PREMIERS SECOURS Accidents de la route: les gestes qui sauvent


Si nous arrivons sur un accident de la route, nous pouvons porter secours ce même si nous n’avons pas de qualifications car des simples gestes peut sauver une vie … Il s’agit par contre d’agir prudemment pour notre propre sécurité
Nuage

 

PREMIERS SECOURS

Accidents de la route: les gestes qui sauvent

 

Plus de la moitié des personnes tuées sur la route meurent juste quelques minutes après l’accident. Or, ce nombre pourrait être largement réduit si tout le monde savait pratiquer efficacement les premiers secours pendant ces instants cruciaux.

Voici quelques conseils délivrés par Pascal Cassan, médecin conseiller national de la Croix-Rouge française, pour peut-être sauver un jour une vie.

1. Se rendre correctement sur les lieux

Il faut savoir se rendre correctement sur les lieux d’un accident: allumer ses feux de détresse, se garer, laisser les feux de détresse en marche, enfiler son gilet de haute visibilité et faire descendre immédiatement tous les occupants du véhicule, les mettre en sécurité sur le bas-côté derrière les glissières de sécurité si elles existent.

2. Être visible

La zone doit absolument être balisée, afin d’éviter tout «suraccident»: baliser de part et d’autre à une distance de 150 ou 200m avec l’aide de témoins ou de triangles de présignalisation.

3. Couper le contact

Il faut toujours couper le contact des véhicules accidentés, si c’est possible, et serrer le frein à main.

4. Appeler les secours

Alerter les secours en donnant un maximum de renseignements, pour qu’ils puissent envoyer les moyens techniques et humains nécessaires.

5. Évacuer

Si le véhicule est en feu, n’utiliser un extincteur que s’il s’agit d’un feu naissant, sinon évacuer.

6. Être prudent

S’il n’y a pas de danger immédiat, ne pas chercher à sortir les victimes de leur véhicule.

7. Ne pas faire de mouvements brusques

Si un accidenté est effondré sur son volant, il est nécessaire de basculer prudemment sa tête en arrière, en la ramenant vers le dossier du siège. Attention, il ne faut pratiquer aucun mouvement latéral et bien maintenir la tête et le cou dans l’axe du tronc, une main placée sous le menton, l’autre sur l’os occipital.

8. Mettre le blessé de côté s’il respire

Si un blessé est inconscient, il faut vérifier qu’il respire. Si c’est le cas, il ne faut pas le laisser sur le dos, mais le mettre sur le côté, en position latérale de sécurité. Pour cela, il faut le mettre prudemment sur le côté, la jambe sur le sol est tendue, l’autre repliée vers l’avant.

Le bras sur le sol doit être à angle droit, paume de la main tournée vers le haut, l’autre bras replié avec le dos de la main de la victime contre son oreille, la bouche ouverte.

9. Faire un massage cardiaque

Si un blessé ne respire plus, il faut immédiatement pratiquer un massage cardiaque en attendant les secours: placer les mains, l’une sur l’autre, au milieu du thorax, les doigts relevés n’appuyant pas sur les côtes.

Bras tendus, il faut alors appuyer fortement avec le talon de la main en y mettant le poids de son corps au rythme de 120 compressions par minute.

10. Arrêter l’hémorragie

Si un blessé saigne abondamment, il faut appuyer fortement sur l’endroit qui saigne avec les doigts ou la paume de la main, en interposant, si possible, une épaisseur de tissu propre recouvrant complètement la plaie.

11. Les gestes à éviter

Quant aux gestes à proscrire: se précipiter ou se mettre en danger inutilement, stationner n’importe comment aux abords de l’accident, effectuer les gestes de premiers secours sans avoir au préalable appelé les secours, retirer le casque d’un motard accidenté.

http://fr.canoe.ca

4 réponses à “PREMIERS SECOURS Accidents de la route: les gestes qui sauvent

  1. Cela fait longtemps comme dit Françis que je suis pour l’enseignement des premiers secours à l’école.
    Il vaut mieux que personne ne touche les victines si on n’a pas une formation de secouriste, un simple geste mal fait on tue la personne ou risque de le paralyser à vie surtout si la colone vertébral est touché.
    Retirer le casque c’est non franchement je ne sais pas qui as dit ça au journaliste ou alors il a mal compris, son écris peut être lourd de consécance.
    La première chose à faire si on n’est pas secouriste, c’est de téléphoner au secours et sécurisé la scène de l’accident et sortir les personnes valides de la voiture se faire aider par d’autre personne afin de régler la circulation en attendant les premier secours.

    • Oui si on n a pas la formation mieux vaut appeler les urgence es sauf qu on peut prendre certaines mesures de sécurité et s il n’a pas moyens d’avoir de l’aide et que de toute façon si riens n’est fait la personne pourrait mourir. Mieux. Vaut agir chez nous justement suite a des poursuites de bon samaritain ils ont statué que les personnes qui aident ne seront pas responsable en cas de complications

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s