Cellulaire au volant Le nombre d’infractions en hausse


Qu’est-ce qu’il faut faire pour que les gens arrêtent d’utiliser leur cellulaire soit pour répondre au téléphone ou pour texter ? Il y a même une application qui dit qu’on ne peut répondre quand on est au volant … Je l’ai moi-même, malgré que je ne conduis pas et j’ai trouvé que c’était une bonne chose, mais il semble que peu de gens l’utilise. Pourtant, des témoignages de gens qui ont eu des accidents et ont soit été lourdement handicapés ou sont mort, mais le message ne passe pas encore … C’est irresponsable de la part des gens qui conduisent sur la route
Nuage

 

Cellulaire au volant

Le nombre d’infractions en hausse

 

Le nombre d'infractions en hausse

Crédit photo : archives, Agence QMI

TVA Nouvelles

Dur, dur, de se débarrasser de ses mauvaises habitudes.

Depuis l’adoption de la loi contre l’utilisation des téléphones portables au volant en 2008, le nombre de constats d’infraction est en hausse constante. Et, cela, malgré les nombreuses campagnes de sensibilisation les automobilistes.

La loi est entrée en vigueur en juillet 2008. Et, cette année-là, selon les chiffres de la Société de l’assurance automobile du Québec, 18 000 constats d’infraction ont été émis.

En 2009, alors qu’il était difficile de plaider l’ignorance de la loi, le nombre des constats d’infraction est passé à 48 000. En 2010, on parle de 50 000 constats d’infraction et, en 2011, de 56 000.

Le texto

À cela, plusieurs explications, dont le fait que le nombre d’abonnés au service cellulaire est en forte hausse. Et puis, il y a la vogue du texto, qui est venue ajouter sa part de contrevenants.

«Normalement, quand on conduit, on ne regarde pas ses chaussures. Ce sont des comportements qui attirent notre attention», explique Pierre Poirier, porte-parole de la police de Québec.

texto au volant

(TVA Nouvelles)

De fait, selon un sondage mené par la SAAQ, un conducteur sur deux avoue texter au volant. De ce nombre, près de 20% en sont presque dépendants, explique Mario Vaillancourt, porte-parole de l’organisme.

«Ils répondent au sondage en disant qu’ils ne peuvent pas s’empêcher, soit, de lire un message texte au volant, ou encore, de répondre, d’envoyer un texte au volant.»

Pourtant, depuis 2008, la SAAQ a dépensé 2,5 millions $ en publicité pour sensibiliser la population aux risques des textos au volant. Et, récemment, on a lancé une application qui avise les personnes qui tentent de rejoindre un abonné du téléphone qu’il ne peut pas répondre parce qu’il est au volant.

«Ceux qui ne sont pas capables de s’en passer, mettez le cellulaire dans le coffre à gants ou même dans le coffre arrière, à la limite», s’exclame le policier Poirier.

http://tvanouvelles.ca

8 réponses à “Cellulaire au volant Le nombre d’infractions en hausse

  1. C’est inouï, c’est tellement dangereux de téléphoner en conduisant ! Et en plus, il existe un tas de solutions pour avoir un « mains libres » dans la voiture, quand on s’achète un smartphone aux prix bien connus… on peut bien s’offrir une solution à moins de 50 euros non ?

  2. Le moyen radical pour que cela s’arrête c’est pas une forte amende car ils en a qui peuvent payer et il s’en foute complètement, c’est de lui retirer le permis avec interdiction de le repasser avant 5 ans, là tu verrais que cela marcherais, plus personne ne téléphonerais dans leur voiture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s