Obstination en ligne Les débats virtuels rendraient plus amer et colérique


A lire certaines opinions sur des sujets chauds lancé sur le web, il est vrai que certaines opinions sont vulgaires et agressif. Comme quoi que s’exprimer sur Internet n’est pas toujours facile et que le respect de ce que pense les autres n’est pas toujours respecté
Nuage

 

Obstination en ligne

Les débats virtuels rendraient plus amer et colérique

 

Obstination en ligne - Les débats virtuels rendraient plus amer et colérique

Photo Gina Sanders / Fotolia

Débattre et s’obstiner en ligne n’a pas que des bienfaits et mènerait tout droit à des troubles de l’humeur.

Un sujet chaud de l’actualité vous touche et vous fait réagir? Vous lisez un article ou un commentaire sur la Toile et vous vous devez de répondre, mais vous devriez peut-être lire ce qui suit avant de passer à l’acte.

Selon deux nouvelles études, rapporte The National Library of Medicine, les débats virtuels sur le web n’apportent que très peu de satisfaction au final. En fait, ces échanges ont beaucoup plus de chance de vous rendre plus amer et colérique que de vous soulager.

La première étude allègue que la plupart des commentateurs virtuels affirment ressentir un sentiment positif juste après avoir publié une opinion, mais qu’ils se sentent davantage frustrés et en colère à long terme. De plus, il arrive souvent que l’on s’exprime mal sous le coup de la passion ou de la colère, ce qui peut mener à des regrets.

La deuxième étude pousse plus loin l’aspect psychologique de la chose, affirmant que lire et écrire des commentaires négatifs sur la Toile est un comportement associé à des changements d’humeur négatifs.

Ces récentes recherches, publiées dans le Cyberpsychology, Behavior, and Social Networking par des chercheurs de l’Université de Wisconsin-Green Bay, concluent que plusieurs comportements du genre sur le web dénotent un sentiment d’exclusion, d’impuissance ou de frustration de la part des internautes concernés.

http://fr.canoe.ca

5 réponses à “Obstination en ligne Les débats virtuels rendraient plus amer et colérique

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s