Un parasite fait perdre aux souris leur peur des chats


Généralement, un chat et une souris, ne sont pas vraiment de très bons voisins. L’un veut manger l’autre, alors que l’autre ne veut pas servir de repas. Mais semble t-il qu’un certains parasites ne voient pas les choses de la même manière du moins pour la souris
Nuage

 

Un parasite fait perdre aux souris leur peur des chats

 

par Martin Koppe

Le parasite à l’origine de la toxoplasmose se trouve dans les plupart des mammifères mais ne peut se reproduire que dans le système digestif des félins. Pour mieux atteindre la bedaine des matous, il arrive à faire « oublier » aux souris le sentiment de danger à proximité de l’urine de chat et de lynx. Un phénomène étonnant!

Au jeu du chat et de la souris, un parasite vient troubler les règles. Le protozoaire toxoplasma gondii, responsable de la toxoplasmose, niche dans toutes sortes de créatures à sang chaud comme les oiseaux et les mammifères. Il ne peut par contre se reproduire qu’à l’intérieur du système digestif des félins. Alors comment passer du corps d’une souris à l’estomac d’un matou ?

« Pour achever le cycle de vie du toxoplasma gondii, un animal infecté doit être mangé par un chat, explique le chercheur Michael Eisen. Cela créé un conflit d’intérêt entre le parasite, qui veut que son hôte soit mangé, et l’hôte en question, qui préfèrerait éviter d’être dévoré par un chat. »

L’infâme protozoaire a fini par trouver la solution : il fait perdre au rongeur sa peur du Gros minet.

Un enclos et un bol d’urine

Une équipe de l’université de Berkeley en Californie s’est penchée sur l’incroyable mécanisme et a mis au point un protocole expérimental. Les chercheurs et les étudiants ont placé au milieu d’un enclos un bol contenant de l’urine de chat, de lynx ou de lapin. Ils y ont ensuite déposé des souris saines ou atteintes d’une des trois formes du parasite.

L’étude de leurs mouvements est sans équivoque : si toutes les souris se promènent librement en présence d’urine de lapin, les souris saines rasent les murs et évitent le centre de l’enclos quand il y a du pipi de félin. Les souris infectées ne font par contre pas la différence et semblent s’en moquer. Mieux encore, même les souris qui ont été les hôtes du parasite, mais qui ont été soignées depuis, ne craignent plus l’urine des prédateurs.

Des effets sur l’homme ?

« Cela semble réfuter, ou du moins rendre moins crédible, les modèles selon lesquelles ces troubles du comportement seraient dues à l’action physique directe des parasites sur une région spécifique du cerveau, conclue Michael Einsen. »

Les chercheurs ne savent hélas toujours pas comment le toxoplasma gondii parvient à leurrer l’instinct des souris.

Comme l’explique Livescience, le toxoplasma gondii parasite aussi les êtres humains. Le site propose, avec humour, de faire le lien entre la toxoplasmose et l’amour que nombre d’entre nous ont pour les chats.

http://www.maxisciences.com

10 réponses à “Un parasite fait perdre aux souris leur peur des chats

  1. Je pense qu’il ferait mieux faire des recherches sur les maladies et remèdes… La photo est très mignonne! Bisou et bon lundi, il faut en profiter aujourd’hui car la grisaille va reprendre…

  2. Bonjour

    Je te siffle mon bonjour

    Pour cette deuxième semaine d’avril

    Comme le merle

    nous siffle de belles histoires

    au levée du jour

    Je te dépose ces quelques lignes nappées de bonheur

    sur ton blog

    Comme on en écris de beaux souvenirs

    Belle journée , belle semaine

    Amitié,,Bisous

    Bernard

    • La manière la plus fréquente d’attraper la toxoplasmose est l’ingestion d’œufs de toxoplasme (oocystes). On retrouve ces œufs principalement chez les chats. Toxoplasma gondii peut se multiplier par reproduction asexuée chez divers animaux, mais il ne peut se multiplier par reproduction sexuée que dans les intestins du chat où il produit des œufs qui sont ensuite rejetés dans les matières fécales. Les oocystes de toxoplasme dans les selles de chat peuvent survivre dans la plupart des sols humides pendant 18 mois ou plus. Cela signifie qu’il est possible d’ingérer ces œufs soit par contact direct avec le chat ou sa litière, soit par ingestion d’aliments (légumes) provenant de sol contaminé.

      Une autre façon d’attraper la toxoplasmose est de manger de la viande insuffisamment cuite. Des animaux comme les vaches, les porcs et les moutons peuvent ingérer du sol contaminé par des oocystes provenant des selles de chats. Les œufs éclosent dans ces animaux et le Toxoplasma pénètre par les intestins et forme de minuscules kystes dans les tissus. Si nous mangeons de la viande de ces animaux qui n’est pas parfaitement cuite, les kystes parviennent dans notre estomac et libèrent le Toxoplasma qui envahit nos tissus. Il y a bien plus souvent des kystes dans le porc et l’agneau que dans le bœuf.

      La toxoplasmose est très rarement transmise par transfusion sanguine. Elle ne se transmet pas d’une personne à une autre.

      La toxoplasmose est partout et bon nombre d’entre nous sommes infectés sans le savoir. Heureusement, la plupart des infections se produisent sans entraîner de symptômes et le parasite reste en dormance dans des kystes chez l’homme, exactement comme chez les bovidés et les ovins. Il ne cause généralement pas de mal à moins que le système immunitaire fonctionne mal.

  3. Ouf j’ai retrouver la vidéo qui parle de ce parisite, mais là c’est avec le rat qui n’as pas peur des chats, malheureusement cette vidéo est en anglais.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s