Le sens du sacré est en dehors du mental.


Comme je me lève très tôt, malgré que je reste en ville mais dans un quartier qui est près de deux parcs et d’une rivière, le matin est un privilège d’entendre la nature sans le bruit de l’activité humaine .. ces oiseaux qui se chamaillent, le vent qui taquine les feuilles des arbres, le soleil levant .. le regard vers ce grand ciel pour deviner le temps qu’il fera …  et de voir au fil des jours la nature changer selon les saisons
Nuage

 

Le sens du sacré est en dehors du mental.

 

« Portez votre attention aux sons de la nature, nombreux et
subtils: le bruissement des feuilles eu vent, les gouttes de pluie
qui tombent, le bourdonnement d’un insecte, le premier chant
d’oiseau à l’aube.
 
Donnez-vous complètement à l’écoute. Par -delà les sons, il se
passe quelque chose de plus grand: ce sacré, la pensée ne peut
  les saisir. »
 
 
Eckhart Tolle.

2 réponses à “Le sens du sacré est en dehors du mental.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s