7 choses à savoir avant de blanchir vos dents


Même si les dents blanches éclatantes ne sont pas une couleur naturelle surtout avec les années, beaucoup veulent des produits blanchissants. Cependant, il est important de savoir les mauvais côtés pour éviter les désagréments ..
Nuage

 

7 choses à savoir avant de blanchir vos dents

 

Obtenez un sourire plus éclatant - 7 choses à savoir avant de blanchir vos dents

Best Health magazine, mars/avril 2013. Images : Thinkstock

Vous voulez que vos perles blanches brillent davantage? Voici ce que vous devez savoir avant d’essayer de les blanchir.

Par Lisa Bendall

Obtenez un sourire plus éclatant

Les dents d’adultes sont normalement gris pâle ou jaunes plutôt que d’un blanc éclatant et ces nuances s’approfondissent souvent lentement au fil du temps, à mesure que l’émail s’amincit, révélant la couche moins blanche de la dentine, en dessous. De plus, ce que nous mangeons et buvons chaque jour comme le café, le jus de raisin et même la sauce soja peuvent laisser des traces.

Un sourire lumineux éblouissant peut ne pas être naturel (vous souvenez-vous de l’épisode deFriends au sujet de Ross et du blanchiment des dents?), mais cela n’empêche pas les Canadiens d’en vouloir un. Une étude menée en 2012 parProcter & Gamble Canada a démontré (sans surprise) que la plupart d’entre nous, en fait 86 %, souhaite avoir des dents plus blanches. Il existe aujourd’hui de nombreux produits de blanchiment disponibles chez votre dentiste ou à la pharmacie.
Voici ce qu’il faut garder en tête avant de les essayer :

Les produits de blanchiment sont tous de puissances différentes

Best Health magazine, mars/avril 2013. Images : Thinkstock

Les produits de blanchiment qu’on laisse sur les dents pendant 5 , 20 , 30 minutes ou plus, comme les bandes pharmaceutiques, les plateaux de gel et les gels de dentisteries, sont conçus pour restaurer l’émail de la dent en enlevant la saleté et les débris. Tous ces produits contiennent du peroxyde d’hydrogène (ou d’un composé qui se transforme en peroxyde d’hydrogène, comme le peroxyde d’urée). Dans votre bouche, cela libère les molécules d’oxygène qui réagissent chimiquement sur la coloration des matériaux et les soulèvent.

« Ils fonctionnent tous de la même façon », affirme le Dr Bruce Ward, un dentiste de North Vancouver, « et ils travaillent tous jusqu’à un certain point ».

Toutefois, la puissance du peroxyde d’hydrogène est très variable : généralement de 3 à 15 % dans les produits pharmaceutiques et de 15 à près de 40 % au cabinet dentaire.

De plus, le Dr Ward spécifie « qu’il y a de différents systèmes de distribution. »

Certaines personnes sont plus sensibles que d’autres

 

Best Health magazine, mars/avril 2013. Images : Thinkstock

Les gens ont différents besoins et styles de vie, et certaines approches peuvent être meilleures que d’autres. Même en ce qui a trait à comment votre bouche se sent et à quoi elle ressemble après coup, car l’irritation des gencives, la sensibilité temporaire et la douleur dentinaire sont des effets secondaires possibles qui peuvent varier selon le produit que vous choisissez.

« La façon dont les dents répondent aux traitements à la maison ou chez le dentiste varie selon la personne », précise Sally Lloyd, hygiéniste dentaire à Calgary.

Il est peu probable de détruire l’émail des dents

 

Best Health magazine, mars/avril 2013. Images : Thinkstock

Une chose qui n’arrivera pas, du moins à court terme : vous ne détruirez pas l’émail des dents, aussi longtemps que vous suivrez les instructions et que vous ne blanchirez pas vos dents plus longtemps qu’il n’est recommandé.

« C’est un mythe », prévient le Dr Ward. « Il n’y a aucune preuve de dommages à court terme ».

