Le cerveau des Néandertaliens trop dévolu à la vision


Pourquoi l’homme de Neandertal n’a pu survivre au côté de l’homme moderne Une hypothèse intéressante sur la structure du cerveau qui avait a un taille similaire au deux groupes mais différent qui aurait eu un effet probable sur les liens sociaux .. ces liens qui peuvent aider a l’être humain de progresser, de se multiplier et de survivre
Nuage

 

Le cerveau des Néadertaliens trop dévolu à la vision

 

Représentation d'un homme de Néandertal...

Représentation d’un homme de Neandertal

Malgré une taille de cerveau similaire aux humains modernes qui leur étaient contemporains, les Néandertaliens présentaient une structure cérébrale différente, une partie importante étant dévolue à la vision, au détriment d’autres fonctions comme le lien social, montre une étude publiée mercredi.

Les hommes de Néandertal ont disparu d’Europe il y a quelque 30 000 ans après avoir cohabité pendant au moins 10 000 ans avec les hommes modernes (Homo sapiens). Et l’organisation de leur cerveau n’est peut-être pas étrangère à cette disparition.

La question des différences cognitives entre hommes de Néandertal et leurs contemporains humains modernes reste très controversée.

Eiluned Pearce et Robin Dunbar (Université d’Oxford) et Chris Stringer (Musée d’histoire naturelle de Londres) ont comparé les crânes fossiles de 32 humains modernes et 13 Néandertaliens, datant de 27 000 à 75 000 ans, principalement d’Europe et du Proche-Orient. Leur analyse est publiée en ligne dans la revueProceedings B de la Royal Society britannique.

Ils ont constaté que si les Néandertaliens et les hommes modernes de cette époque avaient sensiblement la même taille de cerveau, en revanche leurs orbites étaient beaucoup plus grandes. Ils avaient donc de plus grands yeux. Leur masse corporelle était aussi plus importante.

Des liens sociaux limités

«Ceci suggère que le cerveau des Néandertaliens avait de plus grandes zones dédiées à la vision et à la maîtrise du corps», a expliqué Eiluned Pearce à l’AFP.

Si les Néandertaliens avaient de plus grands yeux, c’est probablement parce qu’ils ont évolué en Europe, à des latitudes où la lumière est rare, alors qu’Homo Sapiens émergeait d’Afrique.

Étant donné que leur cerveau était de même taille que celui des humains modernes, il restait logiquement aux Néandertaliens moins d’espace cérébral pour d’autres fonctions cognitives, en particulier la gestion des liens sociaux.

«Nous avançons que ces différences dans l’organisation du cerveau entre les Néandertaliens et les humains modernes auraient pu signifier des différences cognitives entre ces deux espèces», a poursuivi Eiluned Pearce.

Selon le chercheur, la taille du groupe social d’un individu est liée à la taille de zones spécifiques du cerveau.

Or  si le cerveau des Néandertaliens était essentiellement dévolu à la vision et au mouvement, «cela peut signifier qu’ils avaient de plus petites zones du cerveau associées au traitement de la complexité sociale».

Les Néandertaliens auraient ainsi été «cognitivement limités à de plus petits groupes que ne l’étaient les hommes modernes contemporains».

Ces différences dans la structure cérébrale ont pu dès lors avoir des conséquences importantes sur leur évolution : si les Néandertaliens avaient des liens sociaux moins étendus, cela voulait dire moins de possibilités de recours en cas, par exemple, de pénurie de ressources locales.

Les petits groupes sont également plus sujets à des fluctuations démographiques, d’où un plus grand risque d’extinction. Leurs capacités à préserver les connaissances culturelles sont également moindres et les innovations sont davantage susceptibles d’être perdues.

«En résumé, si les Néandertaliens avaient de plus petits groupes sociaux, cela aurait pu conduire à leur extinction de multiples manières», a souligné Eiluned Pearce.

Ils ont ainsi pu être «plus exposés que les hommes modernes, face aux défis écologiques de l’ère glaciaire», a relevé le Pr Robin Dunbar.

http://www.lapresse.ca

3 réponses à “Le cerveau des Néandertaliens trop dévolu à la vision

  1. Décidément, on n’en finit pas de stigmatiser ce pauvre homme pour expliquer sa disparition… La semaine dernière, c’était soi-disant parce qu’il aurait été incapable de chasser des lapins, et cette fois-ci, parce qu’il aurait trop mobilisé sa vue ??? Nombre de mes amis archéologues et préhistoriens sont d’ardents défenseurs de cet homme et sont affligés devant de telles hypothèses. Les scientifiques qui les ont émises sont la plupart du temps anglo-saxons, et à savoir pour quelle raison, ces derniers, exceptés Erik Trinkaus et John Hawks, sont globalement allergiques à l’archaïque bonhomme, tout comme quelques très rares savants français, mais majoritairement, en Europe, notre vieil ami est considéré comme notre égal, dont acte. Ces hypothèses qui le dénigrent sont ni plus ni moins considérées comme du racisme a posteriori. Moi qui suis passionnée par l’archaïque bonhomme depuis des années, je peux vous dire que ses réalisations, excepté pour ce qui est de taguer les murs des grottes, n’ont rien à envier à celles d’Homo sapiens ! L’Homme de Néanderthal était un être dont les capacités cognitives n’avaient rien à nous envier, et les seules différences qu’il pouvait présenter sont seulement physiques -extrême robustesse et sens visiblement très aigus- et éventuellement culturelles ! Si ces différences avaient été si énormes, comment se fait-il que nous ayons quelques gènes qui nous viennent d’eux, les habitants de l’Afrique subsaharienne exceptés ? Ces scientifiques raconteraient n’importe quoi pour être publiés et justifier les subventions qu’ils reçoivent, quitte à nous pondre des délires improbables de ce genre !
    Amicalement,
    Huguette, grande défenderesse de cet ancêtre !
    PS, si vous voulez des informations intéressantes sur notre vieil ami, mon blog en regorge, tout comme un groupe Facebook que j’ai créé et qui s’appelle « Pour ceux que ça amuse d’avoir quelques gènes de Néanderthal en eux ». Je vous y convierai avec joie, si vous avez un profil Facebook !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s