On apprend de tout le monde


On peut apprendre bien des choses de tout le monde qu’importe son niveau d’éducation, des fois c’est juste d’apprendre un peu plus d’humanité
Nuage

 

On apprend de tout le monde

 

« Je n’ai jamais rencontré d’homme si ignorant qu’il n’eut quelque chose à m’apprendre.  »

Galilée

Traduction Loufoque


Revoilà quelques traductions désastreuses, dont certains seraient carrément dangereuses selon la traduction et d’autres ce n’est à n’y rien comprendre comment ils sont arrivés à un tel résultat
Nuage

 

Traduction Loufoque

 

Ah, c’est donc ça, l’Indochine?

Alain Lavallée, Longueuil

En effet, «dérapage» est le mot qui nous vient instantanément en tête.

Gilles Lemay

Avec pareille traduction, pas sûr que vous puissiez obtenir un prix intéressant pour ce produit.

À ne pas offrir aux personnes complexées par leur arrière-train…

Des fois, il fonctionne; des fois, il ne fonctionne pas.

Céline, Laval

«Pour ceux qui ont une rage de sucre!»

Julie Poirier

Deuxième rangée à droite, à côté du sirop de poteau.

Françoise Heyen

«À quand des œufs citron?»

Aussi ridicules que cette traduction?

N’est-ce pas là le rêve de tout parent?

Crise de nerfs? D’angoisse? D’adolescence? Ce matelas est pour vous.

Roger Laliberté, Sainte-Thérèse

Les enfants! Vite, courez vous cacher!

Luliana Dicu

Euh… De quoi parle-t-on ici?

Vous avez bien lu: Moen possède une division de «recherche et sauvetage» pour retrouver vos disparus.

René Bigaouette, Boisbriand

«L’histoire ne dit pas s’ils ont obtenu gain de cause!»,

Marianne, Montréal

http://www.protegez-vous.ca

Le Saviez-vous ► BEETHOVEN ENTENDAIT AVEC UNE BAGUETTE ENTRE LES DENTS


Beethoven qui comme tout le monde le sait a été atteint de surdité n’a pu se résigné a abandonné la musique. Mais comment composé alors que les sons sont muets a l’oreille ?
Nuage

 

BEETHOVEN ENTENDAIT AVEC UNE BAGUETTE ENTRE LES DENTS

 

Beethoven est devenu sourd vers l’âge de 26 ans. Il était atteint d’une surdité de transmission : l’oreille interne étant intacte, il avait trouvé un système ingénieux pour continuer à « entendre » la musique : il serrait une baguette en bois entre les dents qu’il appuyait sur la caisse du piano, ce qui lui faisait entendre les sons par transmission osseuse.

La surdité de transmission est une atteinte de l’oreille moyenne, qui a pour rôle de transformer les vibrations du tympan en onde mécanique à l’oreille interne qui la transforme en influx électrique.

http://www.secouchermoinsbete.fr

OKLAHOMA CITY Vision d’apocalypse


 

Rare chez-nous, que nous avons des tornades mais nos voisins aux États-Unis subissent les contre coups de la colère de la nature. Cette fois-ci, c’est une gigantesque tornade, une catégorie F5, Elle détruit tout sur son passage
Nuage

 

OKLAHOMA CITY : Vision d’apocalypse

CAPTURE D’ÉCRAN, CNN

Une monstrueuse tornade s’est abattue sur la ville de Moore, une municipalité de 55 000 habitants située en banlieue d’Oklahoma City. Une école élémentaire qui se trouvait sur le passage de la tornade a été complétement détruite. On ne possède aucune indication de la condition des enfants qui s’y trouvaient.

C’est un paysage de désolation auquel se bute les équipes de secours qui tentent de venir en aide aux survivants de l’importante tornade à avoir frappé la région d’Oklahoma City, dans l’état du même nom. Des milliers de survivants émergent, hébétés, des débris.

Des centaines d’immeubles ont été ravagés par les vents extrêmes. D’un immeuble complètement détruit, surgissent d’immenses flammes oranges, conséquence de fuites de gaz. Des véhicules automobiles et camions, tordus par la force des vents, sont empilés les uns sur les autres.

