Le sens de la vie


Quel est le sens de la vie … c’est une question que chacun c’est sans doute poser un jour ou l’autre .. mais aujourd’hui, on attends quoi de cette vie …
Nuage

 

Le sens de la vie

 

« L’élément tragique pour l’homme moderne, ce n’est pas qu’il ignore le sens de sa vie, mais que ça le dérange de moins en moins.  »

Vaclav Havel

Le sens du sacré est en dehors du mental.


Comme je me lève très tôt, malgré que je reste en ville mais dans un quartier qui est près de deux parcs et d’une rivière, le matin est un privilège d’entendre la nature sans le bruit de l’activité humaine .. ces oiseaux qui se chamaillent, le vent qui taquine les feuilles des arbres, le soleil levant .. le regard vers ce grand ciel pour deviner le temps qu’il fera …  et de voir au fil des jours la nature changer selon les saisons
Nuage

 

Le sens du sacré est en dehors du mental.

 

« Portez votre attention aux sons de la nature, nombreux et
subtils: le bruissement des feuilles eu vent, les gouttes de pluie
qui tombent, le bourdonnement d’un insecte, le premier chant
d’oiseau à l’aube.
 
Donnez-vous complètement à l’écoute. Par -delà les sons, il se
passe quelque chose de plus grand: ce sacré, la pensée ne peut
  les saisir. »
 
 
Eckhart Tolle.

Sculptures sur sable !


Après l’hiver que nous avons passé, nous avons tous hâte de sentir la chaleur et s’adonné aux plaisirs de l’été … Une des plus belles activités sont les sculptures de sables .. qui malgré qu’elles sont éphémères montrent le savoir faire des participants
Nuage

 

Sculptures sur sable !

 

Mélanie Prévost

Alors que le beau temps tarde à venir en ce début de printemps, rien ne vaut quelques images de plage et de soleil pour nous aider à tenir le coup.

Planet.fr vous fait découvrir les images des plus belles sculptures de sable du Weston Sand Sculpture Festival au Royaume-Uni.

1 – Un gorille en sable

Cette année le thème est Hollywood. Le festival célèbre l’industrie du film américaine et ses paillettes. L’occasion de découvrir les thèmes et les plus belles sculptures des années précédentes. Les thèmes ont beaucoup inspiré les sculpteurs : océan, jungle, jeux d’enfant, continents, contes de fées.

2 – Les plus belles sculptures des années précédentes

http://www.planet.fr

Truc express ► Nettoyage des cactus


Vous avez des cactus qui ramassent la poussière et les gants de jardinage ne sont pas un très grand secours … mais il y a une solution tellement plus simple et sans avoir des épines logées sur les doigts
Nuage

 

Nettoyage des cactus

 

Vous avez peur de vous piquer en nettoyant votre cactus ?

Utilisez le sèche-cheveux réglé à température modérée ! Vous délogerez la poussière sans endommager le cactus, qui n’aura senti qu’un petit vent du sud.

7 Jours/ Les meilleurs trucs de Madame Chasse-taches/ Louise Robitaille/Janvier 2013

L’homme qui murmure à l’oreille des chats


Un comportementalistes pour chien ,.. on sait que cela existe mais pour chat ,… pourquoi faire ? En fait ce genre d’éducateur existe en France, pour en avoir vue sur des conseils sur les chats .. mais ici au Québec, c’est assez nouveau ..
Nuage

 

L’homme qui murmure à l’oreille des chats

 

Un chat s'éduque aussi bien qu'un chien, affirme... (Photo : Kristy Wigglesworth, archives AP)

Un chat s’éduque aussi bien qu’un chien, affirme Daniel Filion, propriétaire d’Éduchateur.

PHOTO : KRISTY WIGGLESWORTH, ARCHIVES AP

STÉPHANIE VALLET
La Presse

Grâce à Éduchateur, Daniel Fillion vient en aide depuis maintenant cinq ans aux propriétaires de chats aux prises avec des problèmes de comportement.

