La haine


La haine est un poids que l’on porte sur nos épaules, et cela nous rend malheureux car nous voulons du mal et cela nous durcit et fait voir la vie triste et terne
Nuage

 

La haine

 

La haine est un poison qui se retourne toujours contre celui qui l’éprouve.

Hélène Gestern

Paix intérieure


Il y a des conversations qui sont inutiles, comme des sujets chauds et qui apportent des divergences sans pour autant trouver des compromis, chacun dans son camp a tord ou a raison… Il ne sert a rien du moins pour un certains moment dans ce cas, de chercher a convaincre les autres, car cela apporte un stress que l’on peut éviter
Nuage

 

Paix intérieure

 

« Pour trouver la paix intérieure, à n’importe quel sujet, il est nécessaire que vous renonciez à votre désir d’obtenir l’approbation d’autrui, pour rechercher plutôt votre approbation intérieure.

Vous y parviendrez en allant de l’intérieur vers l’extérieur, c’est-à-dire en reconnaissant que vous voulez vous sentir bien et que vous désirez mener une vie qui soit en harmonie avec ce qui est bien. »

Auteur inconnu

Le chat et la chèvre : un duo pas comme les autres !


Même si je trouve qu’une chèvre doit vivre à l’extérieur et non dans une maison, il faut avouer que c’est mignon de voir la chèvre et le chat jouer ensemble,
Nuage

 

Le chat et la chèvre : un duo pas comme les autres !

 

Pourquoi un chat ne pourrait-il pas être ami avec une chèvre ?

Les animaux se fichent bien des différences, et ont cent fois raison !

Comme le matou Macey, qui adore jouer avec sa copine Pepperjack la petite chèvre !

Le drôle de duo s’amuse comme un fou dans l’escalier. Le chat et la chèvre se taquinent, se courent après, comme des frères et soeurs !

Ne sont-ils pas adorables ?

Comme le précise la propriétaire des deux animaux, la petite famille compte une autre chèvre baptisée Lollie, ainsi que deux autres chats et deux Terriers de Boston.

Une joyeuse troupe en somme !

 

 

http://wamiz.com

Le Saviez-vous ►Faire du feu… à l’âge de pierre


Il semble que si vous n’avez ni allumettes, ni briquet pour faire un feu, prendre que des pierres de silex seraient impossible de faire un feu. Par contre, une pierre de silex qui avec une autre pierre qui contient du  sulfure de fer ou même avec une espèce de champignons qui pousse sur les arbres cela sera possible
Nuage

 

Faire du feu… à l’âge de pierre

Les hommes préhistoriques faisaient-ils du feu en frappant deux silex ?

Par bjpascal

Vous l’avez déjà entendu dire :

« les hommes préhistoriques faisaient du feu avec des silex ».

De plus il y a de fortes chances que vous ayez expérimenté : frapper deux silex l’un contre l’autre crée bel et bien des étincelles.

pierre de silex

Or avec des silex on ne peut pas allumer un feu !
Les étincelles produites par ceux-ci sont trop froides pour pouvoir allumer quoi que ce soit.

Pyrite

Pour allumer un foyer sans briquet et allumette mais à l’aide de pierres, on peut utiliser un silex mais il faudra le frapper contre une autre pierre contenant du sulfure de fer ; comme la pyrite (dont le nom provient du grec pyros : « feu ») ou la marcassite. En effet, ces deux pierres produisent des étincelles chaudes qui s’éjectent de la pierre et peuvent donc allumer un autre combustible.

Marcassite

Pour pouvoir arriver à allumer un vrai feu avec une si petite étincelle, on utilise de l’amadou. C’est un champignon qui pousse sur les arbres et qui a une facilité à se consumer très étonnante. J’ai fait le test avec un loupe toute simple, deux secondes d’énergie lumineuse fournie par le soleil et concentrée par la loupe suffit à créer de petites braises qui vont vite grossir. En soufflant il devient aisé d’obtenir des braises assez grosses pour allumer de toutes petites brindilles et donc par la suite un feu.

 

Amadou


Pour obtenir du feu avec l’amadou et une simple étincelle provenant d’une des deux pierres citées ci-dessus, il faut râper le champignon ; une fois qu’il se consume il suffit de rajouter de l’herbe sèche et du bois de plus en plus gros jusqu’à obtenir un vrai feu.

http://omnilogie.fr/

Les jeux vidéo freineraient le déclin mental des aînés


A vos manettes pour jouer a des jeux vidéos ceux qui ont plus de 50 ans, Un net avantage pour améliorer ses facultés mentales et ainsi reculer le déclin cognitif lié à la vieillesse
Nuage

 

 

Les jeux vidéo freineraient le déclin mental des aînés

 

Si les jeux vidéo sont parfois décrits comme mauvais pour les enfants, ils... (Photo Daniel Gale/shutterstock.com)

PHOTO DANIEL GALE/SHUTTERSTOCK.COM

Agence France-Presse
WASHINGTON

Si les jeux vidéo sont parfois décrits comme mauvais pour les enfants, ils seraient au contraire bons pour les plus de 50 ans, mobilisant et améliorant leurs facultés cognitives, affirme une étude américaine publiée mercredi.