Mais c’est le sort de dizaines de jeunes enfants qui inquiètent les sauveteurs. En effet, une école élémentaire s’est retrouvée sur la route de la tornade. Les équipes de secours sont présentement sur place et tentent de retrouver les bambins.

On estime que cette tornade, qui aurait atteint un diamètre de 3 kilomètres, serait de catégorie F5.

«Nous nous attendons à ce que cette tempête continue à se développer dans l’Oklahoma», a déclaré la gouverneure de l’État Mary Fallin, alors que les services de météorologie ont pressé les habitants de se protéger.

CAPTURE D’ÉCRAN, CNN

CAPTURE D’ÉCRAN, CNN

CAPTURE D’ÉCRAN, CNN

CAPTURE D’ÉCRAN, CNN

CAPTURE D’ÉCRAN, CNN

CAPTURE D’ÉCRAN, CNN

CAPTURE D’ÉCRAN, CNN

CAPTURE D’ÉCRAN, CNN

Une tornade «monstre» s’abat sur Oklahoma City

Une monstrueuse tornade s’est abattue sur la municipalité de Moore, une banlieue de 55 000 habitants d’Oklahoma City. Une école élémentaire qui se trouvait sur le passage de la tornade a été complétement détruite. On ne possède aucune indication de la condition des enfants qui s’y trouvaient.

Entrez la légende de la vidéo ici

Entrez la légende de la vidéo ici

http://www.journaldemontreal.com

Conseils techno : Nos astuces pour trouver du Wi-Fi gratuit où que vous soyez


Sortir a l’extérieur de chez soi avec un portable ou un cellulaire même avec un forfait pour le Wi-Fi ont peut vouloir avoir des connections gratuites. Des petits trucs pour trouver ces points d’accès gratuitement
Nuage

 

Conseils techno

Nos astuces pour trouver du Wi-Fi gratuit où que vous soyez

 

Conseils techno - Nos astuces pour trouver du Wi-Fi gratuit où que vous soyez

Photo Olly / Fotolia

Agence QMI

Stéphanie Godbout

Dès que vous mettez le pied dehors, vous êtes terrifiés à l’idée de ne pas avoir accès à Internet?

Par chance, partout dans le monde, les points d’accès Wi-Fi gratuits sont de plus en plus communs.

S’il est déconseillé d’effectuer des transactions bancaires ou des achats en ligne pour des raisons de sécurité, ces connexions Internet sans fil sont bien utiles quand on visite une nouvelle ville ou simplement pour le plaisir de naviguer sur la toile.

Que vous parcouriez la planète ou que vous soyez à un pâté de maison, voici notre petite liste d’astuces pour trouver du Wi-Fi gratuit, où que vous soyez.

Trouvez un point d’accès

Nos astuces pour trouver du Wi-Fi gratuit - Trouvez un point d'accès

Photo JiWire

La planète regorge de points d’accès Wi-Fi qui n’attendent qu’à être utilisés!

Inutile d’avoir des yeux de lynx pour les trouver, il suffit d’être bien équipé pour les détecter.

Si vous avez déjà accès à Internet, il existe plusieurs options intéressantes pour les repérer.

Le site Wi-Fi Finder de JiWire, également offert en version mobile pour téléphones intelligents, peut s’avérer indispensable pour trouver rapidement un point d’accès Wi-Fi.

Simple d’utilisation, Wi-Fi Finder répertorie près de 825 000 zones dans plus de 145 pays.

Restaurants, hôtels et autres commerces

Nos astuces pour trouver du Wi-Fi gratuit - Restaurants, hôtels et autres commerces

Photo Shaun Best / Reuters

Chambres et halls d’hôtels, aéroports, restaurants… bon nombre d’endroits offrent l’accès Wi-Fi gratuit à leur clientèle.

C’est notamment le cas de l’établissement hôtelier Le Westin, des succursales Indigo et Chapters, de l’aéroport international Pierre-Elliott Trudeau de Montréal ou JFK de New York, ou plus accessible, des restaurants Tim Hortons, McDonalds et Starbucks du Canada qui permettent à leurs clients de mettre à jour leur profil Facebook, d’envoyer quelques courriels ou lire les dernières actualités… tout en sirotant un café ou en dégustant leur sandwich préféré.

