t-il.

Le jeune homme n’avait pas en tête de devenir une star de Youtube. Il a seulement publié les premières vidéos de ses escapades avec son chat pour prouver à sa maman que Mary était vraiment heureuse à bord de son vélo. La mère de Rudi peinait en effet à croire que le matou supporte de telles aventures, et y prenne du plaisir !

Le matou cycliste de Philadelphie

Les aventures à vélo de Mary ont commencé alors qu’elle avait seulement 2 mois. Rudi l’emmenait avec lui pour de brèves balades. Rapidement, il s’est rendu compte que la petite chatte était ravie, comme les passants bien sûr très amusés et attendris par ce drôle de duo.

Les excursions à deux roues sont alors devenues de plus en plus longues, et aventureuses. Mary est un co-pilote d’exception ! Quand elle ne regarde pas ce qu’il se passe autour d’elle, elle câline tendrement son maître.

Rudi a fixé une caméra GoPro au guidon de son vélo  pour filmer ses escapades avec son fidèle compagnon à 4 pattes. Surfant sur le succès des vidéos du jeune homme, la marque lui a offert un nouvel équipement qui lui permet de réaliser des films impressionnants !

Bien sûr, certains s’inquiètent de la sécurité du chat, qui n’est pas attaché. Rudi tente alors de les rassurer, et affirme qu’il fait très attention à sa boule de poils adorée.

Découvrez en images le chat cycliste de Philadelphie !

 

http://wamiz.com

Le Saviez-vous ► L’homme qui pouvait tout manger


Je ne comprends pas comment des gens peuvent manger autant d’objets insolites. Comment le corps peut réagir ne fut que l’estomac et les intestins avec du métal, du caoutchouc ?
Nuage

 

L’homme qui pouvait tout manger

 

Michel Lotito dit Monsieur Mangetout était un artiste connu pour être capable d’avaler de grandes quantités de métal et de caoutchouc.

Au cours de sa carrière, il aura mangé des objets et des véhicules entiers tels que des vélos, des caddies, des télévisions, des ordinateurs et même un avion Cessna 150.

Décédé à 57 ans de cause naturelle, il aurait mangé près de 9 tonnes de métal dans sa vie.

http://secouchermoinsbete.fr/

Accusé de menaces de mort Son «projet artistique»: enlever et battre des enfants


Avec un tel projet, on ne peut qu’approuver que les professeurs aient porter plainte Il a sûrement des problèmes mentaux pour penser que son travail serait approuvé. Il est clair à mon avis, qu’il doit être pris en charge avant que l’irréparable survienne
Nuage

 

Accusé de menaces de mort

Son «projet artistique»: enlever et battre des enfants

 

David Dulac7

(Photo: courtoisie. Infographie: TVA Nouvelles)

TVA Nouvelles

Un étudiant en arts visuels de l’Université Laval se retrouve dans ses petits souliers à cause d’un «projet artistique» douteux.

Le 25 mars dernier, David Dulac, 24 ans, un étudiant en arts visuels de l’Université Laval, a soumis à ses professeurs l’idée d’enlever le plus grand nombre possible d’enfants dans le voisinage d’écoles primaires en les attirant avec des bonbons, des jeux et des gadgets de type iPod.

Par la suite, il proposait de les suspendre dans des poches de jute. Puis, les yeux bandés, il allait les frapper à l’aide d’une masse de fer dans la salle où il allait livrer sa performance.

L’objectif de ce «projet artistique»: démontrer que ces enfants innocents allaient éventuellement devenir des adultes amorphes.

Le corps professoral a rapidement contacté les services de sécurité de l’université et, après analyse, il a été décidé de porter plainte à la police et d’expulser l’étudiant du campus parce qu’il aurait déjà quelques frasques à son actif.

Parmi celles-ci, Dulac se serait automutilé au cours d’une présentation et il aurait lancé un marteau et un couteau dans la salle de cours.

Accusé d’avoir proféré des menaces de mort à l’endroit d’enfants, David Dulac s’est vu refuser sa remise en liberté ce matin, malgré les intercessions de sa mère et de son frère. Le juge estime qu’il constitue un danger trop grand pour la société.

page facebook

Sur la page facebook de David Dulac, une vidéo sanguinolente… (Gel d’écran: facebook)

Sur la page facebook de Dulac, une vidéo sanguinolente mettant en scène un porc, chargé de tuer les «méchants» qui ont entrepris de tuer les élèves d’une classe à la mitraillette. On y trouve aussi plusieurs photos ou illustrations violentes ou à forte connotation sexuelle.