Son objectif: faire diminuer le nombre d’abandons et d’euthanasies en apprenant aux gens à mieux connaître leur animal et en les aidant à corriger ses mauvaises habitudes.

«L’idée était de répondre à un réel besoin, explique Daniel Fillion. Je me promenais dans les rues avec mon chat à qui j’apprenais à marcher en laisse et les gens m’abordaient pour me demander conseil. Certains parlaient de se débarrasser de leur animal alors qu’il s’agissait de problèmes pourtant simples à régler.»

Devant le peu de ressources en matière d’éducation féline au Québec, il s’est rendu chez des comportementalistes réputés et a pris des cours afin de compléter son savoir pour ouvrir sa propre entreprise avec son associé de l’époque.

Son organisme est aujourd’hui recommandé par plus d’une trentaine de vétérinaires au Québec. Mais si peu d’éducateurs félins existent, c’est surtout qu’il y a encore peu de propriétaires prêts à investir dans le comportement de leur chat. Les tarifs d’Éduchateur pour une consultation (et non à l’heure) varient en fonction des cas : à partir de 70 $ par téléphone et de 100 $ à domicile.

Une question de mentalité

Si le chien est considéré comme un engagement à long terme, le chat est encore, dans l’imaginaire collectif, un animal de compagnie qui demande peu d’attention. Pourtant, il est tout aussi demandant que pitou, si ce n’est plus, à en croire certaines émissions comme My Cat From Hell sur les ondes d’Animal Planet (allez sur le site de l’émission, ça vaut vraiment le détour :http://animal.discovery.com).

«Les gens pensent qu’en adoptant un chat, on lui donne une litière, on appuie sur le bouton marche et c’est réglé. Ce n’est vraiment pas le cas! Ça s’éduque aussi bien qu’un chien, la seule différence étant que le chien voudra plaire à son maître. Alors que le chat le fera si ça lui fait plaisir. On va donc gagner le chat par la nourriture ou le jeu. Le facteur motivation est plus difficile, mais la vitesse d’assimilation est la même», précise Daniel Fillion.

Solitaire et territorial, le chat sera avant tout influencé par l’aménagement de son lieu de vie et sa socialisation.

La plupart des problèmes de comportement des chats sont ainsi liés à l’anxiété ou à un problème territorial.

«Certaines personnes ne sont pas conscientes que placer une litière dans un placard, ce n’est pas une bonne idée!», lance Daniel Fillion.

En effet, 60 à 70 % des cas traités par Éduchateur sont liés à des problèmes de propreté. Heureusement, c’est aussi l’un des problèmes les plus faciles à régler.

«On redirige les gens vers notre site internet pour y lire une chronique sur la question qui, dans bien des cas, les aidera à régler le problème sans aide», précise l’éducateur.

Une habitude tenace

Autre problème : les miaulements nocturnes. Une habitude tenace qui pourrait bien nuire à votre sommeil à long terme si elle n’est pas rapidement réglée.

«Ces miaulements sont plaintifs. Les propriétaires se lèvent pour voir ce qui se passe, donner à manger à leur chat ou lui ouvrir la porte; ce qui lui enseigne à miauler pour avoir de l’attention!», dit Daniel Fillion.

«Punir, souffler ou lancer des objets n’y changeront rien, bien au contraire! Ce sont toutes des formes d’attention. Les chats sont très créatifs: ils vont mettre leur patte sur votre figure, faire tomber des objets… J’ai même eu un chat qui décrochait le combiné téléphonique!», dit l’éducateur.

«Il faut l’ignorer, purement et simplement. Ça peut prendre jusqu’à 14 jours à un chat pour abandonner un comportement qui ne lui rapporte rien. Il faut aussi changer la routine et l’environnement pour que ça fonctionne», explique M. Fillion qui sera dès ce printemps le nouveau chroniqueur félin de l’émission Animo à Radio-Canada.

