Ils doivent porter un bracelet électronique au boulot


Le big Brother vous regarde .. c’est le cas de le dire .. Dire que c’est pour la sécurité du personnel j’en doute fortement .. sinon, il aurait pu suggéré plus le bouton panique qu’on peut porter sur soit qu’un bracelet électronique ..
Nuage

 

Ils doivent porter un bracelet électronique au boulot

 

La chaîne de cafétérias italienne MyChef impose un bracelet électronique à ses employés travaillant sur les aires d'autoroutes.

La chaîne de cafétérias italienne MyChef impose un bracelet électronique à ses employés travaillant sur les aires d’autoroutes.

(JOEL SAGET / AFP)

Une chaîne de cafétéria installée en Italie sur les aires d’autoroutes impose à ses employés de porter un bip qui se déclenche dès qu’ils restent immobiles plus d’une minute et demie.

Qui dit que les entreprises n’ont pas les plus grandes attentions pour leurs employés? Des ignorants qui ne savent pas encore qu’une filiale italienne du groupe français de restauration collective Elior a trouvé comment veiller au mieux à leur bien-être. Comment? En les écoutant, en distribuant quelques gratifications à valeur d’encouragement? Point du tout. La chaîne de cafétérias MyChef impose tout simplement à ses employés le port d’un bracelet électronique. Le bip est porté à la ceinture et sonne après une minute et demie d’immobilité de l’employé.

«C’est pour protéger les salariés qu’on l’a fait», assure une porte-parole du groupe français en expliquant que les cafétérias de la chaîne installées sur les aires d’autoroute, sont l’objet d’attaques à mains armées. Une sonnerie du bracelet pourrait ainsi signifier que l’employé est resté immobile plus de 90 secondes parce qu’il est confronté à un braquage de la cafétéria. Seul le personnel qui travaille la nuit doit le porter.

Convergences d’inquiétudes

Cette obligation, ajoute la porte-parole du groupe, a été validée par les syndicats. Cette convergence d’inquiétudes entre patrons et syndicats ne semble pourtant pas recevoir l’agrément de tous les salariés. Comme Amalia, la trentaine, qui travaille sur l’aire de la Pioppa Ovest dans les environs de Bologne.

Comme elle a peur de témoigner même sous ce prénom d’emprunt, son beau-père, Philippe Paoli, chef d’entreprise à Marseille, se fait son porte-parole:

«Ce bracelet électronique a été mis en place pour obliger le personnel à se mouvoir constamment, c’est du flicage», affirme-t-il à l’AFP.

«Les employés travaillent avec la peur de faire sonner le système et de déclencher l’arrivée de la sécurité». Ce qui assurément n’est pas bon pour les services de production.

Mais peut-être l’idée va-t-elle faire son chemin dans d’autres entreprises soucieuses du bien-être de leurs salariés…

http://www.lefigaro.fr/

2 réponses à “Ils doivent porter un bracelet électronique au boulot

  1. C’est une véritable honte cette horreur, certain patron en profite à cause du chomage et il sait très bien que l’employer va acepter sans broncher de peur de perdre son emploi. Il y a des patrons vraiment plus que pourrit.

  2. L’histoire du « braquage  » est le top de l’hypocrisie! En fait,les patrons vont se servir de ces bracelets pour contrôler le rythme de travail des employés ….La rentabilité ….Et,comme dit Jack ,les employés ne vont pas réagir de peur de perdre leur emploi !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s