On ne sait pas encore si l’utilisation extrême ou à long terme peut causer des dommages.

Certaines personnes ne devraient pas blanchir leurs dents

 

Best Health magazine, mars/avril 2013. Images : Thinkstock

Même si les systèmes de blanchiment sont considérés comme sûrs, ils peuvent ne pas être conseillés pour tout le monde, y compris les femmes enceintes ou celles qui allaitent, les adolescents qui ont encore des dents de lait et les personnes atteintes d’une maladie des gencives ou qui ont les dents sensibles. Un blanchiment ne changera pas la couleur des couronnes, des obturations ou des dents mortes (mais vous pouvez opter pour des obturations blanches pour correspondre à un sourire sur le point de devenir éclatant).

Un blanchiment ne dure pas éternellement

 

Best Health magazine, mars/avril 2013. Images : Thinkstock

Pour vous aider à faire votre choix, vérifiez auprès de votre dentiste

« Nous pouvons vous informer sur les solutions et tous les produits disponibles, afin que vous puissiez prendre une décision éclairée », assure Sally Lloyd.

Elle ajoute que, parfois, améliorer simplement votre technique de brossage ou obtenir un nettoyage professionnel (la recommandation générale est tous les six mois) vous laissera des dents visiblement plus blanches.

Quel que soit le système de blanchiment que vous choisissez, gardez en tête que les effets ne dureront pas éternellement. Ce n’est qu’une question de temps, des mois ou des années, avant que vos dents n’aient besoin d’une retouche.

Vous ne pouvez pas prédire à quel point vous serez sensible

 

Best Health magazine, mars/avril 2013. Images : Thinkstock

Il est impossible de prévoir, le cas échéant, le degré de sensibilité et de douleur que vous ressentirez après un traitement de blanchiment. Certains traitements comprennent un gel désensibilisant comme le phosphate de calcium amorphe (ACP), qui peut vous aider lorsque vous l’appliquez avant ou après le blanchiment, à moins que votre dentiste ne recommande l’ibuprofène avant ou après un traitement.

Même un dentifrice désensibilisant contenant du fluorure, ou un rince-bouche fluoré, peut faire une différence :

« Le fluor est un très bon désensibilisant dentaire », soutient le dentiste Bruce Ward.

Si vous rencontrez des difficultés avec une trousse à emporter à la maison, essayez de suspendre le traitement deux ou trois jours avant de poursuivre, ou appliquez le blanchissant durant la moitié de la période de temps prescrite. Si vous préférez serrer les dents et supporter la douleur, souvenez-vous que l’inconfort a tendance à être temporaire.

Il y a d’autres façons de garder vos dents blanches

 

Best Health magazine, mars/avril 2013. Images : Thinkstock

Peut-être que vous ne voulez pas investir sur des produits coûteux et que vous avez entendu parler de formules de blanchiment maison avec du jus de citron, du bicarbonate de soude ou des fraises écrasées.

Selon les experts, ce n’est pas la meilleure idée, car vos dents baignent alors dans de l’acide.

 « Vous pourriez vous retrouver avec davantage de dents sensibles et perdre un peu de structure dentinaire », mentionne le Dr Ward.

Pour garder vos dents blanches sans avoir à payer, brossez-les rapidement après avoir consommé des aliments coupables comme du café, du vin rouge, du thé ou de la tarte aux bleuets. Essayez d’ajouter des produits laitiers ou du lait de soja à votre thé ou votre café plutôt que de le prendre noir. Et si vous fumez, cessez. Les taches causées par la cigarette sont presque impossibles à enlever.

http://www.plaisirssante.ca

3 réponses à “7 choses à savoir avant de blanchir vos dents

  1. Heuuuu…………..Ben moi , plus vraiment de problème : Plus de « vraies dents  » ,mais l’appareil dentaire est avec des « dents  » non blanches exprès ,pour être plus proche du naturel…..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s