Le suicide pourrait être contagieux chez les ados


Quand un jeune adolescent se suicide, il semble que cela cause un effet d’entrainement qui peuvent faire d’autres cas de suicides dans un espace de temps de plus ou moins deux ans. Il est clair que des méthodes de préventions pourraient probablement diminuer cette incidence
Nuage

 

Le suicide pourrait être contagieux chez les ados

Une nouvelle étude conclut que les adolescents dont un camarade de  classe... (Archives La Tribune)

ARCHIVES LA TRIBUNE

La Presse Canadienne

Une nouvelle étude conclut que les adolescents dont un camarade de classe s’est suicidé sont plus susceptibles de tenter aussi de s’enlever la vie.

Les chercheurs expliquent que l’effet de «suicide par contagion» peut perdurer pendant plus de deux ans.

L’étude a compilé des données de Statistique Canada de 1998-2007 concernant plus de 22 000 jeunes Canadiens de 12 à 17 ans.

On y apprend que c’est chez les enfants de 12 et 13 ans que le risque de suicide est plus élevé lorsqu’un de leurs camarades de classe s’est enlevé la vie. Ils sont alors cinq fois plus susceptibles d’avoir des pensées suicidaires, et 7,5 pour cent d’entre eux ont essayé de se suicider à leur tour.

Dans les mêmes circonstances, les adolescents de 14 et 15 ans étaient trois fois plus susceptibles de s’enlever la vie, alors que les probabilités étaient deux fois plus élevées chez les 16 et 17 ans.

Selon le chercheur principal, Ian Colman, de l’Université d’Ottawa, les résultats de l’étude suggèrent que les stratégies pour contrer le suicide par contagion devraient cibler non seulement les amis proches mais tous les élèves.

Dans le Journal de l’Association médicale canadienne, les chercheurs préviennent les directions d’écoles du risque élevé de nouveaux cas pendant au moins deux ans après le suicide d’un élève, et suggèrent de mettre en place un vaste plan d’intervention s’adressant à toute leur clientèle.

http://www.lapresse.ca/

3 réponses à “Le suicide pourrait être contagieux chez les ados

  1. Je ne suis pas vraiment surpris….En effet ,quoiqu’on pense ,les enfants communiquent « intimement  » et de ce fait,se trouvent des points communs dans leurs vies respectives ,si aucun (ou très peu ) n’oppose d’autre points de vue sur la vie , les problèmes rencontrés (familiaux en particulier ) , ils ont tendance à suivre la solution d ‘ en finir …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s