Les centaines de personnes de plus de 50 ans observées par des chercheurs de l’Université de l’Iowa ont montré des signes d’amélioration de leurs capacités cognitives et de recul de plusieurs années du déclin lié à la vieillesse.

Il s’agit de la dernière d’une série d’études qui visent à comprendre pourquoi, en vieillissant, on perd ces fonctions majeures du cerveau qui assurent le fonctionnement de la mémoire, de l’attention, de la perception et de la résolution de problèmes.

Dans ce cas, 681 personnes en bonne santé ont été réparties en quatre groupes témoins, à l’intérieur desquels ont également été séparés les 50-64 ans et les plus de 65 ans.

Un groupe devait jouer à de simples mots croisés sur ordinateur, les trois autres à un jeu vidéo baptisé Road Tour et consistant à identifier un modèle de voiture affiché brièvement sur une plaque d’immatriculation. Le but est de monter en niveaux de difficulté. À chaque niveau la vitesse augmente, tout comme les éléments de distraction sur l’écran.

Quelle que soit la vitesse de départ du joueur, affirme Fredric Wolinsky, professeur de santé publique à l’Université de l’Iowa, auteur principal de cette étude sortie dans la revue PLOS One, «l’entraînement peut permettre à un joueur d’augmenter de 70% sa vitesse».

Testés au bout d’un an, les groupes qui ont joué au moins 10 heures ont gagné au moins trois ans de bonne santé mentale, selon l’étude. Le groupe ayant joué quatre heures de plus a même gagné quatre ans de recul du déclin cognitif.

«On n’a pas seulement prévenu leur déclin, on a accéléré leurs facultés», affirme M. Wolinsky.

 L’avantage des jeux vidéo, pour les plus âgés, semble résider dans cette accélération des capacités cognitives, qui peut favoriser une vision plus panoramique. Avec l’âge, en effet, la vue se restreint à une sorte de «tunnel», explique le chercheur.

Les personnes ayant joué à Road Tour ont obtenu de meilleurs résultats que les joueurs de mots croisés sur les plans de la concentration, de la vitesse et de l’agilité à passer d’une tâche à une autre. Au total, jouer peut se traduire par une amélioration de 1,5 an à 7 ans pour ces fonctions mentales.

http://www.lapresse.ca

Madagascar: des chercheurs exhument un lémurien et percent le secret de son hibernation


Une température d’hiver de 0 à 5 C ce n’est pas ce qu’on qualifierait de froid chez nous mais au Madagascar, c’est différent et certains animaux ont besoin d’hiberner pour passer l’hiver
Nuage

 

Madagascar: des chercheurs exhument un lémurien et percent le secret de son hibernation

 

Les lémuriens nains (genre Cheirogaleus) de l'est de... (Photo Agence France-Presse)

Les lémuriens nains (genre Cheirogaleus) de l’est de l’île seraient les seuls primates du monde hibernant sous terre.

PHOTO AGENCE FRANCE-PRESSE

Agence France-Presse
Paris

Des chercheurs qui se demandaient où donc pouvaient bien passer les lémuriens nains de Madagascar durant l’hiver ont eu la surprise de les découvrir roulés en boule dans un terrier, en train d’hiberner.

Les lémuriens nains (genre Cheirogaleus) de l’est de l’île seraient les seuls primates du monde hibernant sous terre, selon cette découverte publiée jeudi dans la revue britannique Nature Scientific Reports.

Certes, on avait déjà récemment découvert que le Chirogale moyen (Cheirogaleus medius), qui vit dans les forêts sèches de l’ouest de Madagascar, dormait lui aussi sept mois durant dans des arbres creux.

Et les scientifiques pensaient jusqu’à présent que leurs cousins orientaux faisaient de même, bien qu’ils n’aient jamais réussi à découvrir leur cachette dans les arbres.

«Vous ne les voyez pas, vous ne pouvez pas les piéger ou les trouver durant la saison sèche (l’hiver) lorsque vous arpentez la forêt», explique à l’AFP Marina Blanco, co-auteur de l’étude.

«Ils devaient pourtant bien aller quelque part…», ajoute la chercheuse de l’Université de Hambourg (Allemagne).

Marina Blanco et ses collègues ont donc profité de l’été pour équiper douze chirogales vivant dans la forêt de Tsinjoarivo de colliers-émetteurs.

Ils ont patiemment attendu que l’hiver vienne puis se sont lancés sur la piste des petits primates avec leurs détecteurs, s’attendant à les trouver dans les arbres, nichés dans des creux douillets.