Le jeune homme reviendra devant la Cour le 12 juin pour orientation de son dossier.

http://tvanouvelles.ca

RAPPORT DE L’ONU Les enfants handicapés parmi les plus vulnérables au monde


Déjà vivre avec un handicap n’est pas évident dans des pays où ils peuvent avoir de l’aide alors imaginée dans des pays en voie de développement où ils manquent cruellement de ressources et d’enseignements … Et pire si l’enfant est albinos dans certains pays ou on pratique la superstition est en force
Nuage

 

RAPPORT DE L’ONU

Les enfants handicapés parmi les plus vulnérables au monde

 

enfant handicape

PHOTO MOHAMMED ABED / AFP

Les enfants handicapés ont plus de risques que les autres d’être pauvres, de ne pas aller à l’école et de ne pas avoir accès aux services de santé

HANOI – Les enfants souffrant de handicap, victimes d’ostracisme, de discrimination et de violences, comptent parmi les plus vulnérables dans le monde, estime le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) dans un rapport publié jeudi.

«Nombre des carences présentées par les enfants handicapés sont dues à leur invisibilité et sont perpétuées par elle», écrit l’Unicef dans son rapport annuel La situation des enfants dans le monde 2013 consacré cette année au handicap.

Les enfants handicapés ont plus de risques que les autres d’être pauvres, de ne pas aller à l’école et de ne pas avoir accès aux services de santé. Dans beaucoup de pays, ils sont fréquemment abandonnés ou placés, souligne le rapport.

«Aucun groupe d’enfants n’est aussi peu considéré, et presque invisible, que les enfants souffrant de handicap», a expliqué à l’AFP le directeur exécutif de l’Unicef, Anthony Lake, avant la publication du rapport au Vietnam.

«Ils ne sont pas déclarés à la naissance. Ils font l’objet de persécution, de discrimination. Et parfois, comme c’est le cas des albinos en Tanzanie, ils sont tués» au nom de superstitions liées à la magie noire, a-t-il ajouté.

Le rapport évoque le sort de Michael Hosea, un garçon de 18 ans, membre d’une famille comptant trois personnes atteintes d’albinisme, une maladie génétique caractérisée par une absence de pigmentation de la peau, des poils, des cheveux et des yeux.

Les albinos sont l’objet de discriminations dans de nombreuses régions d’Afrique ou de superstitions prêtant à leurs organes des pouvoirs surnaturels. Ces croyances ont été dénoncées dans le cadre d’enquêtes sur des meurtres rituels.

La famille Hosea est parvenue à s’enfuir. Mais les assaillants se sont tournés vers un représentant des albinos dans la communauté locale.

«Ils ont coupé ses organes génitaux et ses bras et l’ont laissé agoniser», indique le rapport, citant le récit de Michael Hosea.

Aucune donnée fiable n’est disponible sur le nombre d’enfants handicapés dans le monde. Une estimation courante de 93 millions – soit 1 sur 20 enfants de moins de 14 ans – est datée et vraisemblablement très en-deçà de la vérité, affirme l’Unicef

http://www.journaldemontreal.com

Un astéroïde de 2,7 km de diamètre va s’approcher de la Terre


De la visite pour vendredi le 31 mai d’un astéroïde qui ne fera que s’approcher de la Terre sans pour autant la percuté … Alors vendredi soir, le ciel sera toujours en haut de nos têtes .. Enfin en principe 🙂
Nuage

 

Un astéroïde de 2,7 km de diamètre va s’approcher de la Terre

 

Le précédent astéroïde à avoir approché la Terre... (Photo PC)

Le précédent astéroïde à avoir approché la Terre est l’astéroïde 2012 DA14, en février dernier, qu’on voit ici sur une simulation de la NASA.

PHOTO PC

Agence France-Presse
Washington

L’événement aura lieu vendredi ne représente aucune risque, puisqu’au plus près l’objet croisera à 5,8 millions de kilomètres de notre planète, soit environ 15 fois la distance Terre-Lune, a indiqué la Nasa.

Bien que cet astéroïde baptisé 1998 QE2 ne présente aucun intérêt pour les scientifiques se concentrant sur les objets menaçant potentiellement la Terre, il sera scruté par les astronomes qui tentent de percer les secrets de ces visiteurs célestes.

«L’astéroïde 1998 QE2 est une cible de grand intérêt pour le radio télescope de Goldstone en Californie et le télescope d’Arecibo à Porto Rico car nous espérons obtenir des images de haute résolution qui pourront révéler un grand nombre de caractéristiques de sa surface», explique l’astronome Lance Benner, principal responsable scientifique du radar de Goldstone au Jet Propulsion Laboratory de la Nasa à Pasadena, en Californie.