Découvrez un point d’accès grâce à des accessoires mode

Nos astuces pour trouver du Wi-Fi gratuit - Découvrez un point d'accès grâce à des accessoires mode

Photo Wi-Fi Detector Shirt

Vous êtes sans doute entourés de points d’accès à Internet gratuits, mais il s’agit de les trouver.

Si vous ne possédez pas de téléphone intelligent, ou êtes un original dans l’âme désirant afficher sa quête d’un réseau sans fil, optez pour un accessoire mode.

Non seulement la casquette ou le t-shirt, avec détecteur de signal Wi-Fi intégré, personnaliseront votre style vestimentaire, mais ils vous permettront aussi de propager la bonne nouvelle aux gens qui vous entourent.

Des exemples: le t-shirt Wi-Fi Detector ou la casquette WIFI Detection.

Magasins d’électronique et bibliothèques

Nos astuces pour trouver du Wi-Fi gratuit - Magasins d'électronique et bibliothèques

Photo Eduardo Munoz / Reuters

Envie de consulter rapidement vos courriels ou de regarder l’horaire de cinéma?

Nul besoin de posséder une tablette numérique ou un ordinateur portable et de chercher désespérément un point d’accès sans fil pour surfer quelques minutes le Web.

Pensez à visiter les magasins d’électronique qui ont, la plupart du temps, leur produit en démonstration connectés à Internet.

Besoin d’un endroit plus silencieux?

La majorité des bibliothèques de quartier mettent des ordinateurs branchés à Internet à la disposition de leurs abonnés.

Partagez votre connexion

Nos astuces pour trouver du Wi-Fi gratuit - Partagez votre connexion

Photo Sunabesyou / Fotolia

Si vous n’avez pas l’envie ni le temps de jouer aux aventuriers à la recherche d’un point d’accès Internet gratuit, il peut être possible d’utiliser son téléphone mobile comme modem sans fil pour un autre appareil.

Comme la plupart des fournisseurs de services détaillent la marche à suivre sur leur site, il s’agit d’une façon facile et rapide d’avoir accès à Internet sur sa tablette ou ordinateur portable.

Il faut cependant être vigilants et bien connaître les détails de notre entente avec notre fournisseur de service de téléphonie mobile pour éviter une facture salée.

Pensez aux coupons

Nos astuces pour trouver du Wi-Fi gratuit - Pensez aux coupons

Photo RetailMeNot

Si vous planifiez un voyage en avion, gardez l’œil ouvert pour des coupons rabais!

Entre autres, le site RetailMeNot propose régulièrement des rabais ou des périodes d’essai gratuites à Gogo, le fournisseur de service Internet en vol.

Offert à bord de plusieurs avions de compagnies aériennes telles que Air Canada, American Airlines et Delta Airlines, Gogo est compatible avec la plupart de vos appareils électroniques et vous permet de rester branchés sur ce qui se passe sur terre alors que vous êtes à 10 000 mètres dans les airs!

Obtenir l’accès par votre fournisseur

Nos astuces pour trouver du Wi-Fi gratuit - Obtenir l'accès par votre fournisseur

Votre fournisseur n’offre aucun service de bornes Wi-Fi? Essayez Île sans fil.

Photo Île sans fil

Comme vous payez déjà pour un service Internet à la maison, certains fournisseurs vous offrent accès à leurs bornes Wi-Fi présentes dans le pays.

Vous pouvez ainsi profiter des points d’accès Wi-Fi, disponibles un peu partout à Montréal et ailleurs.

http://fr.canoe.ca

Le fils de Chris Hadfield à l’arrière-scène


Je trouve que c’est une complicité fils et père et ce même si des millions de kilomètres de distances .. et ce malgré qu’ils sont différents dans leur philosophie de vie . J’admire ce genre de liens familiaux
Nuage

 

Le fils de Chris Hadfield à l’arrière-scène

Chris Hadfield et son fils Evan devant une... (Photo: PC)

Chris Hadfield et son fils Evan devant une réplique d’une fusée Proton, au cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan.