«Nous pistions le signal des colliers en pointant l’antenne en l’air, en direction de la cime des arbres. Mais comme le signal provenait du sol, on a pensé que l’animal avait perdu son collier», raconte Marina Blanco.

«Nous avons regardé tout autour de nous sans rien voir, alors nous avons commencé à creuser. Et nous avons découvert une petite boule de poils: le lémurien nain était enroulé et froid au toucher, et il portait encore son collier», poursuit-elle.

Les petits primates, d’un poids moyen de 250 à 350 grammes selon l’espèce, ont hiberné pendant trois à six mois, enterrés sous 10 à 40 centimètres de terre et d’humus.

L’hibernation des primates est un phénomène connu uniquement chez les lémuriens de Madagascar. Il s’explique probablement par le fait que les forêts des hauts plateaux peuvent connaître d’importantes chutes de température l’hiver, entre 0°C et 5°C, alors que l’été la température moyenne est de l’ordre de 30°C.

La plupart des animaux connus pour hiberner (ours, hérissons, écureuils, etc.) vivent dans des milieux froids ou tempérés.

L’hibernation permet un ralentissement du métabolisme et un abaissement de la température du corps qui économise les réserves d’énergie.

Selon l’étude, un terrier isolerait tout simplement mieux du froid le lémurien qu’un creux dans les arbres, lui permettant de passer l’hiver plus confortablement.

http://www.lapresse.ca

Au moins un dirigeant d’entreprise sur 25 est un psychopathe


Il y a des psychopathes partout, grâce a leur manipulation, leur charme, ils peuvent monter des échelons dans une entreprise sans pour autant avoir les qualités requises. Ce ne sont pas tous des tueurs mais ils peuvent infligés de grandes souffrances a autrui sans ressentir de l’empathie
Nuage

 

Au moins un dirigeant d’entreprise sur 25 est un psychopathe

 

Photo: Jack Nicholson dans le film Shining (perché sur un nid de coucou)

Les psychopathes qui par nature sont charmeurs et manipulateurs ont naturellement une partie des qualités ou des défauts requis pour prendre le pouvoir dans les entreprises ou ailleurs…

Ils ne sont pas forcément ces tueurs en série qui vivent reclus, au contraire. En tout cas, une étude américaine très sérieuse menée par le célèbre professeur de psychologie new yorkais Paul Babiak et citée par le Guardian souligne que les psychopathes peuvent très longtemps dissimuler leur maladie mentale derrière leur statut et en charmant et manipulant leur entourage.

Dans un documentaire réalisé par la BBC qui sera diffusé le 7 septembre (Are you good or evil (Etes-vous bon ou mauvais)) où il révèle les conclusions de son étude,

Paul Babiak explique que «les psychopathes ne sont pas vraiment les personnes que nous pensons qu’elles sont. En fait, vous pouvez vivre et même être marié avec un psychopathe pendant plus de 20 ans et ne pas savoir que c’est un ou une malade mentale dangereuse et insensible.».

Les psychopathes sont capables d’infliger les pires souffrances aux autres sans éprouver de culpabilité.

Paul Babiak a découvert ce qu’il appelle les «psychopathes qui réussissent».

«Une grande part du problème tient au fait que ce que nous cherchons chez nos dirigeants peut être facilement imité par les psychopathes», souligne-t-il.

Paul Babiak et le professeur Bob Hare de l’Université de Colombie britannique au Canada, un expert reconnu en psychologie et en psychopathie, ont construit un questionnaire en 111 points qui permet de découvrir les psychopathes «cachés». Bob Hare estime que pas moins de 1% des Américains peuvent être considérés comme des psychopathes.

Bien sûr, les psychopathes dirigeants d’entreprises et cadres supérieurs ne sont pas vraiment performants ou efficaces, mais ils sont capables de gravir les échelons en masquant leurs échecs et leurs faiblesses en usant de leur charme vis-à-vis de leurs supérieurs et de leurs subordonnés.

«Plus le psychopathe est atteint, meilleure est son apparence, son charisme et ses talents d’orateur […] Bonne apparence et performance lamentable. Il faut considérer les psychopathes comme des personnes ayant à leur disposition une large palette de comportements: le charme, la manipulation, l’intimidation, tout ce qui est nécessaire pour qu’ils parviennent à leurs fins», souligne Paul Babiak .

Un psychopathe peut se mettre dans votre peau intellectuellement mais pas émotionnellement, expliquent les professeurs.

«Ils peuvent savoir ce que vous pensez, ils peuvent regarder votre langage corporel, écouter ce que vous dites, mais ils ne peuvent pas ressentir ce que vous ressentez» conclut M. Babiak.

Ils ne ressentent pas la douleur des autres, c’est pourquoi parfois emportés par leur instinct destructeur ils l’infligent sans compter.

http://www.slate.fr