Les images de ce télescope permettent de voir nettement une portion d’une largeur de 3,75 mètres à une distance de près de six millions de kilomètres.

«Chaque fois qu’un astéroïde s’approche aussi près de la Terre, il offre une importante occasion scientifique de l’étudier en détails pour comprendre sa taille, sa forme, sa rotation et les caractéristiques de sa surface, et tout cela peut nous éclairer quant à ses origines», poursuit-il.

«Nous allons également utiliser de nouvelles mesures pour réévaluer sa distance par rapport à la Terre et sa vitesse, ce qui permettra d’améliorer nos calculs de son orbite et de sa trajectoire loin dans le futur», précise l’astronome.

L’astéroïde s’approchera au plus près de la Terre le 31 mai à 20H59 GMT, indique la Nasa. Ce sera son plus proche survol pendant au moins deux siècles.

L’astéroïde 1998 QE2 a été découvert le 19 août 1998 par des astronomes du programme de recherche des astéroïdes proches de la Terre au MIT (Massachusetts Institute of Technology) près de Socorro au Nouveau Mexique.

Le 15 février, un astéroïde de 45 mètres de diamètre avait frôlé la Terre sans faire de dégâts, passant à 27 000 km soit moins que l’orbite de certains satellites.

Le même jour une météorite s’était désintégrée dans l’atmosphère au-dessus de la Russie, blessant un millier de personnes.

La traque des astéroïdes est une haute priorité de la Nasa.

L’agence spatiale a déjà trouvé et répertorié plus de 98% des astéroïde les plus gros – d’un kilomètre de diamètre et plus – se trouvant à proximité de la Terre.

Les astronomes ont détecté et catalogué 9500 objets célestes de toutes les tailles croisant près de la Terre, soit probablement un dixième du total.

http://www.lapresse.ca

Un vrai miracle ! Elle retrouve son chat 13 ans après sa disparition


Quelle histoire !! Retrouver son chat après 13 ans de disparition, et ce au même endroit où il était disparu, c’est vraiment assez insolite … Enfin pour les quelques années qui lui restent a vivre, surement qu’il appréciera le confort d’un foyer
Nuage

 

Un vrai miracle ! Elle retrouve son chat 13 ans après sa disparition

Ne jamais perdre espoir : telle pourrait être la morale de cette belle histoire.

Il y a 13 ans, Jackie Sharp a perdu son chat Dallas.L’animal était alors âgé de 3 ans, et c’est au bord d’une rivière proche de sa maison que sa maîtresse l’a vu pour la dernière fois

 

« C’était horrible. Je l’ai cherché partout. J’étais tellement triste. J’aime ce chat. Quand je rentrais le soir, il venait sur mes genoux et se mettait à ronronner. Il était toujours là pour moi. Il m’a aidé à traverser beaucoup d’épreuves«  confie la jeune femme de 34 ans.

Un vrai miracle

Après plusieurs semaines, Jackie a fini par perdre espoir, persuadée qu’elle ne reverrait jamais son chat bien-aimé.

Mais c’était sans compter sur un véritable miracle. La semaine dernière, la jeune femme a reçu un appel d’un refuge. Au bout du fil, un employé lui a annoncé que son chat avait été retrouvé et recueilli.

« J’étais en état de choc. Cela faisait 13 ans. Je pensais qu’il avait trouvé une nouvelle maison, ou qu’il était mort«  raconte-t-elle.

Au fil des mois, et des années, Jackie a surmonté sa peine. Mais souvent, la jeune femme regardait les photos de Dallas, se demandant ce qu’il était advenu de son matou adoré.

C’est grâce à sa puce électronique que Dallas a pu retrouver sa maîtresse tant d’années après sa disparition.

Affamé, déshydraté, le chat échappe à la mort

Le Dr Robin Schaffner, le vétérinaire d’urgence qui s’est occupé du chat, affirme que l’animal était proche de la mort. S’il n’avait pas été pucé, il aurait sans aucun doute été euthanasié.

«Il était complètement déshydraté et émacié. Il serait probablement  mort en quelques heures sans un traitement agressif. La puce lui a sauvé la vie ». souligne-t-il.

Bien sûr, Jackie a eu bien du mal à croire que son chat l’attendait réellement dans ce refuge.

« Il était le chat le plus cool du monde, et il me manquait tellement » confie-t-elle.