PHOTO: PC

PHILIPPE MERCURE

La Presse

Produire des vidéos. Alimenter les réseaux sociaux. Informer son père de ce qui se passe sur Terre. Seize heures par jour, sept jours par semaine, Evan Hadfield s’est consacré à partager avec la planète les aventures de son père en mission à bord de la Station spatiale internationale.

«J’ai fait le travail d’arrière-scène pour que mon père n’ait pas à le faire, précise l’homme de 28 ans. Si un volcan entrait en éruption, je le lui faisais savoir pour qu’il le photographie. Quelqu’un devait l’informer pour qu’il publie des photos et fasse des commentaires pertinents et ancrés dans l’actualité.»

Ce travail a été fait bénévolement depuis l’Allemagne, où Evan vit aujourd’hui.

«J’ai décliné un emploi très intéressant pour me consacrer à ce que mon père fait, précise-t-il. J’ai jugé que ça avait plus de valeur pour moi et pour l’humanité.»

Evan Hadfield s’anime lorsqu’on l’interroge sur ses motivations.

«Tout le monde aujourd’hui veut dire aux autres comment penser, lance-t-il. Mon père et moi partageons une philosophie différente. On a voulu lancer des questions plutôt que des réponses.»

Il donne l’exemple d’une photo prise par son père montrant l’Angleterre de nuit, complètement illuminée. Plusieurs internautes ont alors demandé à Chris Hadfield de prendre position contre la pollution lumineuse.

«Faire ça revient à créer deux camps: ceux qui disent qu’il y a trop de lumière et ceux qui disent que ce n’est pas grave, compare Evan Hadfield. On a plutôt voulu laisser les gens se forger leur propre opinion.»

Il admet être surpris par l’ampleur de la réaction. Au dernier compte, Chris Hadfield était suivi par plus de 970 000 abonnés sur Twitter, davantage que Bill Clinton ou Mick Jagger.

«En décembre, je vous aurais dit que j’espérais que quelques centaines de personnes portent attention à la mission. Alors oui, je suis surpris, honoré et ému devant ce qui se passe.»

Il est conscient que l’intérêt du public retombera, mais croit qu’une minorité de gens auront été touchés de façon authentique par l’aventure.

«Dans 20 ans, on verra sûrement des gens dire qu’ils ont été inspirés par mon père quand ils étaient enfants, comme lui a été inspiré par Neil Armstrong il y a 40 ou 50 ans.»

http://www.lapresse.ca

Chine: pour sa fille violée, le combat acharné d’une "mère courage"


Tout le monde le sait, la justice n’est pas égale partout et ni pour tout le monde. Mais cette histoire d’une mère chinoise est vraiment incroyable. Une mère bien ordinaire qui a subi et subira bien des sévices pour avoir osé défendre sa fille qui a été enlevée, violer et obligé à la prostitution. Ce n’est vraiment pas normal qu’encore aujourd’hui, les femmes ne soient pas plus considérées encore en 2013 Même si la Chine est un pays de scandale et de tradition désuète, elle se doit de mieux protéger ses citoyens et surtout les femmes
Nuage

 

Chine: pour sa fille violée, le combat acharné d’une « mère courage »

 

L’enlèvement, le viol et la prostitution forcée de sa fille avaient amenés Tang Hui à demander justice. Mais l’obstruction permanente des autorités chinoises, et jusqu’à son propre emprisonnement, a fait d’elle une activiste prête à tout.

Pendant sept ans, elle s’est battue contre les hommes qui avaient violé sa fille et le système qui l’empêchait d’agir, jusqu’à obtenir la mobilisation de l’opinion lors de son internement en camp de travail l’an dernier, faisant d’elle une « cause célèbre » en Chine.

L’indignation soulevée par sa condamnation a contraint les autorités à la libérer. Tang a repris aussitôt son combat, sans illusion. Mais elle refuse de baisser les bras.