Avant de vous lancer dans une démarche visant à changer son comportement, assurez-vous que votre chat n’a aucun problème de santé et consultez votre vétérinaire.

http://www.lapresse.ca

La production de baguettes met en péril les forêts chinoises


Il suffit parfois de peu de petits changements qui feraient toute la différence pour protéger l’environnement et les baguettes chinoises en bois en seraient un bon exemple
Nuage

 

La production de baguettes met en péril les forêts chinoises

 

80 milliards de baguettes produites chaque année en Chine

80 milliards de baguettes sont produites chaque année en Chine, pour permettre à 1,3 milliards d’habitants de se nourrir.

Le chiffre pourrait prêter à sourire si la production de ces baguettes ne mettait pas en danger les forêt chinoises. Car pour fabriquer une baguette en bois, il faut un peu de bois… Et pour en fabriquer 80 milliards, il faut des forêts.

20 millions d’arbres sont abattus chaque année dans les forêts chinoises pour que les chinois perpétuent cette ancienne tradition, qui est presque aussi désastreuse pour l’environnement que le serait l’utilisation de couteaux et fourchettes en plastique jetable. Chacun s’accorde à dire, notamment les officiels chinois, qu’une transition vers une façon de se nourrir plus écoresponsable est nécessaire, d’autant que le président Hu Jintao a annoncé dès 2009 des ambitions très fortes pour la reforestation du pays.

Pourtant, la production de baguettes continue à croître, mais ne suffit pas à satisfaire la demande puisque le pays, premier importateur au monde de bois, importe même des baguettes des Etats Unis.

Quand les chinois se mettront-ils donc, comme tout le monde, à manger avec un couteau et une fourchette, ou avec des baguettes réutilisables? Sinon, il reste toujours les doigts, c’est encore plus écolo

http://www.zegreenweb.com

NUTRITION : TOUS LES FRUITS ET LÉGUMES SONT COUVERTS DE BACTÉRIES


Il est important de laver les fruits et légumes que l’on achète ou qu’on cultive .. peut importe donc sa provenance, qu’ils soient cultivé de façon conventionnelle et biologique .. même s’il est normale de trouver des bactéries et que plusieurs sont inoffensives en principe, mieux vaut prévenir
Nuage

 

NUTRITION : TOUS LES FRUITS ET LÉGUMES SONT COUVERTS DE BACTÉRIES

 

  • Nutrition : tous les fruits et légumes sont couverts de bactéries© monticellllo – Fotolia.com
  • Les fruits et légumes sont tous recouverts de bactéries. Mais ces bactéries varient beaucoup selon le type de produit et leur mode de production.

 

On s’en serait quelque peu douté : les bactéries présentes sur la peau des fruits et légumes ne sont pas les mêmes selon qu’ils soient le produit d’une agriculture conventionnelle ou d’une agriculture biologique. Mais des chercheurs de l’Université de Boulder, au Colorado, ont voulu en avoir le cœur net et ont examiné les 11 fruits et légumes que nous consommons le plus souvent crus.

Tomates, poivrons, fraises : ils ont constaté que ces derniers partagent des bactéries de surface similaires qui appartiennent à la famille des Entérobactéries. En revanche, pommes, pêches et raisons présentent des bactéries de surface qui appartiennent à 3 ou 4 familles différentes.

Dans cette étude, les chercheurs américains montrent que toutes ces bactéries varient beaucoup selon le mode de production, le mode de conservation, les conditions de transport…

Mais ils se veulent rassurant vis-à-vis du consommateur : les bactéries présentes sur la peau des fruits et légumes ne provoquent pas forcément d’intoxications alimentaires mais elles peuvent interagir avec d’autres bactéries présentes dans le corps et, éventuellement, nous rendre malades.

Auteur : Catherine Cordonnier

http://www.topsante.com