« Un combattant »

C’est à l’endroit même où il avait disparu 13 ans plus tôt que le chat  a été trouvé par un promeneur. L’homme l’a alors apporté à une certaine Laurie Atwood, une femme qui nourrit les chats errants des environs.

Dallas a reçu un lourd traitement, une transfusion sanguine, et a dû être alimenté par un tube d’alimentation pendant plusieurs jours.

Et le weekend dernier, Jackie a enfin pu le ramener à la maison. La jeune femme affirme que le chat l’a immédiatement reconnue.

« Il m’a regardée, puis il a grimpé sur mes genoux et s’est mis ronronner. J’ai toujours aimé ses yeux, avec ces taches grises. Une fois que j’ai vu ses yeux, j’ai su que c’était lui. Il est un combattant. S’il a pu survivre pendant 13 ans seul, près de cette rivière, il peut traverser n’importe quoi » affirme Jackie.

http://wamiz.com

Découverte d’un mammouth avec son sang


Que du sang liquide ai été retrouvé sur un mammouth est sûrement une aubaine pour les scientifiques .. Seulement, certains veulent aller jusqu’au clonage,Je troue que c’est un acte irresponsable de faire revenir a la vie des animaux disparus il y a des millions d’années alors qu’on peine a protéger ceux déjèa existant
Nuage

 

Découverte d’un mammouth avec son sang

 

Découverte d'un mammouth avec son sang

Les tissus musculaires et le sang du mammouth ont été préservés. | Photo AFP

Des scientifiques russes ont affirmé mercredi avoir trouvé du sang dans la carcasse d’un mammouth extraite du sol gelé d’une île de l’Arctique, soulignant que cela augmentait grandement les chances de parvenir à cloner l’animal préhistorique.

 

Une expédition menée au début du mois par la Société géographique russe et des spécialistes de l’Université fédérale du nord-est (Iakoutsk, Sibérie orientale) a permis d’examiner la carcasse bien conservée d’un mammouth laineux femelle, localisée en août dernier dans le permafrost de l’îlot Maly Liakhovski, dans l’Océan Arctique russe.

Semen Grigoriev, le chef de l’expédition, a indiqué à l’AFP que l’animal était mort à l’âge de 60 ans environ il y a 10 000 ou 15 000 ans. Il a qualifié la découverte d’exceptionnelle.

«On découvre (en Russie, NDLR) des mammouth pratiquement tous les ans désormais. Mais cette expédition a permis de trouver pour la première fois une femelle en très bon état de conservation», a-t-il déclaré par téléphone.

L’examen de la carcasse congelée a permis de faire une découverte encore plus exceptionnelle: elle contenait encore des tissus musculaires préservés et du sang.

«Quand nous avons percé la glace sous son ventre, du sang a coulé, très foncé. C’est le cas le plus étonnant que j’aie vu dans ma vie», a déclaré le scientifique.

«Comment le sang a-t-il pu rester liquide? Il n’a pas moins de 10 000 ans! Et les tissus musculaires étaient rouges, de la couleur de la viande fraîche», a-t-il ajouté.

La carcasse du mammouth en compagnie de l’un des scientifiques sur place. | Photo AFP

Le scientifique russe attribue cette découverte aux conditions exceptionnelles dans lesquelles a été conservée durant des milliers d’années la femelle mammouth.

«Elle est tombée dans un trou d’eau ou dans un marécage, probablement jusqu’à mi-hauteur. Le bas du corps a gelé dans l’eau », a-t-il dit.

M. Grigoriev a indiqué que la partie supérieure de la carcasse avait été partiellement dévorée par des prédateurs à l’époque.

Extraite, la carcasse a été transférée dans un lieu approprié pour sa conservation –généralement une cavité dans le permafrost– dans l’attente d’une nouvelle expédition, internationale cet été.

«Cette découverte nous donne des chances réelles de trouver des cellules vivantes qui peuvent permettre de réaliser le projet de clonage d’un mammouth», a déclaré le scientifique.

L’université de Iakoutsk a signé l’an dernier un accord avec le Coréen du Sud Hwang Woo-Suk, un spécialiste controversé du clonage, et «père» en 2005 du premier chien cloné, baptisé Snuppy, pour ce projet.

En cas de succès, le noyau de cellules de mammouth sera transféré dans des ovules énucléés d’éléphant, dans le but de produire des embryons pourvus d’un ADN de mammouth, qui seraient ensuite placés dans l’utérus d’une éléphante d’Asie.

http://fr.canoe.ca