« Ce qui a le plus changé pour moi, c’est que je ne crois plus en la justice dans cette société », lance-t-elle en élevant la voix, lors d’une interview à Changsha, capitale de sa province natale du Hunan (centre).

La mère de 40 ans secoue ses cheveux fatigués: une coupe au carré, qui repousse doucement après avoir été tondue à blanc dans le camp de travail.

« Je continuerai, bien-sûr », prévient-elle.

Tang a voulu que les sept hommes qui ont forcé sa fille –11 ans à l’époque– à se prostituer en 2006 soient châtiés. Mais aussi la dizaine de policiers qu’elle accuse d’avoir violé l’enfant et falsifié des preuves pour couvrir les proxénètes.

Elle a retrouvée sa fille trois mois plus tard dans un bordel. Le policier en charge du dossier a refusé d’intervenir,

selon elle. « Il n’est pas même pas entré à l’intérieur (du bordel). Il est resté devant, puis il est reparti en voiture ».

Finalement, d’autres policiers sont venus sauver sa fille. Mais ce n’était que le début, pour Tang, et au long de son combat, raconte-elle, elle s’est faite tabassée, accusée à tort et internée en camp de travail.

Pour Yu Jiangrong, chercheur à l’Académie chinoise des sciences sociales, Tang Hui est tombée dans ce qu’il qualifie de « cercle vicieux »: ces citoyens ordinaires qui deviennent des militants obsessionnels parce que le tort qu’ils ont subi n’est pas traité correctement.

« Les autorités locales ont recours à des méthodes si violentes que les revendications des gens se radicalisent », écrivait-il dans une des rares critiques publiques du régime en décembre dernier.

La fillette en est sortie terrifiée. Elle a attrapé un herpès, fait encore des cauchemars aujourd’hui et fuit les hommes. Pour éviter d’être stigmatisée, elle a déménagé dans une autre province et change d’école presque tous les ans.

Sa mère est restée au Hunan pour obtenir justice. Elle a suivi impatiemment les étapes du procès des ravisseurs. Un an pour qu’il s’ouvre, puis, de tribunaux en tribunaux, l’affaire a traîné quatre ans de plus. Un temps singulièrement long pour un système judiciaire volontiers expéditif.

Du coup, Tang Hui en est devenue « activiste », dans un pays où l’agitation est vite étouffée.

Elle qui a arrêté ses études au primaire et survit en tenant une boutique a écrit son histoire sur des tracts qu’elle a distribués dans la rue. A deux reprises, elle est restée des heures agenouillée devant le tribunal de Changsha. De là, elle est allé à Pékin porter sa requête aux autorités centrales, un mode de contestation ancestral en Chine.

Soucieux de conserver leur poste en parant aux moindres troubles dans leur province, le chefs locaux l’ont mise sous surveillance:

« Chaque fois que je me rendais à Pékin, ils me ramenaient de force », raconte-t-elle.

Détenue à plusieurs reprises à Changsha, elle est si violemment battue une fois qu’elle passe plus d’une semaine à l’hôpital, vomissant, le visage tuméfié.

En juin 2012, deux des sept kidnappeurs sont condamnés à mort, quatre à la prison à vie et un à quinze ans de réclusion.

Mais Tang veut la condamnation des policiers. Elle récolte 12 mois de travaux forcés dans un camp proche de Changsha.

Dans ces camps, les tortures sont courantes: décharges électriques, mise aux fers, positions insupportables, ainsi que l’a révélé un magazine chinois en avril.

Tang n’était pas autorisée à parler avec ses co-détenues et n’a donc jamais su ce qu’elles avaient enduré.

En une semaine, la nouvelle de sa détention a fait le tour de l’internet et provoqué la colère de l’opinion.

L’Etat doit « protéger les citoyens », dira un internaute.

Tang a saisi la justice pour sa condamnation. Demande rejetée, elle fait appel. Ses chances de victoire sont « infimes », dit-elle.

« Les gens ordinaires, comme moi, on peut bien s’agenouiller mille fois, dix mille fois, on obtiendra jamais de résultat », mais « si on ne le fait pas, ces gens ne paieront jamais pour ce qu’ils ont fait », dit-elle.

http://actualites.ca.msn.com