Des parents peuvent abandonner leur nouveau-né à Edmonton


Difficile de comprendre qu’une mère puisse abandonné son enfant, mais d’un autre côté, peut-être que l’enfant sera plus en sécurité et pourra grandir dans des meilleures conditions, car nous voyons trop souvent des enfants laissés a eux-mêmes ou subir les pires sévices
Nuage

 

Des parents peuvent abandonner leur nouveau-né à Edmonton

 

L'infirmière Mauri Sharun fait une démonstration au «point de... (PHOTO JASON FRANSON, PC)

L’infirmière Mauri Sharun fait une démonstration au «point de chute» du centre hospitalier Grey Nuns, le 6 mai.

PHOTO JASON FRANSON, PC

La Presse Canadienne
EDMONTON

Les parents à bout de ressources peuvent maintenant abandonner leur nouveau-né sans être assaillis de questions, à deux endroits récemment inaugurés à Edmonton.

Des portes ménagées dans les murs extérieurs des centres hospitaliers Grey Nuns et Misericordia donnent accès à un «point de chute» où les bébés peuvent être laissés dans des lits d’enfant et déposés dans les espaces réservés à cette fin.

Une alarme avise le personnel médical de la présence du bébé, mais seulement après que les parents ont eu suffisamment de temps pour quitter les lieux.

Selon des responsables, les parents peuvent conserver l’anonymat et ne seront pas recherchés si le bébé n’est pas blessé.

Il semble que l’hôpital St. Paul de Vancouver soit le seul autre établissement au pays à offrir un tel programme. Depuis son inauguration, il y a trois ans, un seul bébé y a été abandonné.

http://www.lapresse.ca

8 réponses à “Des parents peuvent abandonner leur nouveau-né à Edmonton

    • oui c,est vrai … mais les contraceptions comme la pilule ne fait pas a tout le monde.. ceci .. si les parents sont alcoolo, ou junkies ou maladie mentale .. alors l’enfant sera sans doute plus en sécurité et aurait des chances a avoir une nouvelle vie

  1. Je ne comprends pas non plus qu’on puisse abandonner son enfant…Mais j’admets que dans certaines circonstances ,si le bébé est remis à aune association ,c’est mieux que (comme on l’a vu souvent ) le tuer …ou le laisser sur le parvis d’une église….

    Phénomène ancien et nouveau à la fois, l’abandon des nouveau-nés a toujours existé. Les principales causes sont sociales (enfant né hors mariage, enfant–fille en Inde, etc.) et économiques (prise en charge économique difficile de l’enfant).

    Il faut distinguer entre l’abandon d’un nouveau-né dans un lieu où il n’a que peu de chances de survie, qui peut être considéré comme un meurtre, un infanticide, et l’abandon dans des conditions qui permettent à l’enfant de survivre, comme dans un train chauffé ou aux pieds des escaliers d’un couvent.

    L’abandon est le plus souvent anonyme. Dès lors, il est pratiquement impossible pour l’enfant de retrouver ses parents biologiques avec potentiellement d’importantes conséquences sur sa santé mentale. Le droit à la vie et celui de connaître ses parents sont reconnus dans la législation internationale (Convention des droits de l’enfant, art. 6 et art. 7) et nationale de la plupart des pays européens, dont la Suisse.

    Épisodes isolés mais de moins en moins rares, les abandons des nouveau-nés refont surface en Europe. Les réponses apportées par nos sociétés semblent se répéter depuis le Moyen Age : les boîtes à bébé et l’accouchement sous X.

    • Aujourd’hui, si c’est vraiment nécessaire, il est plus facile de trouver les parents biologiques .. avec l’ADN Je pense que ceux qui abandonne leur enfants .. pas tous les cas mais plusieurs doivent être fiché

  2. Surement sont ils fichés , mais si ils ont abandonné le bébé , les trouver ne servira pas beaucoup à ce dernier quand ils sera en âge de les rencontrer ???…Est ce qu’il comprendra . Pardonnera ?

    • j,ai eu une amie qui a du abandonné son bébé a contre coeur, mère fille et dans le temps c,était quelque chose, ses parents ne voulaient pas avoir une autre bouche a nourrir et le pire mon amie a cause d,un cancer ne peut plus avoir d’enfant .. alors tu imagine ..

      Mais l’enfant a fait des recherches quand il faut adulte .. et a fini par retrouver sa mère et son père car enfin du compte ils restent ensemble

      De toute facon il y a des enfants qui en voudront toujours aux parents mais si l’enfant est dans une bonne famille et avec une bonne éducation morale il est possible qu’il comprenne le geste

  3. Bien sur, une fois adulte ,il est possible qu’il comprenne si on lui explique les circonstances ,les raisons etc…
    On a vu parfois des enfants abandonnés qui avaient été mis dans une famille « d’accueil  » et quand ces enfants ont rencontré leurs « vrais » parents ,ils ont refusés de vivre avec eux et voulu rester chez leurs parents adoptifs…..(J’ ai connu un ami d’école dans ce cas )….Reste la question des parents adoptifs : Elever un enfant pendant X années et le voir partir à jamais ne doit pas être facile non plus……

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s