Texas : West Fertilizer, un récidiviste des manquements à la sécurité


L’usine à engrais chimique qui a explosé, mercredi dernier au Texas a été sujet à plusieurs plaintes des risques d’accidents chimiques, mais malheureusement, même avec les amendes, la catastrophe qui a couté la vie de plusieurs personnes et de pertes considérables a des bâtiments avoisinants. Une catastrophe qui aurait pu être évitée si l’entreprise aurait pris ses responsabilités. Comment de ces usines existent en Amérique et qu’elles en sont les risques ?
Nuage

 

Texas : West Fertilizer, un récidiviste des manquements à la sécurité

 

West Fertilizer, l’usine d’engrais dont le site a été soufflé mercredi par une très forte explosion, a été plus d’une fois mise à l’amende pour manquement aux règles de sécurité sur son site au Texas, selon les médias.

En août 2006, l’Agence de protection de l’Environnement (EPA) a imposé une amende de 2300 $ à l’entreprise, qui contrevenait aux règles du Federal Safety Regulations, l’autorité fédérale chargée de la surveillance et de la sécurité.

Selon la chaîne de télévision locale WFAA-TV, qui cite des documents en sa possession, l’entreprise s’est fait épingler notamment parce qu’elle ne disposait pas d’un plan de gestion de risques pour faire face à un éventuel accident chimique.

Durant la même période, la Texas Commission on Environmental Quality, l’instance qui veille au respect des normes environnementales, a enquêté au sein du complexe industriel West Fertilizer à la suite de plaintes liées à de fortes odeurs d’ammoniac dans une zone résidentielle voisine.

L’entreprise a rassuré les autorités fédérale et locale en affirmant qu’il n’y avait aucun risque d’incendie ou d’explosion sur le site. West Fertilizer a été autorisée à poursuivre ses opérations.

Selon des documents examinés par l’agence Associated Press, l’Occupational Safety and Health Administration (OSHA), a infligé une amende de 30 $ pour un sérieux manquement dans les conditions de stockage d’ammoniac.

Le même site a été plusieurs fois cité pour de graves manquements à la sécurité, pour lesquels le montant maximal des amendes n’excède toutefois pas 1000 $.

La surveillance des normes en matière de santé, de sécurité et d’environnement aux États-Unis souffre d’un manque de ressources généralisé, selon diverses études. L’OSHA, par exemple, a quelque 7 millions de milieux de travail sous sa responsabilité. Il est donc courant qu’il s’écoule de nombreuses années entre deux inspections dans une même entreprise.

Avec des informations de MSNBC

http://actualites.ca.msn.com

Une réponse à “Texas : West Fertilizer, un récidiviste des manquements à la sécurité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s